ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Physiologies distale & proximale du grand adducteur

Rédigé par le Samedi 19 Mai 2018



Les études cadavériques indiquent que le grand adducteur est structurellement divisé en au moins deux régions.

Le but de cette étude était d'étudier les actions spécifiques des parties proximale et distale de ce muscle et ce faisant, de déterminer si ces segments ont des rôles fonctionnels distincts.

Des électrodes EMG à fil fin ont été insérées dans deux portions du muscle de 12 jeunes adultes en bonne santé.

L'activité musculaire a été enregistrée pendant les contractions isométriques volontaires maximales (MVIC) sur huit tests (flexion / extension de la hanche, rotation médiale / latérale, abduction et adduction à 0 °, 45 ° et 90 ° de flexion de la hanche).

L'activité médiane normalisée de chaque action a été comparée entre les segments en utilisant des tests non paramétriques pour des mesures répétées (α = 0,05).

Une taille d'effet a été calculée pour déterminer l'ampleur de la différence entre les segments musculaires.

Résultats

La contribution relative de chaque segment musculaire différait significativement au cours de la rotation médiale (P <0,001, ES = 0,88) et de la rotation latérale (P = 0,003, ES = 0,79).

La partie distale était plus active pendant l'extension et la rotation médiale.
La partie proximale était plus active pendant l'extension et l'adduction, avec une faible activité pendant la rotation latérale.

Cette étude suggère que le grand adducteur a au moins deux régions fonctionnelles, les différences étant plus évidentes pendant la rotation.

Cela peut impliquer que chaque segment joue un rôle distinct dans la stabilité et le mouvement de la hanche.

Commentaire Actukiné

Note établie à partir du seul résumé. Si vous avez accès au texte intégral, merci de nous faire part de toute inexactitude ou renseignement complémentaire.  

Référence bibliographique

Benn ML, Pizzari T, Rath L, Tucker K, Semciw AI. Adductor magnus: An EMG investigation into proximal and distal portions and direction specific action. Clin Anat. 2018 May;31(4):535-543. doi: 10.1002/ca.23068.

Résumé disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 732 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base