ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Douleur

Lombalgie aigue : « Faites de l’éducation qu’ils disaient… »

Rédigé par le Mardi 6 Novembre 2018



Lombalgie aigue : « Faites de l’éducation qu’ils disaient… »
Les auteurs de ce récent essai contrôlé randomisé en simple aveugle ont inclus 202 participants atteints de lombalgie aigue avec un fort risque de passage en chronicité (Predicting Inception of Chronic Pain tool - voir l’article pour le détail des critères de non inclusion) puis les ont réparti en deux groupes : un groupe recevant 2 h d’éducation intensive basée sur une adaptation du livre Explain Pain (modèle biopsychosocial, métaphores, etc.) et un groupe dit éducation placebo où ils ne recevaient aucun conseil/aucune information en lien avec la lombalgie (mais où le praticien écoutait activement le patient parlé des sujets de son choix, etc. – voir la partie supplement de l’article pour une description détaillée).


Chaque participant recevait donc 2 heures d’éducation ou d’éducation placebo (2 interventions d’une heure). Tous les traitements étaient effectués dans les 6 semaines à partir du début de l’épisode algique. Les mêmes cliniciens effectuaient l’éducation et l’éducation placebo après plusieurs heures d’entrainement avec un psychologue.


Les outils de mesure utilisés étaient des questionnaires en ligne (auto-évaluation) administrés au départ, 1 semaine après les deux interventions, à 3, 6 et 12 mois. Le critère de jugement principal était la douleur moyenne sur la dernière semaine (échelle numérique 0-10). Les critères de jugement secondaires étaient nombreux et je préfère vous laisser la totalité ici : Secondary outcomes were disability (Roland Morris Disability Questionnaire)1, the proportion of participants who developed chronic low back pain (at 3 months, reporting an average of 2 or more on a 11-point pain intensity NRS over the past week and no periods of recovery during that time), depressive symptomatology (depression severity scale of Depression Anxiety and Stress Scale), healthcare utilisation, global change (Global Back Recovery Scale), recurrence (answering ‘yes’ to both of the following: i) “In the last 6 months /12 months has your lower back pain gone away completely for a period of more than 30 days, only to return later on?” and ii) “If yes, did the return of LBP last at least 24hrs with a pain intensity of more than 2/10?”), pain attitudes and beliefs (Survey of Pain Attitudes and reassurance (assessed using two questions: “How reassured do you feel that there is no serious condition causing your back pain? 0 = not reassured at all, 10 = completely reassured”; “Do you think that your symptoms should be investigated more extensively (laboratory tests, X-rays etc.)”? We collected data on potential mechanisms: catastrophizing (Pain Catastrophizing Scale), back beliefs (Back Beliefs Questionnaire) self-efficacy (Pain Self-Efficacy Questionnaire) and neurophysiology knowledge (Neurophysiology of Pain Questionnaire).


Il n’existait aucune différence intergroupe pour le critère primaire (intensité douloureuse) sur l’ensemble des suivis. Il existait une différence statistique entre les groupes sur le score d’incapacité à 1 semaine et à 3 mois mais sans doute non pertinente sur le plan clinique. Une analyse de médiation montre que l’éducation à la douleur réduit le catastrophisme et les croyances qui n’aident pas le patient sans que cette diminution n’impacte favorablement l’intensité douloureuse.


Alors qu’une très large majorité des recommandations de bonne pratique poussent les physiothérapeutes à utiliser un temps d’éducation thérapeutique avec les patients ayant un épisode de lombalgie aigue, les auteurs de cette étude conclue que l’ajout de deux heures d’éducation à la douleur aux soins primaires (comportant déjà des conseils et de la réassurance) n’apporte pas de bénéfice (traduit de « unnecessary »). Un troisième bras comportant uniquement les soins primaires aurait aidé à réduire mon anxiété, ou alors ma dissonance cognitive ?… du coup c’est mon psy qui va s’y coller !


Références

Traeger AC, Lee H, Hübscher M, et al. Effect of Intensive Patient Education vs Placebo Patient Education on Outcomes in Patients With Acute Low Back PainA Randomized Clinical Trial. JAMA Neurol. Published online November 05, 2018. doi:10.1001/jamaneurol.2018.3376
En accès libre ici

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 876 fois


1.Posté par Gilles le 12/11/2018 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela semble faire sens que l'évaluation de la douleur ne montre pas de différence significative compte tenu de l'évolution naturelle de la maladie (entre autres). Mais ne pensez vous pas qu'il serait judicieux d'évaluer les récidives dans ces deux groupes pour démontrer un réel intérêt de l'éducation à la douleur ? Si nous n'avons pas de regard plus poussé sur le long terme, difficile de savoir l'intérêt d'une intervention de ce type pour une lombalgie aiguë. Ou alors l'éducation à la douleur n'apporterait des bénéfices qu'en cas de chronicité ?

Qu'en pensez vous ? Merci.

2.Posté par Jacky OTERO le 14/11/2018 07:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec 10 % de passage à la chronicité, ce qui pourrait être la cause de ce résultat. qui doit décevoir ceux qui pensent qu'on peut éviter le pire en les eduquant. n'est il pas lié aux critère pris pour définir '' ceux qui ont le plus de risque''?

De mémoire le seul risque retrouver une rechute (qui suppose guerison) était d'avoir déjà eu un épisode.

Mais les critères de chronicisations sont ils fiables ? À ce jour.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base