ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Membre inférieur

Le test de Bragard

Rédigé par le Jeudi 18 Janvier 2018

Neurodynamique du membre inférieur



Le but de cette étude était d'évaluer la précision diagnostique du test de Bragard modifié par rapport au test d'élévation jambe tendue (SLR) chez des patients présentant des signes électrodiagnostiques de compression des racines nerveuses L5 et S1.

Méthodes

Il s'agissait d'une étude transversale portant sur 506 patients présentant des signes et des symptômes compatibles avec une radiculopathie lombosacrée confirmée par une étude électrodiagnostique.

Les patients ont été évalués de septembre 2013 à septembre 2015 dans la clinique de médecine physique et de réadaptation externe de l'hôpital universitaire Shahid Faghihi, à Shiraz, en Iran. Le test SLR a été étudié concomitamment pour en déterminer la sensibilité et la spécificité.

Résultats

Les résultats de l'étude électrodiagnostique ont révélé une radiculopathie lombo-sacrée chez 312 patients. Parmi ces participants, 198 étaient positifs aux tests de SLR, et parmi 114 patients SLR-négatifs, 79 étaient positifs aux tests de Bragard modifié.

Chez les patients dont la durée des symptômes était inférieure à 3 semaines, la sensibilité et la spécificité des SLR diminuaient à mesure que la précision du diagnostic du test de Bragard modifié augmentait.

Conclusions

Le test de Bragard modifié est facile à réaliser et a une performance acceptable, ce qui peut aider à augmenter le pouvoir discriminant de l'examen clinique chez les patients atteints de compression des racines nerveuses L5 ou S1 qui présentent un résultat négatif, particulièrement dans la phase aiguë de la maladie.

Commentaires AK

Le test de Bragard
Ce test permet une faible prédiction de la présence (RV+) ou de l’absence (RV-) de la pathologie grâce au test. L’évolution de la probabilité initiale à finale est insuffisante pour le diagnostic, d’autres tests sont indispensables.

Comme pour les tests neurodynamiques du MS, la comparaison avec un test examinant la qualité de sa conduction est plutôt décevante. Mais un nerf doit pouvoir être très sensible sans altération de ses qualités électro-myographiques ?

Référence bibliographique

Homayouni et al. Sensitivity and Specificity of Modified Bragard Test. Journal of Chiropractic Medicine. 2018. Article in press.

Résumé disponible en ligne
 


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1345 fois

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



À Faux-La-Montagne, ils n'avaient pas de kiné