ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Organisations des soins

Quand l'APA se reveilla, le kiné trembla

Rédigé par le Dimanche 25 Novembre 2012



Quand l'APA se reveilla, le kiné trembla
L'Université permet des connexions avec d'autres universités internationales. Les STAPS sont depuis longtemps intégrés à l'Université et nous savons depuis longtemps que le développement de programme de performance motrice se développe dans le champ de la santé.
Au hasard, l'Ingénierie de la Rééducation, du Handicap et de la Performance Motrice (IRHPM)

Actuellement, des physiothérapeutes australiens de renommée mondiale sont connectés sur des projets de recherche commun avec les STAPS-APA de Nantes.
Ils ont le niveau pour le faire et ils connaissent les références mondiales de la profession.

Paul Hodges ou Peter McNair sont des physiothérapeutes qui ont des dizaines de publications indexées (Peter McNair était présent aux JFK2009 à Paris). Ils sont actuellement en train de collaborer dans le domaine de l'activité physique et de la performance. Voir l'info ici.

A suivre...

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 4573 fois


1.Posté par JL E le 25/11/2012 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Espérons qu'il s'agisse d'un aiguillon permettant de faire réagir les MK.

Parce qu'après tout :

- Pour quelle raison un diplômé MK ne pourrait pas accéder à un M2 APA ?
- Pour quelle raison un enseignant en IFMK aurait dans 5 ans le droit d'enseigner sans au moins détenir ce diplôme ?
- Est-ce qu'il existe une autre voie universitaire sérieuse pour la profession et ses futurs enseignants ?
- Pour un jeune diplômé MK souhaitant enseigner ce métier plus tard ou faire de la recherche, quelle autre solution ? Cadre de santé ? lol...C'est bon de rire des fois, aussi !


2.Posté par Thomas le 25/11/2012 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Pierre, Bonjour Jean-Louis,
les diplômés MK peuvent intégrer cette formation (avec la VAE-VAP), 2 l'année dernière sur le Mans-Poitiers (co-habilitation), plus cette année (au moins 3),
(à noter que l'autre M2 IRHPM d'Amiens intègre aussi une filière spécifique aux MK).

l'enseignement est très complémentaire à celui de l'IFMK, l'apport universitaire est grand, et l'ouverture d'esprit des enseignants et étudiants mériteraient un peu plus de réciprocité de la part des MK (ce qui objectivement manque trop souvent).

3.Posté par Adrien Pallot le 25/11/2012 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous,

Concernant le M2 IRHPM à Amiens 2011-2012, nous étions 7 MK et 4 APA à l'examen final. Sur les 7 MK, 3 suivaient la branche rééducation respiratoire et 4 la branche appareil locomoteur.

Je ne connais pas les chiffres de cette année pour le M2.

Les élèves MK de l'IFMK d'Amiens intègrent, parallèlement à leur cursus MK, une licence (François-Régis corrige moi si je me trompe) et peuvent suivre pour ceux qui veulent le module de stats et d'anglais de M1 en K3. Leur M1 est validé par la validation de la K3 et de ces deux modules de M1.

Ces modules sont intégrés dans l'emploi du temps (le vendredi matin pour les stats par exemple) de manière à ne pas avoir à louper de cours en K3 (toujours bon F-R ?). De fait, la seule contrainte entre suivre ou ne pas suivre les modules de M1 en K3 est le temps de sommeil post-soirée du jeudi soir.

Je félicite cette intégration et espère qu'elle donnera des idées émancipatrices.

4.Posté par Mathieu l'APA qui fait trembler les MK le 25/11/2012 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Premièrement les STAPS-APA n'existe pas, le titre est faux et continue à perpétuer la jalousie, haine, j'en passe et des meilleurs que possèdent certains MK envers les APA. C'est bien continuez, ça va dans le bon sens. Arrêtez de tout confondre.

Deuxièmement, les K3 ont la chance de passer en M2 directement après avoir suivi des cours de stats et d'anglais à Amiens, profitez-en !!

Troisièmement, personne ne parle du cas de Grenoble qui est super intéressant lorsqu'on s'intéresse à la collaboration APA-MK, mais encore faut-il s'y intéresser.

Ah oui, mon pseudo est une blague, contrairement au titre.

Esprit critique quand tu nous tiens. Vive l'interdisciplinarité !


5.Posté par Mathieu l''APA qui fait trembler les MK 2 le 25/11/2012 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Erratum - Les STAPS APA n'existent pas à NANTES

6.Posté par François-Régis SARHAN le 25/11/2012 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec Mathieu.

Même si c'est d'actualité, en ces temps de fin du monde, je ne crois absolument pas aux scénarios apocalyptiques de décadence et d’ensevelissement progressif de la kinésithérapie dans les ténèbres !

Tout ceux qui travaillent en équipe et en bonne intelligence avec les APA savent très bien combien c'est enrichissant par ce que nous nous n'avons simplement pas les mêmes compétences.

Et si on discutait de choses positives sur AK ?

7.Posté par Thomas le 25/11/2012 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Matthieu,
À Nantes en effet, pas d'APA, mais le MIP fait parti du PRES Nantes-Le Mans.

Et je suis d'accord avec toi, vive l'interdisciplinarité de qualité (cf mon message précédent)

Peux tu donner quelques détails sur Grenoble ?

