ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Les risques liés à l'obésité persistent ils après un retour à la normale ?

Rédigé par Actu Kiné le Jeudi 6 Décembre 2018



Oui, nous répondent une équipe de l'université de Boston, les résultats de leur étude rétrospective le confirme.
Il s'agit d'une étude qui utilise les critères de la célèbre étude de Framingham.

Si vous ne savez pas ce que c'est Framingham, allez faire un tour sur wikipédia, vous aurez les explications de base.
En très rapide, c'est une étude de cohorte débutée en 1948 et qui inclue tous les habitants de la ville de Framingham, petite ville du Massachusetts, choisie pour sa représentativité de la population globale américaine et sa proximité avec la non moins célèbre université d'Harvard. Commencée avec 5 209 personnes, l'étude en est désormais à sa troisième génération de participants. On doit la plupart de toutes les connaissances sur les maladies cardio-vasculaires à l'étude de Framingham.

Pour revenir à l'obésité, l'étude inclue 6197 personnes qui ont eu au moins trois mesures de leur IMC durant leur suivi et qui avaient au moins 20 ans en 1948 au départ de la cohorte. Les données ont été collectées entre 1948 et 2014. Sur le total des participants, 3478 sont décédés. Ce design d'étude et les chiffres qui en ressortent permettent de mettre en lumière des phénomènes qui évoluent sur du long terme et de comparer des générations différentes.

Les résultats montrent qu'un passif d'obésité amène à un risque accrue pour la santé et cela même si vous n'êtes plus obèse. Le temps passé à un IMC maximum a donc un effet permanent sur l'individu même si l'imc revient à la normal : "Par conséquent, les personnes qui sont passées de l'excès de poids ou de l'obésité à un poids normal ont augmenté le taux de mortalité par rapport à la catégorie des poids normaux"

Etablir des antécédents de poids en pratique clinique peut être utile pour identifier les patients présentant un risque accru de mortalité.
Cette étude est intéressante pour de multiples raisons, les conclusions avec l'obésité mais aussi, le design et les statistiques qui sont réalisées sur des cohortes de long terme et plusieurs générations, on y apprend énormément de choses.

Association of Obesity With Mortality Over 24 Years of Weight HistoryFindings From the Framingham Heart Study
Hanfei Xu, MS1; L. Adrienne Cupples, PhD1,2; Andrew Stokes, PhD3; et al Ching-Ti Liu, PhD1JAMA Netw Open. 2018;1(7):e184587. doi:10.1001/jamanetworkopen.2018.4587


Pour tout savoir sur Framingham :

Mahmood, Levy ; Vasan, Wang (2013). "The Framingham Heart Study and the epidemiology of cardiovascular disease: a historical perspective. Lancet. 383 (9921): 999–1008. doi:10.1016/S0140-6736(13)61752-3.

Tsao, C. W., & Vasan, R. S. (2015). Cohort Profile: The Framingham Heart Study (FHS): overview of milestones in cardiovascular epidemiology. International journal of epidemiology, 44(6), 1800-13.

Schnabel, R. B., Yin, X., Gona, P., Larson, M. G., Beiser, A. S., McManus, D. D., Newton-Cheh, C., Lubitz, S. A., Magnani, J. W., Ellinor, P. T., Seshadri, S., Wolf, P. A., Vasan, R. S., Benjamin, E. J., … Levy, D. (2015). 50 year trends in atrial fibrillation prevalence, incidence, risk factors, and mortality in the Framingham Heart Study: a cohort study. Lancet (London, England), 386(9989), 154-62.

A quand l'étude de Condé sur Noireau, Yvry la Bataille ou Saint-Sulpice-les-Feuilles ?


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 354 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires