ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Genou

Quand reprendre le sport après une ligamentoplastie ?

Rédigé par le Lundi 20 Juin 2011

Le JOSPT répond aux patients



Quand reprendre le sport après une ligamentoplastie ?
Dans sa série de brèves communications destinées à informer les patients, le JOSPT se penche sur une question courante, pour lesquelles nos réponses sont évasives et prudentes (6 mois pour les sports à pivot) voire bottent en touche (il faut demander au chirurgien).

Les tests validés ne manquent pas ; il faut les connaitre.
Les recherches montrent que les sujets doivent être capable de sauter sur leur jambe opérée d’une distance au moins égale à 90% de celle qu’ils peuvent réaliser à l’aide de la jambe saine. Autant dire, de la même façon...

Le single hop, crossover hop et triple hop permettent de mettre en évidence les déficits. Et ils coûtent incomparablement moins chers qu'un KT1000 ou un Cybex !!

Voir le patient’s perspectives

Et l’article à partir duquel le JOSPT tire ses conclusions

Gregory D. Myer, Laura C. Schmitt, Jensen L. Brent, Kevin R. Ford, Kim D. Barber Foss, Bradley J. Scherer, Robert S. Heidt Jr., Jon G. Divine, Timothy E. Hewett. Utilization of Modified NFL Combine Testing to Identify Functional Deficits in Athletes Following ACL Reconstruction. J Orthop Sports Phys Ther 2011;41(6):377-387

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2817 fois


1.Posté par ordre ancien le 20/06/2011 06:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble que le type d'intervention et le chirurgien lui-même (par sa dextérité et ses choix techniques) influent sur les temps rééducatifs et donc les délais de reprise d'activité sportive (à moins que les protocoles mis aux points depuis des décennies ne soient tous que le fruit du hasard et d'incompétents).
La notion de reprise d'activité sportive mérite d'être précisée : quoi de comparable entre des sprints avec changements directionnels à 100% des capacités et un footing à 2 à l'heure ?

Bref, la question "Quand reprendre le sport après une ligamentoplastie ?" (à priori du genou ?) est, à mon avis, un vrai faux-ami .

Je préfère donc l'ensemble de questions suivantes :
- quel est le niveau physique du patient avant opération ?
- quelles sont les "exigences" professionnelles et sportives du patient ?
- de quelle intervention le patient a bénéficié ?
- qui a opéré le patient ?
- quel protocole de rééducation a été suivi ?
- quels incidents ont éventuellement marqués sa rééducation ?
- à quel stade d'activité physique se trouve le patient ?

Tout cela pour éviter THE test de reprise, qui comme beaucoup de sportifs le savent, ne peut être que progressive et au final validée par des critères de terrain comme l'entraînement sans douleur, sans dérobement, et sans appréhension
Puis, la compétition sans douleur, sans dérobement, et sans appréhension.
Puis, enfin, la performance dans l'activité sportive initiale, sans douleur, sans dérobement, et sans appréhension.

Ce qui n'empêche pas un test de clôche-pied comparatif entre la reprise des sauts de faible amplitude et les changements d'appuis multidirectionnels pour se rassurer sur la capacité à aborder les sauts de grande amplitude et les pivots en charge à faible vitesse-sans perturbation cognitive.

Le physiothérapeute, ingénieur de la rééducation, fait donc un diagnostic à partir de référentiels, d'examens cliniques voire mécaniques, et aussi (certains diront surtout / je sais ça fait mal) de son impalpable mémoire, pour aboutir au juste conseil de niveau d'activité physique ou d'exercice, à un jour J.

Pas facile la science inextacte, mais c'est son charme. Et tant pis si la réponse tout faite n'émerge pas des études : c'est, pour moi, la différence entre le prêt-à-porter et le sur-mesure.

Ou alors, la question initiale doit être reformulée comme ceci : comment faire pour que le kiné à 16€ de la demi heure, qui ne peut sortir de son cabinet, donne une recette au patient pour qu'il se débrouille seul pour reprendre son sport avec un minimum de sécurité après ligamentoplastie du genou ?

Et hop là, j'ai l'impression de faire le vieux con rabajoie...



2.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 20/06/2011 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut prendre ces recommandations comme un fil rouge valide pour se prononcer sur la reprise du sport de ces patients. Celà doit venir confirmer les intuitions du praticien expérimenté, guider les autres.
PS : il n'y a pas de raison que les professionnels ayant participé à l'étude soient nécessairement des naïfs dans le domaine.

---------------------------------------------------------

Co-Director of Research, Division of Sports Medicine, Cincinnati Children’s Hospital Medical Center, Cincinnati, OH; Instructor, Departments of Pediatrics and Orthopaedics, University of Cincinnati, Cincinnati, OH; Post-Doctoral Fellow, Sports Medicine, Ohio State University, Columbus OH; Post-Doctoral Fellow, Departments of Physiology and Cell Biology, The Ohio State University, Columbus, OH and University of Cincinnati, Cincinnati, OH. 2Adjunct Assistant Professor, Division of Sports Medicine, Cincinnati Children’s Hospital Medical Center, Cincinnati, OH; Assistant Professor, Division of Physical Therapy, School of Allied Medical Professions, Ohio State University, Columbus, OH. 3Biomechanist, Division of Sports Medicine, Cincinnati Children’s Hospital Medical Center, Cincinnati, OH. 4Co-Director of Research, Division of Sports Medicine, Cincinnati Children’s Hospital Medical Center, Cincinnati, OH; Assistant Professor, Department of Pediatrics, University of Cincinnati, Cincinnati, OH. 5Athletic Trainer, Division of Sports Medicine, Cincinnati Children’s Hospital Medical Center, Cincinnati, OH. 6Research Assistant, Division of Sports Medicine, Cincinnati Children’s Hospital Medical Center, Cincinnati, OH. 7Co-Director, Sports Medicine and Arthroscopy Fellowship, Wellington Orthopaedic and Sports Medicine, Cincinnati, OH. 8Medical Director, Division of Sports Medicine, Cincinnati Children’s Hospital Medical Center, Cincinnati, OH; Associate Professor, Department of Pediatrics, University of Cincinnati, Cincinnati, OH. 9Director of Research, Sports Medicine, Ohio State University, Columbus OH; Professor, Departments of Physiology & Cell Biology, Family Medicine, Orthopaedic Surgery and Biomedical Engineering, The Ohio State University, Columbus, OH and University of Cincinnati, Cincinnati, OH; Director, Sports Medicine Biodynamics center, Cincinnati Children’s Hospital Medical Center, Cincinnati, OH; Professor, Department of Pediatrics, University of Cincinnati, Cincinnati, OH.

3.Posté par Sebastien FRITSCH le 22/06/2011 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour a tous

tres interessant d avoir ds sa boite a outil un test simple clinique fiable
merci
sebastien

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



DisKiné