ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

PTG et facteurs psychosociaux

Rédigé par François-Régis Sarhan le Mardi 6 Décembre 2011

Les facteurs psychosociaux influenceraient le pronostic d’une arthroplastie de genou. C’est
en tout cas ce que conclu cette étude américaine.



La majeure partie des remplacements prothétique du genou sont couronnés de succès, cependant ces chercheurs se sont intéressés aux déterminants psychosociaux (âge, éducation, dépression) des patients présentant des complications.

Méthode

Les auteurs ont évalué 241 patients subissant une arthroplastie totale du genou, en préopératoire et 6 mois après la chirurgie. Les échelles utilisées ont été celles du Western Ontario McMaster (WOMAC) et la notation  de la Knee Society (KSRS). Ils ont réalisé indépendamment les test suivants:
the medical outcome study-social support scale
the depression, anxiety and stress scale
the Brief COPE
l’identification du locus de contrôle,
Arthritis Self-Efficacy Scale
et le
life orientation test-revised

Des modèles de régression multiples ont été appliquées aux variables évaluées en associant les données démographiques et
psychosociales, avec des résultats à 6 mois, en contrôlant l'indice de masse corporelle, les comorbidités et les scores des tests réalisés.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 65 ± 9 ans, 65% étaient des femmes. La plupart des patients ont vu une amélioration de leurs résultats après la chirurgie.
Plusieurs variables psychosociales ont été associées à ces résultats. Les analyses de régression ont indiqués que le niveau d’éducation, qu’une dépression, qu’une mauvaise façon d'appréhender le stress, qu’un manque de soutien,
et qu’un locus de contrôle interne bas étaient associés avec les moins bons scores du WOMAC. L'âge avancé, un faible niveau d'éducation, une dépression et une capacité plus faible à  résoudre des problèmes d'adaptation étaient associés à de
mauvais scores au KSRS.

Conclusion

Un bas niveau d'éducation, une dépression, un manque de soutien, des problèmes d'adaptation, et un locus de contrôle interne dysfonctionnel ont été associés à la douleur et aux résultats fonctionnels après une arthroplastie de genou.

Les résultats suggèrent que, en plus de la gestion médicale périopératoire, une évaluation et une intervention psychosociale est cruciale dans l'amélioration des résultats de l’opération.

Source

Ann Rheum Dis. 2011 Oct;70(10):1775-81. Epub 2011 Jul 25
Psychosocial determinants of outcomes in knee replacement.
Lopez-Olivo MA, Landon GC, Siff SJ, Edelstein D, Pak C, Kallen MA, Stanley M, Zhang H, Robinson KC, Suarez-Almazor ME.
Correspondence to Dr Maria E Suarez-Almazor, The University of Texas MD
Anderson Cancer Center, 1515 Holcombe Boulevard, Unit 1467, Houston, TX 77030,
USA; msalmazor@mdanderson.org.


Article reçu le 20/092011 et accepté le 06/12/2011

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 943 fois


1.Posté par rh le 07/12/2011 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cette présentation en français.
Les canadiens francophones semblent traduire "Health Locus of Control" par "champ d'autocontrôle sanitaire" et c'est (un peu) plus clair.

2.Posté par François-Régis SARHAN le 07/12/2011 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a un article wiki qui explique assez bien le Locus de contrôle:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Locus_de_contr%C3%B4le

Un également sur le site de l'Organisation Internationale du Travail, plus complexe:
http://www.ilo.org/safework_bookshelf/french?content&nd=857170445

Mais en clair, et pour être simple: c'est la faculté qu'a une personne d'attribuer ce qui lui arrive à elle-même (locus de contrôle interne), ou de l'attribuer à des évènements extérieurs (locus de contrôle externe).

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base