ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Que choisir pour mesurer l’évolution d’une cervicalgie ?

Rédigé par le Jeudi 1 Février 2018

Quelques tests usuels comparés au Neck Disability Index



Les kinésithérapeutes ont appris à mesurer des forces musculaires, des amplitudes. Si le  patient est plus fort, ou plus souple au fur et à mesure des séances, il évolue favorablement, naturellement ou grâce au kinésithérapeute.

Le Neck Disability Index (NDI) est le gold-standard des études portant sur les cervicalgies. Il est valide y compris dans sa version française.

Lire ici son analyse par Jacques Vaillant [4]

L’évolution des mesures de forces ou d’amplitudes cervicales devrait donc au moins être liée à celle du NDI.

L'objectif de la présente étude était d'examiner la réactivité de quatre tests cliniques peu coûteux et faciles à réaliser dans un contexte clinique, y compris le test de flexion crânio-cervicale, les amplitudes actives cervicales, le test des extenseurs cervicaux et les seuils de douleur à la pression, en comparaison avec le NDI.

Méthodes

Cette étude [1] est une analyse secondaire des données recueillies dans un essai contrôlé randomisé publié précédemment.

Les participants, cervicalgiques chroniques, y avaient été randomisés pour comparer les effets de l'entraînement physique, des exercices et de l'éducation à la neuro-physiologie de la douleur combinés ou de l'éducation à la neuro-physiologie de la douleur prise isolément [2].

Les participants ont été testés sur les tests cliniques au départ et à 4 mois de suivi. Une approche fondée sur le seuil optimal de discrimination à l’aide de courbes (ROC) a été utilisée pour évaluer la réactivité des tests cliniques.

Le Neck Disability Index a été utilisé pour distinguer entre ceux qui s'étaient améliorés et ceux qui étaient restés inchangés sur un suivi de 4 mois (amélioration d’au moins 7 points du score).

La différence minimale cliniquement importante (MCID), ainsi que la sensibilité, la spécificité, les valeurs prédictives positives et négatives, en plus des rapports de vraisemblance positifs et négatifs ont été calculés.

Résultats

Au total, 164 participants ont complété le suivi de 4 mois. Cent quarante-quatre participants ont été classés comme inchangés alors que 20 patients ont été considérés comme améliorés (!).

Vingt-six participants n'ont pas terminé tous les tests cliniques, laissant un total de 138 à inclure dans les analyses. L'aire sous la courbe (AUC) variait de 0,50 à 0,62 pour les tests cliniques, et tous étaient en dessous d'un niveau acceptable (La surface sous la courbe donne une représentation graphique de la performance de discrimination de l’échelle, plus elle augmente, plus elle est performante. Si la courbe trace une diagonale qui sépare le graphique en deux parties égales (surface de 0.5), l’échelle est inopérante [3]).

La MCID était généralement importante et la sensibilité et la spécificité correspondantes étaient faibles avec une sensibilité allant de 20 à 60% et une spécificité de 54 à 86%.

Conclusion

La réactivité des tests cliniques inclus est généralement faible lorsque l'on utilise le changement du score NDI comme point d'ancrage entre le début de l'étude et le suivi de 4 mois.

D'autres études sur la réactivité sont justifiées, en utilisant éventuellement d'autres seuils qui pourraient correspondre à des dimensions similaires aux tests cliniques, qui ne mesurent peut être pas les mêmes choses :

- Les auteurs citent des études précédentes donnant des résultats plus encourageants, mais ils comparaient des seuils de pression douloureuse à l’impression globale de changement (GRoC).
- Ils auraient pu choisir une valeur seuil moindre qu’un changement de 7 points au NDI mais cela n’aurait pas influencé majoritairement leur résultat.

Commentaire AK

Si l’on veut reposer son traitement sur des bases factuelles, il vaut apparemment mieux donner un NDI à remplir au patient que de se prendre la tête avec la mesure de seuils de douleur à la pression, des amplitudes articulaires mesurées à l’IPad ou des compressions de coussinet Chatanooga pour calculer la force des «remparts convexitaires» antérieurs.

Et de toute manière, il fait quoi votre patient, à la première séance quand vous rentrez ses données sur le logiciel pendant 10 minutes ? Il joue à Candy Crush ? Un NDI, ça va l’occuper utilement.

