ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
France

Les guérisseurs, les charlatans et les thérapies non conventionnelles

Rédigé par JCE VD le Mardi 3 Mai 2011

Ce soir sur France 5 l'émission "ENQUETE DE SANTE - Gare aux gourous" confirme qu'une tendance est en train d'émerger: un besoin de transparence, un nouvel intérêt pour la vérité.



Les guérisseurs, les charlatans et les thérapies non conventionnelles
En rire d'abord, c'est toujours ça de pris. Puis tomber sur les inévitables questions et les problèmes qui sont soulevés.
Comment en arrive-t-on là ?
Qu'est ce que le "conventionnel" ?
Où est la raison ?
D'où vient ce besoin de new age, d'ésotérisme ?
Qui dit la vérité ?
Pourquoi cette défiance face à la science ?
Pourquoi le scientifique doit il toujours déployer mille preuves et le charlatan proposer sa bonne foi ?

Une émission à voir et à débattre.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3992 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par JCE VD le 06/05/2011 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JCEVD
Pour rappel cette note de JLE qu'il faut bien avoir à l'esprit.
Malgré tous ses défauts la science nous offre quelques pistes pour passer à l'action et obtenir parfois des résultats.
L'essentiel est de faire. Pratiquer.
Ces échanges sont trés interessants par ailleurs, on a besoin de comprendre pourquoi vous vous êtes tournés vers le non conventionel.
L'idée que vous vous en faites.

22.Posté par en rire le 05/05/2011 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au dernier stage (sur 2ans de formation) d'ostéo cranienne de Nicette S. tout le groupe s'auto testait sur des positions et mouvements d'os du crâne. 15 personnes soit plus de 14 testeurs (et donc thérapeutes potentiels) par sujet testé, le tout contrôlé par Nicette à chaque fois. Et à chaque fois elle trouvait un résultat parfaitement différent des 14 . Big problème, les bras m'en tombaient.
Perso, 5 années de formation, pour 1/3 de valable, 1/3 de douteux, 1/3 de fumisterie grave. C'était il ya plus de 20 ans, ça à du changer, en mieux... (?)
Quand à la théorie du complot contre les pauvres médecines paralleles c'est un peu court. Que dire alors du complot des boites écoles parlleles ayant completement noyauté les syndicats et leur presse, institus de kinés, CNO etc...

21.Posté par Kamil F. le 05/05/2011 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Luc: la difficulté de reproduction d'un trajet therapeutique n'est que proportionnelle au manque d'expertise du chercheur qui s'y essaye. Et c'est là qu'est le vrai défi: apporter des preuves n'est pas aussi simple que ça. En revanche il existe différents niveaux de validation, des RCT au simple raisonnement clinique du thérapeute en passant par des constructions non randomisées voire qualitatives. Sans méthodologie on ne peut justifier ses hypothèses, sa demarche de diagnostic, ses choix therapeutiques et ensuite, le controle de son efficacité. La démarche scoientifique commence au niveau individuel dans la pratique de tous les jours, les slogans des medecines alternatives dans le genre 'la vérité est ailleurs' ou 'la science ne peut pas encore comprendre certaines choses' ne sont que des excuses pour ne pas se fatiguer avec les questions de methodologies indispensdables à un travail dont on pourrait expliquer chacune des etapes. Ceci dit, c'est aussi au niveau individuel que l'on peut essayer de sortir des sentiers battus, mais là encore, il faut savoir expliquer pourquoi et savoir en mesurer les effets.

20.Posté par thomas le 05/05/2011 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si ça ne rapporte pas aux labo, en tout cas ça rapporte à la société...

Nicette sergueef publie des livres, des points de vues pas d'article dans des revues scientifiques de renommée... chose très différente,
et elle n'est pas professeure, mais enseignante il me semble


19.Posté par Luc Maillard le 05/05/2011 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ thomas : "sur quoi celà débouche, sur une prise encharge de meilleur qualité, des tests cliniques plus efficients, des traitements moins longs, des reprises de travail plus précoces..."
c'est bien ce que j'écrivais : que des choses qui ne rapportent pas, les traitements moins longs et les reprises du travail plus précoces sont le cauchemar des labos !

La recherche en ostéopathie est bien développée dans les pays anglo-saxons, puisque par exemple N. Serguéef, mon illustre professeur français de Thérapie Manuelle, prodigue des cours et des conférences aux Etats-Unis. En France, patrie de Pasteur, c'est une autre histoire, les freins et les réticences sont énormes.

