ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Evidence Based Practice

Mesure de l'endurance des abdominaux en procubitus

Rédigé par le Mercredi 28 Février 2018



C’est un test fiable et valide pour évaluer la fatigue des muscles abdominaux.

Procédure :

Le patient est invité à prendre appui sur ses orteils et ses avant-bras croisés, bras à la verticale, tendre les genoux et rester le plus longtemps possible dans cette position, les membres inférieurs étant dans le prolongement du tronc. Le patient regarde devant lui pour maintenir le rachis cervical en position neutre.
Lorsque la position ne peut être maintenue plus de deux secondes, le test est considéré comme réalisé.

Valeurs :

Globalement, la moyenne est, sur sujets sains jeunes & sains des deux sexes, de 140.5 ± 59.7 secondes, avec une étendue entre 42.9 et 270.7 secondes [1].

Elles sont données moindres dans une autre étude [2], soit chez le sujet sain de 72.5 ± 32.6 secondes, de 28.3 ± 26.8 secondes chez le lombalgique, valeurs significativement amoindries par rapport aux sujets sains.

Fiabilité :

Tous les auteurs ne sont pas raccords. Elle est très bonne, que ce soit en intra-opérateur (ICC = 0.87, à deux jours de suite) ou inter-opérateurs (ICC = 0.89, le même jour) [1], bonne pour d’autres auteurs [2].

Validité :

Les valeurs au test d’endurance sont modérément corrélées à l’électro-myographie de surface des abdominaux  [1].

Références bibliographiques :

[1] De Blaiser C, De Ridder R, Willems T, Danneels L, Vanden Bossche L, Palmans T, Roosen P. Evaluating abdominal core muscle fatigue: Assessment of the validity and reliability of the prone bridging test. Scand J Med Sci Sports. 2018 Feb;28(2):391-399. doi: 10.1111/sms.12919.

[2] Schellenberg KL, et al. A clinical tool for office assessment of lumbar spine stabilization endurance: prone and supine bridge maneuvers. Am J Phys Med Rehabil 2007;86:380-386.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1335 fois


1.Posté par Jacky OTERO le 01/03/2018 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En gros, moins de 50 secondes c'est pas bon (t'es lombalgique)?
Plus de 50 secondes c'est bon ?
Allez disons 1 minute ?

Je serais curieux de voir la différence d'endurance sur ce test si réalisé avant ou après un test d'endurance des spinaux (comme cela avait été fait avec le Shirado).

Et bien sûr si c'est différent entre lombalgiques et non lombalgiques.

2.Posté par Eric ARNAUD le 02/03/2018 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
quels sont vos protocoles de travail sur ce sujet ?

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base