ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Communication

Pour en finir avec l'ostéopathie

Rédigé par P T le Dimanche 13 Février 2011



Un site Internet commence à réagir sur les dérives de certaines pratiques dites "ostéopathiques".
C'est vrai que la Thérapie Manuelle orthopédique existe aussi....

http://www.osteo-stop.com/

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 6294 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

42.Posté par thomas le 05/08/2011 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Luc, de quelles validations parles-tu ?
parce que si l'explication du processus d'action n'est pas réalisable (l"a science n'est pas assez avancé, et l'ostéopathie est en avance sur la science" il parait)
l'étude clinique (case report-étude de cohorte-RCT...) est peut-être réalisable, et j'aimerais en lire une si tu as une proposition.

par contre si c'est mon patient va mieux, tu peux chercher facilement beaucoup de cause à l'amélioration sans que ce soit dû au traitement...
un article qui me rend humble à chaque relecture :
http://chiromt.com/content/17/1/10

41.Posté par raslesp le 05/08/2011 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même financée par boiron il y en a pas...

40.Posté par Guillaume GALLIOU le 05/08/2011 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un reportage TV avec une étude aurait montré que les dilutions infinitésimales homéopathiques correspondaient à une goutte du produit pur de base mélangé dans un volume équivalent à 50 fois le volume terrestre....

Je sais que la TV n'est clairement pas un monde ou l'objectivité est toujours présente, mais le "continue de faire ses preuves, tout comme l'homéopathie" me laisse dubitatif.

Des études valides, non financées par Boiron?

39.Posté par raslesp le 05/08/2011 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"continue à faire ses preuves, tout comme l'homéopathie."
C'est à dire?Les patients sont "contents"?

38.Posté par luc maillard le 05/08/2011 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"D'autant que le côté ésotérique des ostéo les amènent vers des séances associées à une pincée d'acupuncture, quelques ventouses, une petite prescription d’homéopathie en sortant.
Pour ma part, je ne peux plus cautionner ces "confréres", je ne leur accorde pas le statut de paramédicaux"

Ce genre d'amalgames éculés n'a plus lieu d'être. La médecine chinoise existe depuis bien plus longtemps que la médecine occidentale et continue à faire ses preuves, tout comme l'homéopathie. Malgré les recherches du Dr Benveniste ou autres, nous n'avons pas encore les moyens de démontrer cette efficacité, mais cela se fera.

Un "confrère" ostéopathe paramédical et fier de l'être, qui utilise les points chinois, l'homéopathie et les ventouses avec succès on dirait, n'en déplaise à l'Académie de Médecine.

37.Posté par Paul MERCY le 04/08/2011 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, peut-être pour relancer le débat :
comment justifier d'une pratique telle que la correction fluidique, ou l'écoute palpatoire du MRP ? Dans toutes les écoles d'ostéo, on entends des légendes de diagnostic et correction à distance.... (en microkiné aussi d'ailleurs ).
Je trouve que le problème siège là : Ostéopathie = principes de Still et tout le blabla.
Pourtant dans l'esprit des gens => osteo = rebouteux moderne. D'autant que le côté ésotérique des ostéo les amènent vers des séances associées à une pincée d'acupuncture, quelques ventouses, une petite prescription d’homéopathie en sortant.
Pour ma part, je ne peux plus cautionner ces "confréres", je ne leur accorde pas le statut de paramédicaux, j'essaye de ne pas crisper mon entourage professionnel, mais c'est très compliqué. Il faudrait un soutien fort de l'ordre, un appui de la faculté de médecine...

36.Posté par assurance credit le 03/08/2011 07:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Great Ideas in this post. It's good to know some quality blogs still exist now that have useful information. Thanks for sharing buddy.

35.Posté par enrico le 28/02/2011 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est fini l ostéo vive la kiné!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

34.Posté par thomas le 21/02/2011 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Pourquoi ne pas vouloir revaloriser l'ensemble des MK? Certains pensent-ils que la kinésithérapie doit se cantonner au contracté-relaché et au massage ?"

non, mais est- ce que tous sont compétents en thérapie manuelle?
est-ce que tous veulent en faire?