18.Posté par Luc Maillard le 05/05/2011 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ kamil : tu pointes du doigt le GROS problème de la recherche scientifique en matière de soin ostéopathique ou réflexe : il n'est à mon avis pas reproductible d'un patient à l'autre et d'un jour à l'autre, donc c'est rapé pour la ramdomisation. Ce que je veux montrer par cet exemple, et je te rejoins dans ce que tu écrivais ailleurs, c'est que le désordre biomécanique n'explique pas tout, il y a tellement de facteurs à prendre en considération pour expliquer une douleur (stress climatique dans cet exemple là).

17.Posté par rulleau thomas le 05/05/2011 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Oui la recherche est de qualité, même celle concernant l'ostéopathie, je ne l'ai jamais nié, mais débouchera-t-elle sur quelquechose ? Car elle ne rapporte rien, telle est la question."

je ne pense pas que l'on puisse mettre la recherche en ostéopathie au même niveau que la chiro ou la TM, en effet
quels sont (quel est) les journaux internationaux publiant des articles ostéopathiques ?
je ne parle pas de l'ostéopathe du larzac, mais de revue comme chiroandostéo devenue chirotm... devant la piètre qualité des articles d'ostéopathe qui lui étaient soumis ?

sur quoi celà débouche, sur une prise encharge de meilleur qualité, des tests cliniques plus efficients, des traitements moins longs, des reprises de travail plus précoces...

16.Posté par Mathieu le 05/05/2011 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En effet.. mais dans tous les cas, peu importe que l'effet sois placebo ou pas.. le but n'est pas de vendre une technique mais bien le soin à la base ;) Donc si la personne va mieux, peu importe du moment qu'il n'y à pas de risques pour elle et que le travail est fait avec tout le soin et le professionnalisme possible... !

15.Posté par Kamil F. le 05/05/2011 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Luc: Une hirondelle ne fait pas le printemps, la medecine chinoise traditionnelle et ses points d'acupuncture n'a toujours reussi à démontrer une quelquonque validité théorique voire pratique au-delà de l'effet placebo.
les 'guérisons spectaculaires' sont l'argument favori des 'medecines' alternatives et naturelles, l'opposition à la médecine traditionnelle aussi.
Si vous voulez serieusement valider une approche, il fauit éliminer tous les biais possibles, faire un suivi pour évaluer léffet à court et long terme et surtout donner à vos essais plu de force statistique qu'avec juste un cas.
Rien ne prouve en effet que cette approche aurait marché une 2eme fois dans un cas similaire, ou que votre patiente n'allait déjà pas mieux avant votre traitement, ou que le soir meme elle n'ait remis sa minerve.
la vérité n'est pas ailleurs, elle est dans l'effort de rendre objectifs les progres que vous accordez hypothétiquement à une approche qui n'a toujours pas prouvé ses postulats théoriques. Ensuite, le placebo, qui ne l'utilise pas lorsque cela est nécessaire?

14.Posté par Luc Maillard le 05/05/2011 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Erreur : il ne s'agit pas du point 40 Vessie mais 40 Vésicule Biliaire "grand point des oedèmes". Si le médecin avait administré du Lasilix plutôt que de la morphine, il aurait davantage soulagé sa patiente. Les laboratoires ont parfois du bon ! Mais notre pays reste connu pour ses scandales sanitaires répétés et retentissants, ce n'est pas pour rien...

13.Posté par Mathieu le 05/05/2011 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
étant praticien Shiatsu moi même, je ris souvent quand je connais le status dont est affublé cette discipline sans âges (preuve que les instances médicales d’Europe ne veut pas se mouiller)
En effet, le Parlement Européen l'identifiait dans la résolution A4-0075/97 comme une des huit méthodes de médecine complémentaire reconnue en tant que "médecine non conventionnelle digne d'intérêt" alors qu'elle est reconnue en tant que médecine au japon depuis 1955 ainsi que dans plusieurs autres endroits.
Bref... peut être qu'un jour... ! ;)

Les médecins d'il y à 200 ans réagissaient comme les praticiens de maintenant.. il y a pourtant eu des ouvertures et du progrès donc.. on à de l’espoir !

12.Posté par Luc Maillard le 05/05/2011 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un exemple : je reçois à mon cabinet une patiente qui souffre depuis 6 mois d'une névralgie cervico-brachiale en arrêt de travail (elle est auxiliare de vie), envoyée par le seul médecin des environs qui m'adresse ses patients (je suis souvent contacté pour les causes désespérées). Elle porte une minerve et est sous morphine. Le scanner ne détecte aucun conflit disco-radiculaire. Je commence la séance par masser le point 40 Vessie au niveau de la cheville qui, en médecine chinoise, traite les oedèmes. Pourquoi ? Parce-qu'elle avait un oedème d'une racine cervicale non visible aux examens, dû je pense aux conditions de travail de ce mois de Juillet 2006 (38-39° pendant tout le mois). Je remonte ensuite vers la colonne cervicale pour réharmoniser l'étage vertébral en cause. Cette dame est resortie de mon cabinet sans minerve et le médecin a arrêté la morphine quelques jours après. Il n'y a rien de magique, juste de l'expérience et du doigté. Et plus tard de la science j'espère.

"il ne me semble pas que l'art manuel des physiothérapists ni des chiropractors rapportent aux méchants labo... pourtant la recherche dans ce domaine est de qualité..". Oui la recherche est de qualité, même celle concernant l'ostéopathie, je ne l'ai jamais nié, mais débouchera-t-elle sur quelquechose ? Car elle ne rapporte rien, telle est la question.

11.Posté par Gael P le 04/05/2011 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"on ne peut nier qu'il y a parfois des résultats plus qu'impressionnants voir incompréhensibles.. "

Ah oui...quoi par exemple?

10.Posté par JLE le 04/05/2011 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc ne jamais pratiquer ?

9.Posté par Mathieu le 04/05/2011 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne t'en fais pas je m'en doutais bien et cela m’a bien fait rire.
L'humour et la bonne humeur ne font ils pas bien 80% des soins ?? ;)

En ce qui concerne la zététique je connais bien et je trouve ça très intéressant même si leurs outils sont les mêmes que les autres et qu'ils sont donc limités aussi par leurs 5 sens !
Néanmoins, ils illustrent avec brio un principe FONDAMENTAL : Ne rien croire.. tout tester !! ;)

8.Posté par rulleau thomas le 04/05/2011 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mathieu, méchant labo était bien sur un brin d'humour devant des attaques récurrentent du labo qui empeche l'ostéo de faire de la recherche...


ceci étant dit tu trouveras des réponses par ici:

http://www.zetetique.fr/index.php/sante-et-bien-etre

7.Posté par Mathieu le 04/05/2011 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le souci est que toutes ces branches (méchants labos compris ;) ) sont plus que nécessaire pour la santé mais disons que la question depuis quelque temps est "est il vraiment encore question de santé ou de commerce?"

..il est vrai que sans le commerce, ou trouver les fonds pour faire avancer la santé..? les généreux donateurs sont rares et l'implication de la société est plutôt nulle tant qu'elle ne se sent pas personnellement concernée.. (il n'y a qu'à voir la prévention..! On réfléchira si on à mal ! )

Bref.. raison de plus pour peut être se pencher sur ces médecines parallèles qu'on regroupe sous le terme devenu péjoratif de "New Age".
En effet, elles coutent pas bien chère niveau mise en place et on ne peut nier qu'il y a parfois des résultats plus qu'impressionnants voir incompréhensibles..

Quand vas t on lâcher notre égo pseudo-cartésien (la planque des incrédules) pour devenir de vrais chercheurs et accepter de tester de folles théories non encore prouvées par quelqu'un d'autre ? ( si des gens n'avaient pas osé faire ca, nous penserions encore que la terre est plate, que le soleil lui tourne autour etc... Pensez bien que nous nous moquons des personnes de l'époque qui pensaient cela mais que dirons nos descendants dans quelques siècles quand ils verrons combien nous étions butés sur nos théories...? comme au moyen âge mais en plus "Scientifique" ;)

6.Posté par thomas rulleau le 04/05/2011 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il ne me semble pas que l'art manuel des physiothérapists ni des chiropractors rapportent aux méchants labo... pourtant la recherche dans ce domaine est de qualité...

5.Posté par Luc Maillard le 04/05/2011 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'y a qu'à voir le sort réservé aux recherches scientifiques sur la mémoire de l'eau réalisées par le Dr Jacques Benveniste (encore un médecin), pour comprendre que la science est inféodée aux multinationales dans l'unique but d'élaborer des produits qui leur rapportent, même s'ils nuisent à la santé (affaire du Mediator).
Si elles s'appliquaient à l'homéopathie, les expériences de ce médecin peuvent également s'appliquer à l'ostéopathie, car le corps humain est constitué de 70% d'eau.
Mais notre art manuel ne rapportant rien à aucun laboratoire, je doute que la recherche scientifique en matière d'ostéopathie débouche sur quelquechose...

4.Posté par JCE VD le 03/05/2011 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JCEVD
Le site de l'émission donne quelques pistes de réflexion.
Peut être pourrions nous voir cette émission et essayer de comprendre.

La perfection dieu merci n'est pas de ce monde, mais la recherche si elle n'est pas parfaite car humaine offre de bons moments où on peut se sentir utile.
Il est important de mettre la main à la pâte, apporter une contribution.
Garder un esprit critique et savoir prendre du recul.

On ne peut que vous encourager à participer.

1 2
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

France




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires