ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
Musculo-squelettique

Savoir faire les vieux mollets € - Rédigé par JLE le 27/04/2009

30 sujets âgés (73,7 ± 4,6 ans) sont assignés à 3 x 8 séances de renforcement musculaire avec ou sans utilisation d’une plateforme de vibration du corps entier. La puissance et la force des triceps y est augmentée significativement, mais les résultats restent comparables à la rééducation classique pour les muscles plus proximaux. Tout se passe comme si les muscles distaux dissipaient les vibrations. Pas de quoi se mettre à genoux devant ces machines, sauf pour renforcer électivement les hanches...

Gonalgies coxo-fémorales € - Rédigé par JLE le 25/04/2009

Les auteurs dissertent sur les liens neurologiques existant entre hanche et genou, pièces anatomiques à l’appui. Je ne savais pas que l’obturateur externe était considéré comme l’acétabulum musculaire inférieur de la coxo-fémorale ? Sûrement une réminiscence des pensées doltoïennes sur le hamac gémello-obturateur. Toujours bien sinon, le site "La Maîtrise Orthopédique"...

Plier le tronc et non le croisé antérieur € - Rédigé par JLE le 21/04/2009

Majorer la flexion du tronc lors d'une réception sur un pied en contre-bas réduit l'activité quadricipitale et les contraintes subies par le ligament croisé antérieur. C'est en conséquence, pour les auteurs, un comportement protecteur envers les lésions du genou. 40 sujets sains, des deux sexes, ont participé à l'étude. Images issues de l'article. Article disponible en ligne. J Troy Blackburn and Darin A Padua. Sagittal-Plane Trunk Position, Landing Forces, and Quadriceps Electromyographic...

Le test de Shirado à la loupe € - Rédigé par P T le 16/04/2009

Le test de Shirado a été étudié par une équipe belge menée par Patrick Fransoo. L'étude montre que l'étude des abdominaux (Shirado) avant les extenseurs du rachis (Sorensen) change le temps de maintien. Cet article est en accès gratuit pour la promotion de la nouvelle formule de Kinésithérapie, la revue. Le niveau de preuve est de 2. A noter que tout le numéro est en accès gratuit après enregistrement gratuit en ligne. Fransoo P, Dassain C, Mattucci P. Mise en pratique du test de...

Fiabilité et validité du rythme scapulo-huméral en vidéo € - Rédigé par JLE le 13/04/2009

142 athlètes ont été filmés en vue postérieure lors de 5 levées bilatérales de poids (1.4 ou 2.3 kgs) en flexion et abduction anatomique. Deux caméras placées en arrière et à l’aplomb du plan postérieur enregistraient les mouvements d’un sujet debout. Les examinateurs ont été entrainés à détecter des anomalies du rythme scapulo-huméral à l’aide d’exemples vidéos de mouvements normaux et anormaux, selon un questionnaire standardisé. Le pourcentage d’agrément entre les examinateurs se situait...

Rythme scapulo-huméral, douleur et taille de la rupture de coiffe € - Rédigé par JLE le 12/04/2009

Les douleurs et l’étendue de la rupture de coiffe sont en relation linéaire avec les modifications du rythme scapulo-huméral. Celui-ci est bien corrélé aux premières (r=0.87), modérément à la seconde (r entre 0.5 et 0.66), chez 15 patients entre 40 et 75 ans présentant une rupture de coiffe avérée et douloureuse le jour de l’étude. Article disponible en ligne. Jason S Scibek, James E Carpenter, and Richard E Hughes. Rotator Cuff Tear Pain and Tear Size and Scapulohumeral Rhythm. J Athl...

