ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Peut-on faire n’importe quoi sur une dorsalgie non-spécifique ?

Rédigé par le Lundi 12 Mars 2018



Peut-on faire n’importe quoi sur une dorsalgie non-spécifique ?
La manipulation thoracique diminue la douleur et l'incapacité. Cependant, lorsque cette manipulation est contre-indiquée, l'utilisation d'autres techniques manuelles basées sur l'interdépendance régionale de la colonne thoracique, des côtes supérieures et des épaules constitue une approche alternative.

Objectif

L'étude visait à étudier les changements immédiats résultant de trois traitements de thérapie manuelle sur la mobilité rachidienne, la flexibilité, le confort et la perception de la douleur chez les patients souffrant de dorsalgie persistante et non spécifique ainsi que leur bien-être physique et leur perception de changement après le traitement.

Conception

L'étude était un essai contrôlé randomisé, en double aveugle.

Cadre

Elle a eu lieu au Département de physiothérapie de la Faculté de physiothérapie de l'Université de Valence (Espagne).

Participants

Les participants étaient 112 personnes dont 56,6% de femmes, avec un âge moyen de 21,8 ± 0,2 ans, qui souffraient de maux de dos persistants et non spécifiques.

Interventions

Les participants ont été assignés au hasard à l'un des trois groupes recevant

- un traitement dit neurolymphatique (groupe NL),
- une thérapie manuelle rachidienne articulaire (groupe AS), ou
- une thérapie manuelle costale articulaire (groupe AC).

La description de ces techniques figure dans la description de l’étude, sur ClinicalTrials.gov

Mesures des résultats

La mobilité cervicale, la souplesse lombaire, le confort, la perception de la douleur et le bien-être physique ont été évalués au départ et immédiatement après l'intervention. La perception du changement a été évaluée après l'intervention.

Résultats

Entre le début et la fin de l’intervention, le groupe AC a montré une augmentation significative de la flexion cervicale (P = 0,010), alors que les groupes NL et AS ont amélioré la flexibilité lombaire, P = 0,047 et P = 0,012, respectivement.

Pour cette période, des changements significatifs ont été trouvés concernant le confort lombaire pour le groupe AS (P <0,001) et le groupe NL (P <0,026), le confort thoracique (P <0,001) pour le groupe AC.

Tous les groupes ont amélioré leur bien-être physique et leur perception de la douleur (p <0,05).
Les changements dans le confort thoracique, le confort lombaire et le bien-être physique différaient entre les groupes, certaines différences étant statistiquement significatives.

Conclusions

Tous les traitements ont amélioré la perception de la douleur et amélioré le bien-être physique. Les traitements NL et AS ont été plus efficaces dans la flexibilité lombaire, le traitement AC dans la flexion cervicale et le confort thoracique, et le traitement NL dans le confort lombaire.

Commentaires AK

Ma note a été établie à partir du résumé. J'ai un peu du mal à trouver l'article...Aussi, si vous y avez accès et que vous notez des bêtises, n’hésitez pas...

C’est encore une illustration de «du moment qu’on a trouvé la bonne région à traiter, peut importe la technique». Il suffit de faire faire du bruit aux capteurs locaux pour convaincre le cerveau que tout va bien. Il y a bien des différences entre les traitements, mais est-ce plus que l’épaisseur du trait de crayon qui les sépare ?

Référence bibliographique

Espí-López GV, Ruescas-Nicolau MA, Sanchez-Sanchez ML, Arnal-Gómez A, Balasch-Bernat M, Marques-Sule E. Immediate Changes After Manual Therapy in Patients With Persistent, Nonspecific Back Pain: A Randomized Controlled Trial. Altern Ther Health Med. 2018 Feb 10. pii: AT5564. Article en pré-publication.

Résumé disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet
 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1361 fois


1.Posté par lebault le 21/03/2018 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour soulager notre dos, dormons seul dans un lit long. Pour les grands, lit de 210 ou +

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base