ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Mulligan & scapulalgies

Rédigé par le Mercredi 17 Octobre 2018



Mulligan & scapulalgies
Cette étude a été menée sur 30 patients étiquettés comme souffrant d’un syndrome de la coiffe des rotateurs. Les patients ont été randomisés en groupe Mulligan et groupe témoin.

Tous les patients participant à cette étude ont été traités avec une physiothérapie conventionnelle. Une technique de mobilisation avec mouvement (MWM) a été utilisée en plus dans le groupe Mulligan.

EVA, DASH, amplitudes et SF-36 abrégés ont servi d’indicateurs.

Résultats

Une amélioration statistiquement significative a été constatée dans les valeurs de l’EVA, du DASH, SF-36 et dans les amplitudes après traitement avec une amélioration significative dans les deux groupes (p <0,05).

Cependant, le groupe de Mulligan a montré des résultats bien meilleurs par rapport au groupe témoin pour ce aui est des amplitudes, de l’EVA et du DASH (p <0,05). Pour le questionnaire SF-36, des résultats significatifs ont été obtenus dans les deux groupes, globalement à performances égales.

Conclusion

La mobilisation de Mulligan s'est avérée plus efficace que les méthodes conventionnelles de traitement.

Commentaire ActuKiné

Note établie à partir du seul résumé. Si vous avez accès au texte intégral, merci de me faire part de toute inexactitude ou renseignement complémentaire. En plus, comme ça, je saurais comment les Mulliganistes s’y prennent :))

Références bibliographiques

Menek B, Tarakci D, Algun ZC. The effect of mulligan mobilization on pain and life quality of patients with Rotator cuff syndrome: A randomized controlled trial. J Back Musculoskelet Rehabil. 2018 Sep 14. doi: 10.3233/BMR-181230. Article en pré-publication.

Résumé disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Sans la sangle


Avec la sangle


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1169 fois


1.Posté par Vincent L le 23/10/2018 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
In addition to the traditional physiotherapy applications, active accessory mobilizations of the humeral head using the MWM technique were carried out in flexion, abduction, external and internal rotation directions. For this technique, participants were seated on a stretcher, and the physical therapist was standing opposite of the upper extremity that would be treated. The internal hand of the physical therapist stabilized participants’ shoulder girdle and, with the thenar eminence of the other hand, performed a glide of the humeral head (this direction is the most suitable for treating such shoulder limitations). Participants were asked to flex the affected shoulder until the pain started while the physical therapist sustained the gliding force to the humeral head. The physical therapist tried to maintain the glide at right angles to the plane of movement throughout the entire range while participants were requested to perform an active movement. Participants were instructed that MWM, including shoulder movement, must be pain-free and should be immediately stopped if any pain was experienced during the treatment. The MWM technique lasted around 20 minutes, in 3 sequences of 10 repetitions with a rest interval of 30 seconds between each sequence.

2.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 23/10/2018 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci !

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base