Instabilité de cheville et élastiques € - Rédigé par JLN le 10/04/2009

L'objectif de cette étude était de déterminer les effets d'un programme de rééducation de 4 semaines sur l'équilibre, avec utilisation d'élastiques tubulaires, chez des sujets avec et sans antécédents d'entorse de cheville. Quarante sujets (20 f, 20 h ; 20 sujets "sains", 20 sujets présentant une instabilité chronique de cheville [Chronic Ankle Instability, CAI]) ont été randomisés et répartis en 4 groupes (exercices CAI, contrôle CAI, exercices sains, contrôle sains). Un protocole de 4...

Soulever 20 kilos ou 2 fois 10 ? € - Rédigé par JLE le 03/03/2009

Il vaut mieux lever deux valises de 10 kgs de chaque côté du corps qu’une charge de 20 kgs en avant de soi. C’est ce que montre l’étude du Journal of Biomechanics, analysant les levés de charge de 12 sujets jeunes et sains, et ceci quelques soient les modes de préhension (flexion antérieure, accroupissement, genou à terre). Cela s’explique en grande partie par la diminution du bras de levier entre les charges et L5-S1.

Radio-Ulna : last news € - Rédigé par JLE le 28/02/2009

Des précisions dans le jeu des ligaments radio-ulnaires lors de la pronation-supination du Journal of Hand Surgery. Réservé aux spécialistes ou aux anatomistes fous.. Les tensions ligamentaires dans les mouvements du poignet, ce n'est pas limpide, limpide...Illustration issue de l'article.

Mézières et fibromyalgie € - Rédigé par JLE le 25/02/2009

Pas de différences significatives entre une prise en charge classique de physiothérapie et une prise en charge de type Mézières dans le traitement de la fibromyalgie. Les assouplissements que procurent les deux méthodes sont réels, mais ne tiennent pas dans le temps (24 séances en 12 semaines). Il s’agit d’une étude préliminaire, avec peu de patients.  M. Valencia, B. Alonso, M.J. Álvarez, M.J. Barrientos, C. Ayán, V. Martín Sánchez. Effects of 2 Physiotherapy Programs on Pain...

Hors actif, point de salut € - Rédigé par JLE le 19/02/2009

Encore une étude validant la prise en charge active des patients souffrant de cervicalgies attribuées à un fléau cervical, comparativement aux traitements passifs. Au moment où de plus en plus de professionnels sont formés pendant 6 ans, sans numerus clausus, pour ne faire que du passif, c'est un peu couillon. A moins de s'appeler physiopathes ou physiopracteurs ? Dehner C, Elbel M, Strobel P, Scheich M, Schneider F, Krischak G, Kramer M. Grade II whiplash injuries to the neck:...

Cinématique scapulaire et pathologies gléno-humérales € - Rédigé par JLN le 15/02/2009

Cette synthèse de littérature (Ludewig PM, Reinolds JE. The Association of Scapular Kinematics and Glenohumeral Joint Pathologies. J Orthop Sports Phys Ther. 2009;39(2):90-104.) se propose de passer en revue (1) les cinématiques normales de la scapula et de la clavicule lors de l'élévation du bras, (2) les observations d'anomalies cinématiques lors de certaines pathologies d'épaule, (3) les implications biomécaniques de ces altérations cinématiques, (4) la prises en charge des...

Comme toujours... € - Rédigé par JLE le 04/02/2009

78 patients traités chirurgicalement pour une rupture de coiffe ont été revu au minimum un an après la chirurgie pour une arthrographie et une évaluation fonctionnelle (EVA, Constant, SST, …). Tous ont mentionné des améliorations de leur état lors de l’évaluation fonctionnelle. Ces résultats n’avaient pas de rapport avec la sévérité des atteintes anatomiques. La dégénérescence graisseuse de la coiffe était le facteur prédictif le plus important de l’évolution anatomique. Comme toujours, la...