33.Posté par djef le 21/02/2011 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
petite conclusion: Obtenir la première intention pour l'ensemble des Kinésithérapeutes.

L'effet marketing du titre osteo joue, au début, puis seul la compétence manuelle ( quelquesoit la chapelle) compte aux yeux des patients.

Pourquoi ne pas vouloir revaloriser l'ensemble des MK? Certains pensent-ils que la kinésithérapie doit se cantonner au contracté-relaché et au massage ?

32.Posté par thomas le 20/02/2011 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"En France, les Patients choisissent-ils un Physiothérapeute" ?

un peu de tout ça, le fait d'être ostéo étant un plus certain, d'où ma réflexion et ma prise de position.

31.Posté par Henri Lambert le 20/02/2011 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à Thomas: "tu perds une partie de patientèle qui n'aura pas reçu ces explications et éducations sur l'intérêt de la TMOrtho vs l'ostéo "

question:

En France, les Patients choisissent-ils un Physiothérapeute

1. parce qu'il applique telle ou telle technique ou tel ou tel concept

ou

2.parce qu'il est connu et réputé pour:

- une vraie compréhension du problème du Patient (diagnostic)
- un faible nombre de séances (efficacité et économies)
- un résultat durable pour le Patient, justifiable pour le Physiothérapeute



30.Posté par JLE le 20/02/2011 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ostéopathie est le seul domaine dans lequel les compétences légales du MK sont accrues officiellement.

Il est impossible d'expliquer à chaque nouveau patient au téléphone ou entre deux portes que ce que l'on fait, c'est de la TM et non de l'otéopathie ; même les moins instruits (surtout ?) font la différence entre ostéopathie et kinésithérapie :

- L'ostéopathie, ce sont des séances individuelles, le praticien touche le patient, cette thérapie est considérée comme efficace
- La kinésithérapie ce peut être du grand n'importe quoi, il est possible que le seul contact physique avec le praticien se limite à lui serrer la main, patients et prescripteurs s'accordent à penser que la thérapie par bouillottes peut se faire aussi bien chez soi, le dos collé au radiateur.

Et ils savent que les tarifs seront différents.

Alors il faut accompagner les nouveaux professionnels pour qu'ils construisent leur avenir manuel hors ostéopathie, les encourager à prendre la place des "mauvais" profs d'IFMK plutôt qu'à les critiquer stérilement, mais pour notre génération et les 10 ans à venir, le bâton de maréchal, c'est la reconnaissance ostéo.

29.Posté par thomas le 20/02/2011 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Enfin se "spécialiser" en Ostéopathie n'a pas de sens"

il existe un sens à cette démarche :
la TMO est méconnu par le grand public et par notre profession, de plus tu ne peux pas pratiquer en première intention et pleinement tout tes actes (manip grade 5...) en tant que MK, d'où l'idée de DU de TM-Ostéo puis de TM tout court :

c'est ce que je dis plus haut:

"je plaide pour une orientation-spécialisation en thérapie manuelle-ostéopathie dans un premier temps puis en thérapie manuelle tout court pour se différencier des ostéo non professionnels de santé."

si tu choisis maintenant de prendre le terme strict de TM ortho, tu ne peux plus prendre en première intention ni pratiquer pleinement ton art
tu perds une partie de patientèle qui n'aura pas reçu ces explications et éducations sur l'intérêt de la TMOrtho vs l'ostéo
et last but not least: tu risques de heurter une partie des confrères avec une position trop radicale.

28.Posté par Stephan ROSTAGNO le 19/02/2011 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si si je suis la.
Pour le DU d'interprétation des essais thérapeutiques:
les cours sont sous forme de e-learning (construits en grande partie sur le livre de Cucherat) avec un cour/evaluation par semaine, un présidentiel de 2j et un mémoire a rendre ainsi que la soutenance de ce dernier.
Le seul inconvénient de ce DU est qu'étant médical, les études sur lesquelles on s'entraine sont des études médicales (hypertension, diabete ...) mais il reste abordable par n'importe quel kine "lambda" et permet d'acquérir je pense un bagage suffisant pour interpréter et donc intégrer les résultats des études publiées en kiné (études dont la validité interne reste encore trop souvent un peu faible).
Je le recommande donc vivement a quiconque lit plus ou moins régulièrement des ECR. Il devrait d'ailleurs je pense être intégré directement dans notre formation initiale, car cette compétence est indispensable pour pouvoir discuter et/ou débattre du résultat d'une étude dont le résumé ou la conclusion sont souvent trop réducteurs.

