ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Evidence Based Practice

Manoeuvre de Stinchfeld

Rédigé par le Mardi 3 Octobre 2017



Elle permet de mettre en évidence une douleur coxale et/ou sacro-iliaque.

Fiabilité inter-examinateurs :

?
 

Validité :

Manoeuvre de Stinchfeld
En présence d'un test négatif, l’évolution de la probabilité initiale à finale est insignifiante, le test n’a pas d’utilité diagnostique.
En présence d'un test positif, l’évolution de la probabilité initiale à finale est forte, elle permet un diagnostic avec peu d’incertitude [*].


 

Références bibliographiques :

Maslowski E et al. The diagnostic validity of hip provocation maneuvers to detect intra-articular hip pathology. PM R. 2010 Mar;2(3):174-81

[*] Piette P. Métrologie appliquée à la kinésithérapie : mesures, tests et bilans, concepts fondamentaux. EMC - Kinésithérapie-Médecine physique-Réadaptation 2016;0(0):1-15 [Article 26-007-A-40]

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1005 fois


1.Posté par Corentin GLON le 09/10/2017 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'ai pas lu l'article, mais soit y'a un problème dans l'étude, soit le test est vraiment si mauvais qu'il renseigne sur l'absence de patho plutôt que sur sa présence...

2.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 09/10/2017 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
? J'ai vérifié les chiffres dans l'article, on n'est toujours pas à l'abri d'une erreur. Mais ce sont les bons. J'en retiens que Fabere + Scour + Stinchfeld positifs sont une bonne indication d'un obstacle intra-articulaire, mais que Stinchfeld isolé ne sert à rien quels que soient ses résultats + ou -. Dis-moi

3.Posté par corentin le 10/10/2017 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'ai pas eu le temps de regarder dans le détail, mais il y a un petit indice qui ne sert pas à grand chose mais que j'aime bien pour sa lisibilité. C'est l'indice de Youden = sp + se -1. S'il est proche de 2, le test est génial, s'il est proche de 1 le test n'a aucun rapport avec la patho (tirer à pile ou face par exemple aura un Y = 1). Dans le test de Stinchfield on a une valeur inférieure à 1... Ce qui n'est jamais décrit, tout simplement parce que le test renseigne sur l'absence de patho plutôt que sur sa présence ! C'est d'ailleurs confirmé par les LR : ton ratio de côtes est diminué si le test est positif et augmenté s'il est négatif (LR+ 1).
Que ce soit la combinaison des tests ou le Stinchfield seul, ils n'ont à peu près aucune importance clinique : d'accord la sensibilité est parfaite, mais ça témoigne surtout du fait que le test n'est presque jamais négatif : 89% des sains sont positifs ainsi que 100% des malades... Effectivement pour 11% qui seront négatifs on est certain qu'ils sont bien sains...
Je me sens un peu bête à critiquer l'article sans l'avoir lu, mais ça semble quand même très louche tout ça

4.Posté par Yannick BARDE-CABUSSON le 11/10/2017 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut Corentin, le Youden c'est pas entre 0 et 1 ?

5.Posté par Corentin Glon le 11/10/2017 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah oui pardon ! Dans ma tête j'oublie toujours le -1 à la fin ! Donc à 1 c'est un test parfait et à 0 aucun lien avec la patho... Et là c'est négatif !

6.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 11/10/2017 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J’ai cru comprendre que les RV- et RV+ étaient des indicateurs utiles pour déterminer la qualité d’un test, vu qu’ils ne tiennent pas compte de la prévalence de la pathologie. Comme Piette les évoque, comme Cleland utilise aussi ces indicateurs dans son bouquin, ça me permet de vérifier que mes calculs (ceux du tableur en fait) correspondent aux siens dans le cas d’une étude particulière. Je suis plus sensible aux graphiques qu’aux chiffres, d’où les codes couleur. Il manque les intervalles de confiance, c’est donc pas bien mais je ne veux pas surcharger, ni me faire trop ch... Ton indicateur, tu penses qu’il est plus utile que les RV ?
Après, les chiffres ne m’empêchent pas de dormir, ils me donnent une tendance...

7.Posté par Corentin GLON le 13/10/2017 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'indice de Youden n'a aucun intérêt clinique ! Les RVs sont beaucoup plus utiles. Le seul intérêt du Youden pour moi, c'est sa simplicité, quand tu as juste sp et se, tu te fais une idée brute et un peu bête de l'intérêt du test. Ca ne te donne aucune idée de l'interprétation à faire du test, c'est donc même moins bien que sp et se. Par contre je trouve que l'intérêt du test saute aux yeux

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base