Renforcer le deltoïde dans les ruptures de coiffe € - Rédigé par JLN le 03/02/2009

Quelle idée saugrenue diront certains ! C'est pourtant ce qui a été appliqué sur 17 patients (11 f, 6 h) de 80 ans d'âge moyen (70-96 ans) présentant une rupture de coiffe des rotateurs massive irréparable, confirmée cliniquement et radiologiquement, un score de Constant moyen de 26 [8-41] et une élévation antérieure active inférieure à 60° [30° - 60°]. Seul le résumé de cet article du Journal of Shoulder and Elbow Surgery est disponible, mais les auteurs incluent dans leur...

Un Bankart aux vertus discutées € - Rédigé par JLE le 01/02/2009

L’intervention de Bankart pour contrer les luxations récidivantes scapulo-humérales n’apparaît pas restituer la protection qu’assure une articulation saine. Un essai sur cadavres frais provenant du Biomechanical Laboratory of the Groupe d'Etude en Biomécanique Ostéo-Articulaire de Strasbourg, Institute of Normal Anatomy, Faculty of Medicine, Strasbourg, simulant une luxation expérimentale. Une traduction alsacienne peut être disponible bientôt ? Philippe Clavert, Jean-François Kempf,...

Epaule: raideurs, cinématique et déficit fonctionnel € - Rédigé par JLN le 29/01/2009

Cette étude avait pour objectif de quantifier et mettre en rapport les "raideurs" de l'épaule, les amplitudes articulaires et le déficit fonctionnel. 46 patients présentant une épaule enraidie et douloureuse (H=24, F=22, coté dominant=24, non-dominant=22, capsulite=32, conflit sous acromial=14), symptomatiques depuis au moins 3 mois, ont participé à cette expérimentation. Les raideurs, antérieure et postérieure, ont été évaluées cliniquement à l'aide d'un inclinomètre par les mesures des...

Un modèle de kinésithérapie active € - Rédigé par JLE le 28/01/2009

Pour établir quel est le rôle prépondérant des fléchisseurs ou extenseurs de hanche dans un exercice simple de flexion active jambe tendue en décubitus ou extension active jambe tendue en procubitus, il est possible aujourd’hui de modéliser les forces et moments s’appliquant sur un sujet virtuel. On peut même décider arbitrairement qu’il à perdu 50% de la force de certains muscles…c’est ainsi que psoas et iliaque apparaissent prépondérants lors de la flexion de hanche en décubitus,...

Valeur diagnostique des tests cliniques de l'épaule € - Rédigé par JLN le 24/01/2009

Cette revue de littérature, publiée dans Joint Bone Spine, se propose de déterminer la valeur diagnostique des tests cliniques utilisés dans les tendinopathies dégénératives de coiffe. Les tests tendineux et les tests de conflit sous-acromial ont été étudiés séparément. Les données sont présentées en termes de sensibilité, spécificité, valeurs prédictives et exactitude. On pourra trouver ici un rappel de notions statistiques (Sen, Spé, VPP, VPN), afin de se faciliter la lecture...

L'efficacité des doigts sur le point-gâchette € - Rédigé par P T le 22/01/2009

112 articles ont été passés en revue dans cette analyse systématique de l’efficacité des trigger-points par Mr Vernon (D.C.) dans le Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics. Des preuves modérées soutiennent l’usage des compressions statiques punctiformes pour traiter les points-gâchettes, mais les preuves sont limitées pour leur intérêt sur le long terme. Plus surprenant, le laser, l’acupuncture, les aimants sont aussi considérés avec la même efficacité…les preuves étant...

Pas de banderilles sur les lombalgiques ! € - Rédigé par JLE le 21/01/2009

Votre patient va se faire infiltrer sa lombalgie par le rhumato parce que vos massages ne marchent pas ? Vous pouvez lui dire qu'il n'y a pas de preuves solides pour ou contre les infiltrations vertébrales, quelque soit le lieu, dans les lombalgies sub-aiguës ou chroniques. Le Journal de Mickey est étrangement muet sur le sujet, mais Spine  nous fait part de cette Cochrane Reviews (résumé uniquement).
1 ... « 52 53 54 55 56 57 58