Sinon pour revenir sur le sujet du post, la Thérapie Manuelle Orthopédique, spécialité de la physiothérapie reconnue internationalement (IFOMPT) existe depuis maintenant un certain temps et se suffit pleinement:
raisonnement clinique de première intention et suivant le modèle bio-psycho-social, pannel de techniques très riches: neurodynamiqe, mobilisations spécifiques et manipulations, trigger points, controle moteur ... et publications régulières et de qualité permettant à cette spécialité de s'adapter et d'évoluer sans arrêt(preuve en est la modification assez récente de la définition de la TMO incluant désormais les exercices dans son domaine de compétences et ce grace aux nombreuses publications démontrant leurs intérets indéniable en complément de techniques passives pures).
Enfin se "spécialiser" en Ostéopathie n'a pas de sens puisque l'on ne peut se spécialisé avec un autre métier. Je rêve donc (personnellement) du jour ou les kinés arrêteront de se tirer une balle dans le pied (voir dans la tete ...) en disant vouloir se "spécialisé" en osteopathie pour "être plus compétent et plus holistique".

27.Posté par thomas le 19/02/2011 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Je suis kine comme toi, Thomas"

comme moi? :-)

alors tu as du manqué quelque chose à l'IFMK sur la vision globale...
mais sur le fond je suis d'accord, je plaide pour une orientation-spécialisation en thérapie manuelle-ostéopathie dans un premier temps puis en thérapie manuelle tout court pour se différencier des ostéo non professionnels de santé.

26.Posté par Nicolas S le 19/02/2011 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@JLN: j'aurais bien demander aussi à Stephan mais il n'est pas sur le site où alors sous un autre pseudo...

25.Posté par Loth le 18/02/2011 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis kine comme toi, Thomas et j ai simplement une vision differente des choses. Je pense que les deux professions sont à dissocier pour ne pas perdre en qualité...

24.Posté par JLN le 18/02/2011 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JLE, non initié à la lecture critique... encore une perle pour notre blog d'histoires drôles...
Tu peux te procurer le livre de M. Cucherat les yeux fermés... il est copieux mais abordable et ça doit valoir le coup si on arrive à le digérer (c'est pas encore mon cas...). En attendant de le recevoir et pour te faire une idée, si ce n'est déjà fait, tu peux visiter son site par le lien que t'a donné Thomas plus haut (articles, ppt, et tutoriels,...) http://www.spc.univ-lyon1.fr/lecture-critique/
Pour finir, il y a un petit jeune qui traine par ici (Stephan Rostagno) qui est inscrit à son DU et qui pourrait éventuellement t'en dire davantage http://www.spc.univ-lyon1.fr/DUinterpretation/

23.Posté par thomas le 18/02/2011 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'avais une analyse plus philosophique: une certitude ne peut-être scientifique, puisque la philosophie en vigueur dans L'EBM (hypothético-déductif selon Popper) ne permet d'accepter un fait comme valide que temporairement jusqu'à ce qu'il soit démontrer comme faux,
donc ne pouvant accepter un fait comme une certitude (on ne peut que considérer celle-ci comme la meilleur hypothèse du moment)
il devient donc nécessaire de mesurer l'importance de cette incertitude



pour répondre à ta question sur ce livre:

étant très peu initié à l'analyse critique, (3 heures par Pierre Trudelle à l'IFMK, et de nombreuses lectures sur le net ici même avec les vidéos ou articles et ailleurs site de l'univ de Lyon et de l'e-learning de Bordeaux):

oui il est très abordable, me semble très complet et m'a permit d'améliorer grandement ma gestion du temps consacré à la lecture grâce à une analyse plus pertinente... ce qui était le but.

1 2 3
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires