ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Plus techno, tu meurs : l’électrothérapie par électrolyse per-cutanée guidée par échographie

Rédigé par le Vendredi 29 Juin 2018

Rien n’indique que ce traitement soit plus efficace lorsque les patients sont préalablement envoyés sur la Lune, mais une étude préliminaire est en cours.



Cette étude contrôlée randomisée a comparé les avantages de l’ajout de l’éléctrolyse per-cutanée guidée par échographie à un programme de thérapie manuelle & exercices sur la douleur, la fonction, le seuil de douleur à la pression dans un «syndrome sous-acromial».

50 patients souffrant de cet étiquetage diagnostic ont été répartis aléatoirement dans l’un des deux groupes. Ils ont bénéficié du même programme de thérapie manuelle / exercices une fois par semaine pendant 5 semaines consécutives.

Le groupe expérimental bénéficiait en plus d’une électrolyse per-cutanée à chaque séance.

Indicateurs

Le DASH (Disabilities of the Arm, Shoulder and Hand) était l’indicateur principal.

Le Shoulder Pain and Disability Index (SPADI), les seuils de douleur à la pression et le Global Rating of Change (GROC) étaient les indicateurs secondaires.

Les patients ont été mesurés au départ de l’étude, à 3 & 6 mois après traitement.

Résultats

Le DASH s’est amélioré dans les deux groupes à 3 & 6 mois (P=0.051).

Le groupe piqué a montré de plus grands changements dans la douleur et le SPADI (P<0.001) que le groupe contrôle, avec une taille d’effet thérapeutique importante pour ce qui est de la douleur et de la fonction à 3 & 6 mois.

Il n’a pas été retrouvé de différences dans les seuils de douleur à la pression.

Conclusions

Comme le DASH était l’indicateur principal, les auteurs concluent qu’il n’y a pas d’intérêt thérapeutique à cette électrolyse per-cutanée.
Comme le SPADI montre une différence notable, il ne leur reste plus qu’à faire une autre étude, avec des patients similaires (mais pas les mêmes) en prenant le SPADI comme variable principale....

Si j’étais mauvaise langue, je dirais qu’il faudrait scruter dans les prochains mois si leur nouvelle étude n’est pas la même, avec les mêmes patients et le même SPADI, mais publiée dans un autre journal. Mais après tout, ils auraient pu bidouiller les données en amont de cette présente étude et Fernández-de-Las-Peñas & Cleland sont moins connus comme comiques qu’Éric & Ramzy.

En tout cas, il vous reste du temps avant de vous former à cette nouvelle technique : je n’ai pas encore vu passer de pubs DPC / FIF-PL  sur cette technique révolutionnaire. Les boites de formation ont besoin d’un temps de latence.
Revenez dans 6 mois !

Commentaire ActuKiné

Note établie à partir du seul résumé. Si vous avez accès au texte intégral, merci de me faire part de toute inexactitude ou renseignement complémentaire.

Référence bibliographique

de-Miguel-Valtierra L, Salom-Moreno J, Fernández-de-Las-Peñas C, Cleland JA, Arias-Buría JL. Ultrasound-Guided Application of Percutaneous Electrolysis as an Adjunct to Exercise and Manual Therapy for Subacromial Pain Syndrome: a Randomized Clinical Trial. J Pain. 2018 May 16. pii: S1526-5900(18)30183-4. doi: 10.1016/j.jpain.2018.04.017. Article en pré-publication.

Résumé disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet
 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1059 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base