ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Les améliorations cliniques d’une tendinopathie quadricipitale ne sont pas liées à l’amélioration anatomique du tendon

Rédigé par le Mercredi 9 Mai 2018



Les améliorations cliniques d’une tendinopathie quadricipitale ne sont pas liées à l’amélioration anatomique du tendon
Quand un patient demande «vous ne trouvez pas qu’il est moins gros mon tendon ?», la réponse systématique doit être «oui, c’est nettement mieux qu’au début», même si vous n’en savez foutre rien : il faut être positif.

Donc si vous êtes kiné, votre patient s’améliore forcément (je connais mon métier, monsieur), si vous êtes chirurgien, vous êtes toujours «très content de votre opération» (même thérapeutique, mais 7 ans d’études en plus, de grosses responsabilités et franchement plus de complications secondaires).

Mais en gros, qu’en savez-vous ?

Le but de cette étude était d'étudier les effets d'un programme d'exercices de quatre semaines d'exercices isométriques ou isotoniques sur la structure et les dimensions des tendons, quantifiées par échographie.

Conception

Il s’agit d’un essai clinique randomisé.

Les joueurs de volleyball et de basketball (16-31 ans, n = 29) atteints de tendinopathie patellaire cliniquement diagnostiquée ont été randomisés dans un programme d'exercice isométrique ou isotonique de 4 semaines. Les programmes ont été conçus pour diminuer la douleur du tendon patellaire.

Une échographie au début du programme et à 4 semaines a été utilisée pour évaluer le changement dans la structure des tendons.

Résultats

Aucun changement significatif dans la structure des tendons ou de leurs dimensions n'a été détecté après le programme d'exercice, malgré l'amélioration des symptômes de la tendinopathie patellaire.

Le pourcentage et la surface transversale moyenne (mCSA) de la structure fibrillaire alignée ainsi que la structure désorganisée n'a pas changé au cours du programme d'exercices de 4 semaines.

La modification de la structure et des dimensions des tendons ne différait pas significativement à l’échographie entre les groupes.

Conclusions

 Il semble que des améliorations structurelles ne soient pas nécessaires pour un résultat clinique positif.

Commentaires AK

- Note établie à partir du seul résumé. Merci de corriger les inexactitudes si vous avez accès à l’article.

- Je serais curieux de savoir s’il en est de même pour le tendon achilléen ??? Parce que les miens, bien massés et bien chauffés au Berrardo 40 W, je suis obliger d'arrêter les séances tellement le tendon il fond (j'ai d'exxcellents résultats parce que je suis le meilleur, c'est pour ça).

- Toujours partant pour vous former à l’échoscopie et investir dans 10000 € de matériel ???

Référence bibliographique

van Ark M, Rio E, Cook J. Et al. Clinical improvements are not explained by changes in tendon structure on UTC following an exercise program for patellar tendinopathy. Am J Phys Med Rehabil. 2018 Apr 11. doi: 10.1097/PHM.0000000000000951. Article en pré-publication.

Accès à l’article

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1372 fois


1.Posté par Jacky OTERO le 09/05/2018 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En conclusion c'est la symptomatologie et la fonction qui priment sur l'image !

Donc vaut mieux ne rien voir et plutôt savoir écouter ce que raconte le patient ?

Chouette c'est pas très cher comme apprentissage.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base