8.Posté par Stephane martine le 25/11/2012 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et nous les anciens. Peut-on accéder à une formation APA pour universiariser (sans être bien sûr de l'orthographe ) notre MKDE?

9.Posté par Thomas le 25/11/2012 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi pas ?
Certains participant étaient plus âgés que d'autres :-)
Il faut faire une VAE ou VAP ( un test d'anglais type TOEIC a, semble-il, été apprécié!) avoir quelques compétences statistiques pour le M2 (un test d'Harvard par exemple :-))

c'est le moment de commencer les demarches... Je pense quand même que les MK ont au moins autant à apprendre chez les STAPS que dans l'univ de médecine, la preuve dans le libellé de Pierre et les liens qu'il propose, et ceci peut être dit pour beaucoup d'autres domaines de la rééducation.

puisse cette démarche personnelle vous apporter autant qu'à moi.

10.Posté par Shahmaei un bisounours du GERAR le 26/11/2012 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous,

Le réveil, le sommeil, les tremblements, un titre aux métaphores accrocheuses. Le Godzillapa va faire trembler les kinés !!!!! Encore faut-il prouver que c'est parce que l'APA s'émancipe que les kiné tremblent, beaucoup d'études et d'hypothèses confondent facteur de risque et facteur de confusion. Allez je m'arrête là pour la critique autaine mais le titre est provocateur ;)

Les blogueurs donnent un son plutot harmonieux malgré cela (peace and love)

Sinon positivons : peut-être pour plus de crédibilité dans nos démarches de reconnaissance, l'idée serait peut-être de proposer des projets de rénovation de la formation communs à tous les professionnels de la rééducation. Des transferts de compétences sont monnaie courantes dans bon nombre de métier et ça prouve de la dynamique du monde du travail.
L'intérêt serait de trouver un consensus de développement commun des compétences et des spécialités.
Un son hétérogène aux autorités dirigeantes ne fait que dilapider les forces d'argumentation en présence. Dans notre CRF, Mathieu le méchant et moi-même le plus méchant que Mathieu l'avons bien compris.

Pour ma part j'ai eu ma VAP en M1 d'ergonomie et pas M2 : malheureusement force est d'admettre que je n'avais pas le niveau M2 malgré l'énorme tronc commun de physiologie qu'on le M1 et les trois ans de kiné. Mais bon quand 50% du temps en IFMK sont consacrés à l'empirisme, on ne peut que s'incliner face au scientifiques de l'université : que des K3 profite d'une passerelle en M2 tant mieux et que ce soit constructif. Plapez la chance et non la légitimité.
J'ai le droit mais j'ai la chance de faire un CIF à l'université, tout frais payés.
mais la légitimité doit se poser constamment.

Quand je parle à des thésards de chimie qui ne savent pas faire un dosage de niveau Terminale.... cela ne peut que dévaluer la filière
Si l'intérêt est de transformer le permis de conduire en permis de pilotage, autant se battre sur des problématiques scientifiques plus intéressantes, non..?

Vive les enseignants APA en IFMK et vive les enseignants MK en filière APA

11.Posté par Pierre-Alexandre CIZEL le 26/11/2012 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Interessant cet article.

Je suis moi même en train de me poser la question de poursuivre ma formation par le master d'Amiens et à ce sujet j'aimerais des retours de gens ayant déjà fait cette démarche.
Hormis les Amienois et certains étudiants dijonnais que j'ai déjà consulté, est-ce que tout titulaire d'un DE en MK peut passer en M2 directement sous condition de valider les stats et le module d'anglais.

Je précise que je suis MKDE 2012 de l'IFMK de Nancy. Autre question, à quel moment de l'année entreprendre ces démarches? Le site internet de la fac d'amiens est assez pauvre à ce sujet.

12.Posté par Michel GOURGUES le 26/11/2012 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il s'en irait temps,en effet, que les MK se rendent compte que les UFR-STAPS et les APA existent ,et depuis longtemps à l' Université.
Certains d'entre nous, n'ont pas oublié qu' en France notamment,nous sommes issus du même creuset historique, technologique (scientifique, j'en doute), que l' EPS (éducation physique et sportive).
Oui à l'interdisciplinarité, mais dans le cadre étriqué de notre système hospitalo-
-scolaire actuel, je n'y crois guère.
Et dire qu' il y a peu, nos soucieux syndicats et bien d'autres nous claironnaient
:une réforme" historique". Hystérique plutôt?
Mais qui décide,et où va-t-on?

13.Posté par Paramedical GROUPEMENT le 02/12/2012 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
encore un "problème" franco français : à l'Université catholique de louvain les staps et les kinés font partie de la faculté des sciences et de la motricité, qui est une entité de la faculté de médecine.
il y a des passerelles entre les deux, tout le monde fait de l'anglais et des stats, tout le monde finit avec un master "2", et tout se passe bien ;-)
c'est pourtant simple non?
exemple à suivre...

14.Posté par Nico le 04/12/2012 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà, en effet un exemple à suivre. J'ajoute également qu'en Australie c'est la même chose ce qui conduit 1) à ce que les cadre enseignants soient Universitaires et titulaire d'une thèse dans des domaines connexes (et nécessaires) à la kinésithérapie (bioméca, neurosciences, ...) et 2) que la formation à et par la recherche existe.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires