ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Les dépenses du régime général d'assurance maladie ont progressé de 2,9% à fin octobre

Rédigé par le Mercredi 26 Novembre 2014



© Onidji - Fotolia.com
© Onidji - Fotolia.com
Cete augmentation, de près de 3% sur 10 mois, par rapport à 2013 (janvier à octobre), a été annoncée par la Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) dans un communiqué, repris par APM International.
Parmi les chiffres qui peuvent intéresser les kinésithérapeutes, nous pouvons citer, que sur cette période, "les soins de ville ont augmenté de 3,6%".

"Les remboursements d'auxiliaires médicaux demeurent le poste le plus dynamique, avec un rythme annuel de 5,4%, dont +5,8% pour les soins infirmiers et 4,6% pour les soins de masso-kinésithérapie", tandis que le remboursements de médicaments délivrés en ville poursuit sa baisse (-0,2%).

Source APM International



 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1125 fois


1.Posté par Henri LAMBERT le 26/11/2014 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
selon vous, en dehors des pathologies chroniques graves, un système de séances limitées en nombre, 10 par exemple, mais bien remboursées et suivies éventuellement de séances beaucoup moins remboursées, permettrait-il des économies réelles?

2.Posté par fremont le 26/11/2014 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aujourd'hui en France, plus de 3 millions de français n'ont pas la possibilité de se payer une mutuelle. 1 français sur 3 est peu ou mal couvert. Les rendez-vous annulés pour raisons financières se font de plus en plus nombreux, et les premiers soins à être sacrifiés sont les soins dentaires et les soins spécialisés.
Pour faire face à ce phénomène http://assurancefrance.fr/je-fais-de-la-pub-mais-je-suis-nul-en-orthographe a mis en place plusieurs initiatives, qui ont pour objectif d’amélioré les dépense de santé qui sont remboursé, avec un prix plus bas et les même garantie que les organismes que l’on peut trouver le marché
En 2016, la couverture complémentaire des soins par l'entreprise sera rendue obligatoire pour l'ensemble des salariés. La situation de mon compte en banque devrait donc normalement s'améliorer.

3.Posté par Jef TESSIER le 27/11/2014 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour répondre a Mr LAMBERT
C est une proposition qui existe déjà au Canada , ou un référentiel par pathologie est lié a une diminution du remboursement du tarif des séances a partir d un seuil maximum . Cependant les premières séances remboursées a taux plein n' ont pas un tarif de base a 16,13€ !!!
Et les prestations en regard sont au niveau de l expertise en physiothérapie ...

4.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 27/11/2014 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plus près de nous, la Belgique a un système incitatif intéressant. Qu'en pensent les lecteurs belges ?

5.Posté par Henri LAMBERT le 28/11/2014 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc, nous pourrions dire que nous avons le choix entre
16€ et compétences moyennement « up to date » et nombreuses séances et pseudo gratuité = faillite du système de santé
Et
30€ et compétences fortes et peu de séances et implication financière du patient= système de santé en équilibre
Le patient comprend-il où est son intérêt à long terme?

6.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 28/11/2014 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous représentons combien ? 2% des dépenses de santé ? On parle bien d'une augmentation de 4% de 2% des dépenses ? Les actes de kinésithérapie ne sont pas prêts de mettre le système de santé français en faillite.

7.Posté par Henri LAMBERT le 28/11/2014 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dommage de devoir constater que quand quelqu'un montre la lune, ...
Pour paraphraser Jef, quel niveau d'expertise en physiothérapie, est globalement offert au patient, en France (en comparaison d'autres contrées)?

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires