ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Les kinésithérapeutes luxembourgeois accèdent à la première intention

Rédigé par le Mercredi 14 Novembre 2018



Le Ministère de la Santé luxembourgeois communique sur les évolutions du métier de masseur-kinésithérapeute, dont la première intention.
"Conformément au programme gouvernemental et à l’instar des professions de santé de podologue, d’ostéopathe ou encore de l’orthophoniste, un règlement grand-ducal (RGD) déterminant le statut, les attributions et les règles de l’exercice de la profession de santé de masseur-kinésithérapeute et portant modification au RGD du 24 septembre 1969, a été publié en date du 12 novembre.

Ce travail s’est fait en étroite collaboration avec l’Association luxembourgeoise des kinésithérapeutes (ALK).

"Cette nouvelle réglementation donne la possibilité au masseur-kinésithérapeute de proposer le traitement le plus adapté aux besoins du patient et ainsi de se positionner comme professionnel acteur de la prise en charge et non seulement simple exécutant. C’est ce concept qui a été notamment retenu dans la convention en vigueur au 1er janvier 2017 entre l’Association luxembourgeoise des kinésithérapeutes et la Caisse nationale de santé", souligne la ministre de la Santé, Lydia Mutsch.

En lien avec les progrès de la médecine dans les soins aigus curatifs et les résultats des recherches menées dans le domaine de la kinésithérapie, le rôle du masseur-kinésithérapeute est élargi aux différents domaines de la prévention, de la rééducation et de la réadaptation, que ce soit dans le cadre de prise en charge pluridisciplinaire associant par exemple kinésithérapeutes, médecins, infirmiers, ergothérapeutes, psychologues, ou de façon isolée en tant que profession libérale.

En tant que profession libérale, le masseur-kinésithérapeute doit être habilité à poser tous les actes pour lesquels il dispose d’une formation validée par une autorité compétente.

"Ce renforcement de l’autonomie du masseur-kinésithérapeute a pour effet de préserver le libre accès des patients aux soins kinésithérapeutiques. Les traitements de massage et de rééducation peuvent ainsi être exécutés par le masseur-kinésithérapeute sans prescription médicale. Le masseur-kinésithérapeute engage sa responsabilité professionnelle dans sa pratique", explique Lydia Mutsch.

L’évolution des techniques à disposition du professionnel (notamment les techniques d’électro-physiothérapie ou l’utilisation d’outils informatiques pour analyser un mouvement et le corriger ou pour visualiser une action) permet d’élargir l’offre de soins et de l’adapter au mieux aux besoins et à l’évolution de l’état de santé des patients.

Le niveau de formation de masseur-kinésithérapie requis passe d’un BAC+3 à un BAC+5

Dans un souci d’harmonisation des systèmes d’enseignement et des diplômes européens lequel s’explique par la volonté d’augmenter la compétitivité de l’enseignement supérieur européen et l’attractivité à l’échelle mondiale, il est important que le niveau de formation passe d’un BAC+3 à un BAC+5.

En effet, les formations proposées pour les masseurs-kinésithérapeutes dans les différents pays européens sont majoritairement de niveau master. Ce niveau de formation est soutenu par les sociétés savantes du domaine de la kinésithérapie.

Suite à une évolution des traitements de rééducation, d’actes et de techniques du masseur-kinésithérapeute, l’accès à la profession réglementée de masseur-kinésithérapeute est donc subordonné à l’obtention préalable d’un diplôme de master sanctionnant une formation d’enseignement supérieur dans le domaine massage-kinésithérapie d’un total de 300 ECTS au minimum ou d’un titre d’enseignement supérieur de niveau équivalent au grade de master dans le domaine massage-kinésithérapie.

Par ailleurs, la reconnaissance de la formation de masseur-kinésithérapie au niveau master permet aussi le développement de la recherche et des pratiques d’évaluation professionnelle dans ce domaine spécifique et ainsi sa reconnaissance en tant que evidence-based practice (pratiques professionnelles validées par les preuves) comme c’est déjà le cas pour d’autres professions de santé.
Lire le communiqué sur le site du ministère de la Santé

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 4133 fois


1.Posté par Toons le 14/11/2018 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-ce qu'il y aura une formation spécifique en plus pour accéder à la première intention?

2.Posté par Anthony Bender le 16/11/2018 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toons,
La formation initiale au Luxembourg inclut l'enseignement des compétences nécessaires a l'accès en première intention.

3.Posté par François le 16/11/2018 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour tout les Kine travaillant déjà depuis plusieurs année au Luxembourg avec un BAC +3, auront-ils accès à la Kine sans prescription ?

4.Posté par Jacky OTERO le 16/11/2018 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à eux.

Honte à nos dirigeants de l'état qui freinent des 4 fers depuis des années à cette évolution.

Depuis le temps que l'on ne cesse de dire que c'est l'évolution normale on va finir par être les derniers à l'obtenir.

S'il nous faut completer nos connaissances pour l'atteindre allons y.... Mais pas sans certitude que l'on va se faire balader un fois encore.

J'ai 50 ans et je me demande si on aura enfin cette reconnaissance avant ma retraite.

5.Posté par Toons le 16/11/2018 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quid du bébé en première intention bronchiolite ou autre chose???? Moi je sais pas faire l'autre chose?

6.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 17/11/2018 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils viennent déjà en première intention en France depuis que la revue Prescrire a publié sur la dangerosité des fractures costales et que les médecins se sont empressés à ne plus prescrire. Pas chez vous ?

7.Posté par Toons le 17/11/2018 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne prends pas de patient sans une prescription médicale et surtout un nourrisson! Mais il est vrai qu'il y a une nette diminution de la prescription pour bronchiolite: je n'ai pas reçu de bébé encore au cabinet alors qu'on est déjà en novembre.

8.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 18/11/2018 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis janvier 2017, tu peux prendre un patient sans prescription médicale en urgence dès lors qu'il n'a pas pu trouver de médecin, pour lui pratiquer des actes de kinésithérapie. C'est la loi Touraine.

9.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 18/11/2018 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si tu es MK ostéopathe, tu fais ce que tu veux, sauf si l'enfant a moins de 6 mois.

10.Posté par Jacky OTERO le 18/11/2018 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu peux le prendre 1 fois.
Tu dois faire un compte rendu au medecin
C'est pas remboursé.

Je me trompe ?

11.Posté par Toons le 18/11/2018 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Reste à définir l'urgence en kinésithérapie !!!! Moi je ne veux pas aller devant un juge sans prescription médicale si j'ai un problème avec un patient ? Trop de risques !!!

12.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 18/11/2018 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement, une fois et pas remboursé. Juste parce que les syndicats et l'ordre des kinés préfèrent que les professionnels sur le court-terme fassent du black plutôt qu'ils deviennent membres d'une profession adulte.

13.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 18/11/2018 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Reste à définir l'urgence en kinésithérapie !!!! Moi je ne veux pas aller devant un juge sans prescription médicale si j'ai un problème avec un patient ? Trop de risques !!!"

Tu as raison. Les ostéos et les chiros feront çà aussi bien que toi. Pourquoi chercher les complications ?

14.Posté par seb le 19/11/2018 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Et si tu es MK ostéopathe, tu fais ce que tu veux, sauf si l'enfant a moins de 6 mois. "
heu….il se conforme au décret ostéo: pas de traitement si pathologie.

15.Posté par CHRISTOPHE CADOT-BURILLET le 20/11/2018 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne crois pas que les kinés fassent du black en prenant en charge en première intention, ou alors c'est vraiment à la marge, et je ne suis pas convaincu non plus que l'ensemble des kinés aspirent à "la première intention" ...

16.Posté par CHRISTOPHE CADOT-BURILLET le 20/11/2018 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le décret de compétences osteo ne dit pas "^pas de traitement si pathologie"
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000462001&dateTexte=&categorieLien=id
pas plus qu'il ne définit la pathologie, en dehors des exclusions mentionnées nourrissons de moins de 6 mois et manipulations cervicales, les MKO ont le champs libre... et ils sont bien contents d'exercer en première intention (mais ils ne sont que 3% des MK)

17.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 20/11/2018 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Et si tu es MK ostéopathe, tu fais ce que tu veux, sauf si l'enfant a moins de 6 mois. "
heu….il se conforme au décret ostéo: pas de traitement si pathologie.


Oui, les ostéopathes ont une formation leur permettant la première intention. Donc effectivement, s'ils considèrent que les troubles présentés par l'enfant sont du ressort du médecin, ils doivent ré-orienter le patient à son médecin référent.

Vivement qu'on ait une 4° année d'études en kinésithérapie pour que les étudiants soient formés à la première intention !!!
OK. Je sors.

18.Posté par seb le 22/11/2018 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"e décret de compétences osteo ne dit pas "^pas de traitement si pathologie"
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000462001&dateTexte=&categorieLien=id
pas plus qu'il ne définit la pathologie, en dehors des exclusions mentionnées nourrissons de moins de 6 mois et manipulations cervicales, les MKO ont le champs libre... et ils sont bien contents d'exercer en première intention (mais ils ne sont que 3% des MK)
"
tu es sur???



"Les praticiens justifiant d'un titre d'ostéopathe sont autorisés à pratiquer des manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain, à l'exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques. "

19.Posté par martin Jérémy le 23/11/2018 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une grande victoire pour les diplômes français, belges et allemands ! Car le décret passe alors qu'aucun diplôme n'a encore été délivré par l'université luxembourgeoise.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires