ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Points-gâchettes : est-ce que des étudiants en kinésithérapie peuvent les trouver ?

Rédigé par le Dimanche 6 Août 2017



Points-gâchettes : est-ce que des étudiants en kinésithérapie peuvent les trouver ?
Cette étude, réalisée dans un institut de physiothérapie brésilien, s’est attachée à déterminer la fiabilité inter et intra-expérimentateur des étudiants dans l'identification et la classification des points-gâchettes des muscles de l'épaule de sujets asymptomatiques et symptomatiques d’une scapulalgie unilatérale, lors d’une journée d’évaluation.

Participants :

Cinquante-deux étudiants ont participé à l'étude, 26 symptomatiques et 26 asymptomatiques.

Interventions :

Deux examinateurs, sans expérience pour l'évaluation des points-gâchettes, indépendants et aveugles des conditions cliniques des sujets, ont évalué bilatéralement la présence de points-gâchettes (présents ou absents) dans six muscles de l'épaule et les ont classé (latents ou actifs) sur le côté affecté des sujets symptomatiques.

Chaque examinateur a effectué la même évaluation deux fois le même jour.

Principales mesures de résultats :

La fiabilité a été calculée à l’aide du coefficient de Kappa ajusté par biais (PABAK) et du Kappa pondéré (IKw).

Résultats :

La fiabilité intra-examinateurs de l'identification des points-gâchettes pour les deux groupes était modérée à parfaite (PABAK: 0,46-1 et 0,60-1, respectivement).

La fiabilité inter-examinateurs était entre modérée et presque parfaite dans les deux groupes (PABAK: 0,46-0,92), à l'exception des muscles du groupe symptomatique, qui étaient inférieurs à ces valeurs.

En ce qui concerne la classification des points-gâchettes, la fiabilité intra-examinateur était modérée à élevée pour la plupart des muscles, mais la fiabilité inter-examinateurs était modérée pour un seul des muscles et entre faible et nulle pour les autres muscles.

Conclusion :

La fiabilité intra-examinateur est acceptable dans la pratique clinique pour identifier et classer les points-gâchettes. Cependant, la fiabilité inter-examinateurs s'est révélée fiable uniquement pour mettre en évidence les points-gâchettes, le côté symptomatique présentant de plus faibles valeurs de fiabilité.

Commentaires AK :

- Je n’ai pas eu accès à l’article, cette note est donc réalisée uniquement à partir du résumé. Comme toujours, n’hésitez pas à la critiquer si vous notez des inexactitudes, pour l’intérêt de tous.

- Le fait de répéter l’examen la même journée (sur des sujets connus par ailleurs de l’examinateur ?) doit pouvoir expliquer une partie de la bonne fiabilité intra-examinateur. Qu’en aurait-il été si la répétition avait été différée d’une semaine ?

- Cette étude est encore un exemple de ce qui semble pouvoir se réaliser dans un IFMK.

- Elle est encourageante dans le sens où des novices semblent ne pas être ridicules dans leurs estimations (est-ce que des professionnels expérimentés le sont plus ?).

- Elle n’indique rien quant à la validité de ces estimations (est-ce que ressentir un point-gâchette concorde avec une estimation instrumentale de référence, IRM, élastométrie, ...?).

Référence bibliographique :

Nascimento JDSD, Alburquerque-Sendín F, Vigolvino LP, Oliveira WF, Sousa CO. Inter and intraexaminer reliability in identifying and classifying myofascial trigger points in shoulder muscles. Arch Phys Med Rehabil. 2017 Jul 24. pii: S0003-9993(17)30486-0. doi: 10.1016/j.apmr.2017.06.020. Article en pré-publication.

Résumé disponible en ligne

Adresse de l’auteur principal :

sousa.catarinaoliveira@gmail.com

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1083 fois


1.Posté par Corentin GLON le 28/08/2017 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est rigolo parce qu'en 92 une expérience faisait tout l'inverse : plutôt que de prendre des néophytes on prenait les quelques stars absolues du TP, et plutôt que de trouver une reproductibilité correcte, on la trouvait catastrophique :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1404132 (je n'ai pas lu l'article en question, je me suis contenté de ce qu'en dit cette très bonne page : https://www.painscience.com/articles/trigger-point-doubts.php)

2.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 29/08/2017 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une hirondelle ne fait pas le printemps, disait ma grand mère. D'autant que ces données ne proviennent que du résumé, que l'étude peut être médiocre, ...faussée...
Pas sûr que la qualité tactile des professionnels soit plus développée que celle de novices. En tout cas, à quoi correspondent ces sensations de dureté ? La validité n'est pas au rendez-vous, comme le laisse paraître ton commentateur qui reconnaît n'avoir jamais gagné autant d'argent qu'en les enseignant..

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base







accès direct acide hyaluronique acromio-claviculaire acte individuel acupuncture AINS anti-inflammatoires antétorsion fémorale assurance maladie biostatistiques calcanéus camptocormie canal carpien canal lombaire étroit capsulite retractile Cervical. Abord préliminaire Cervical. Bilan actif Cervical. Bilan passif Cervical. Généralités Cervical. Neurodynamique Cervical. Traitement actif Cervical. Traitement passif chicago technique chiropractique chirurgie coiffe des rotateurs conflit sous-acromial contrôle moteur contrôle postural course à pied coxalgie coxarthrose coxo-fémorale Diagnostic différence de longueur des membres inférieurs disque inter-vertébral douleur chronique drainage lymphatique manuel drapeaux jaunes droit femoral Dry needling dégénérescence discale entorse de cheville entorse du genou essai controle randomise etirements EVA evidence based practice Examen du sujet exercices thérapeutiques fasciathérapie fasciite plantaire Fibromyalgie fléau cervical fuseau neuro-musculaire gainage Genou gonarthrose goniométrie GROC hallux valgus hernie discale IFMK inclinométrie incontinence urinaire IRM kappa kinesiotaping kinesitherapie ligamentoplastie Lombaire. Abord préliminaire Lombaire. Généralités Lombaire. Traitement passif Lombalgie lombo-sciatique Maitland manipulation vertébrale massage McKenzie MDT Membre inférieur. Abord préliminaire Membre inférieur. Généralités MRP Mulligan multifide nerf médian nerf radial nerf sciatique nerf tibial nerf ulnaire neuro-sciences neurodynamique nociception oedème Oldies but goldies ondes de choc ostéopathie ostéoporose palpation pelvis Physiotherapie pied piriforme Placebo plagiocéphalie podalgie podologie podomètre poignet points-gâchettes posture posturographie posturologie professions de santé proprioception psoas PSR PTG PTH quadriceps questionnaire rebouteux recommandations de pratique clinique red-flags regle de prediction clinique renforcement musculaire rythme crânio-sacré réflexothérapie rééducation posturale globale sacro-iliaques sacrum scapulalgie sciences de l'éducation scoliose semelles orthopédiques SFP SLR slump-test stabilométrie Start Back Screening Tool strain et counterstrain stretching symphyse pubienne syndrome des jambes sans repos syndrome douloureux regional complexe syndrome du canal carpien syndrome du canal tarsien talagie tapis roulant Temporo-mandibulaire. Bilan actif tendon achilléen tenségrité Test testing therapie manuelle therapie miroir Thoracique. Généralités Thoracique. Traitement passif thrust torticolis Traitement Épaule. Traitement passif épicondylalgie équilibre