Reste que 20 patients améliorés sur 144, ça fait pas besef...Va falloir s’agiter grave pour prouver notre efficacité.

Référence bibliographique

[1] Jørgensen R, Ris I, Juhl C, Falla D, Juul-Kristensen B. Responsiveness of clinical tests for people with neck pain. BMC Musculoskelet Disord. 2017 Dec 28;18(1):548. doi: 10.1186/s12891-017-1918-1.

Accès à l’article

Articles en rapport avec le sujet

[2] Ris I, Juul-Kristensen B, Boyle E, Kongsted A, Manniche C, Søgaard K. Does a combination of physical training, specific exercises and pain education improve health-related quality of life in patients with chronic neck pain? A randomised control trial with a 4-month follow up. Man Ther. 2016;26:132–140. doi: 10.1016/j.math.2016.08.004

[3] Piette P. Métrologie appliquée à la kinésithérapie : mesures, tests et bilans, concepts fondamentaux. EMC - Kinésithérapie-Médecine physique-Réadaptation 2016;0(0):1-15 [Article 26-007-A-40]


[4] Jacques Vaillant. Echelle algo-fonctionnelle pour le rachis cervical. Kinésithér Scient 2013,0544:43-44 - 10/06/2013

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1060 fois


1.Posté par Antoine LEBEAU le 01/02/2018 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme quoi. C'est souvent les questionnaires d'évaluation algo-fonctionnelle qui bénéficient du plus haut niveau de preuve d'une manière générale dans notre profession !
Abasourdi par contre par le niveau de non-efficacité montré par la kinésithérapie dans cette étude (sur un vaste échantillon qui plus est). Il va falloir se bouger les miquettes !!

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base







accès direct acide hyaluronique acromio-claviculaire acte individuel acupuncture AINS anti-inflammatoires antétorsion fémorale assurance maladie biostatistiques calcanéus camptocormie canal carpien canal lombaire étroit capsulite retractile Cervical. Abord préliminaire Cervical. Bilan actif Cervical. Bilan passif Cervical. Généralités Cervical. Neurodynamique Cervical. Traitement actif Cervical. Traitement passif chicago technique chiropractique chirurgie coiffe des rotateurs conflit sous-acromial contrôle moteur contrôle postural course à pied coxalgie coxarthrose coxo-fémorale Diagnostic différence de longueur des membres inférieurs disque inter-vertébral douleur chronique drainage lymphatique manuel drapeaux jaunes droit femoral Dry needling dégénérescence discale entorse de cheville entorse du genou essai controle randomise etirements EVA evidence based practice Examen du sujet exercices thérapeutiques fasciathérapie fasciite plantaire Fibromyalgie fléau cervical fuseau neuro-musculaire gainage Genou gonarthrose goniométrie GROC hallux valgus hernie discale IFMK inclinométrie incontinence urinaire IRM kappa kinesiotaping kinesitherapie ligamentoplastie Lombaire. Abord préliminaire Lombaire. Généralités Lombaire. Traitement passif Lombalgie lombo-sciatique Maitland manipulation vertébrale massage McKenzie MDT Membre inférieur. Abord préliminaire Membre inférieur. Généralités MRP Mulligan multifide nerf médian nerf radial nerf sciatique nerf tibial nerf ulnaire neuro-sciences neurodynamique nociception oedème Oldies but goldies ondes de choc ostéopathie ostéoporose palpation pelvis Physiotherapie pied piriforme Placebo plagiocéphalie podalgie podologie podomètre poignet points-gâchettes posture posturographie posturologie professions de santé proprioception psoas PSR PTG PTH quadriceps questionnaire rebouteux recommandations de pratique clinique red-flags regle de prediction clinique renforcement musculaire rythme crânio-sacré réflexothérapie rééducation posturale globale sacro-iliaques sacrum scapulalgie sciences de l'éducation scoliose semelles orthopédiques SFP SLR slump-test stabilométrie Start Back Screening Tool strain et counterstrain stretching symphyse pubienne syndrome des jambes sans repos syndrome douloureux regional complexe syndrome du canal carpien syndrome du canal tarsien talagie tapis roulant Temporo-mandibulaire. Bilan actif tendon achilléen tenségrité Test testing therapie manuelle therapie miroir Thoracique. Généralités Thoracique. Traitement passif thrust torticolis Traitement Épaule. Traitement passif épicondylalgie équilibre