ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Pourquoi les cervicalgiques n’aiment pas le froid ?

Rédigé par le Dimanche 26 Juillet 2015



Des changements liés au vieillissement se produisent dans le système nerveux périphérique et central, mais on en sait peu sur l'influence de la douleur chronique sur la sensibilité à la douleur chez les personnes âgées. Le but de cette étude était d'étudier la sensibilité de la douleur chez les cervicalgiques seniors par rapport à des sujets aux caractéristiques similaires en bonne santé.

Méthodes :

Trente femmes âgées cervicalgiques chroniques et 30 témoins ont été recrutés. Les seuils de douleur à la pression, à la chaleur et au froid ont été évalués sur la colonne cervicale et sur un site distant (muscle tibial antérieur).

Résultats :

Chez les patients, les seuils de douleur à la pression étaient plus faibles sur le pilier articulaire de C5-C6 ainsi que, concernant les seuils de douleur au froid, sur la colonne vertébrale et sur le tibial antérieur par rapport aux témoins.

Il n'y avait pas de différences entre les groupes dans les seuils de douleur à la chaleur.

Conclusion :

La présence d'hypersensibilité à la douleur chez les femmes âgées cervicalgiques chroniques semble dépendre du type de stimulus douloureux.

Références bibliographiques :

Uthaikhup S et al. Altered pain sensitivity in elderly women with chronic neck pain. PLoS One. 2015 Jun 3;10(6):e0128946. doi: 10.1371/journal.pone.0128946.

Article disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1064 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base