ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Masser les muscles après effort ne les relâche pas

Rédigé par le Jeudi 7 Février 2019



adventure athlete athletic daylight
Photo de Pixabay sur Pexels.com

On pense généralement que le massage peut réduire la raideur musculaire et est souhaitable pour la récupération après un exercice. 

Cependant, l’effet de massage sur la raideur musculaire après des exercices excentriques est actuellement inconnu. 

Cette étude visait à examiner les effets du massage post-exercice sur la raideur musculaire passive sur une période de cinq jours. 

Après 40 minutes de descente sur un tapis roulant, à 10% d’inclinaison et 80% de leurs fréquences cardiaques maximales respectives, 18 coureurs récréatifs masculins ont reçu un massage de 16 minutes sur un membre inférieur, et une échographie factice de 16 minutes du côté opposé. 

La rigidité passive de quatre muscles de la jambe (droit fémoral, biceps fémoral, tibial antérieur et gastrocnémien) a été évaluée par myotonométrie au départ, immédiatement après la course, après le traitement, 24, 48, 72 et 96 heures après la course. 

Une analyse de variance a été réalisée sur les données de myotonométrie de chaque muscle de la jambe afin d’examiner l’effet du traitement sur la raideur musculaire. 

La raideur passive de tous les muscles a changé avec le temps, mais aucun effet du traitement n’a été trouvé. 

Elle augmentait 24 heures après la course et restait élevée par rapport aux niveaux de base jusqu’à 96 heures sur les quatre muscles. 

Une interaction significative entre le traitement et le temps après exercice n’a été observée que dans le tibial antérieur, mais aucune différence post-hoc n’a été identifiée. 

La raideur passive des principaux muscles de la jambe augmentait après un exercice excentrique inhabituel et restait élevée jusqu’à quatre jours après l’exercice. 

Par rapport au traitement placebo, le massage post-exercice n’a eu aucun effet bénéfique pour atténuer la rigidité musculaire altérée des principaux muscles de la jambe.

Références bibliographiques 

gtunbp-2z02r7ua0lixpxknovpivf_vx5dbuokglh4vx_4rrmzexunh88wajphetj8s=w300.jpgKong PW, Chua YH, Kawabata M, Burns SF, Cai C. Effect of Post-Exercise Massage on Passive Muscle Stiffness Measured Using Myotonometry – A Double-Blind Study. J Sports Sci Med. 2018 Nov 20;17(4):599-606.

Articles en rapport avec le sujet


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1967 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base