ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Recommandations pour la prévention des ruptures du LCA

Rédigé par le Vendredi 27 Avril 2018



La société Allemande du Genou (DKG) publie ses recommandations pour la prévention des traumatismes ligamentaires du genou et en particulier des lésions du LCA. Ces recommandations s'appuient sur une vaste revue de littérature sur les facteurs de risques et l'efficacité des programmes de prévention utilisés.

Les facteurs de risques sont classés en deux catégories : ceux qui ne sont pas modifiables et ceux qui le sont.
On y retrouve dans la première catégorie :
-sexe féminin
-Statut de pré-ovulation chez les femmes sans contraception hormonale
-Une encoche intercondylienne étroite
-Une laxité ligamentaire généralisée
-Pratique sportive sur terrain synthétique
-Antécédents de lésions musculaires, tendineuses, du genou ou de la cheville
-Maladie infectieuse
-Mauvaises conditions météorologiques (sports de plein air)
-pratique de certains sports : football, handball, sky alpin, basketball.

Pour ce qui est des modifiables :
-Valgus dynamique
-Une faible flexion de la hanche et du genou à la réception
-Mauvais contrôle de la hanche et du tronc
-Faiblesse des fléchisseurs du genou et des abducteurs de la hanche (par rapport aux extenseurs du genou)
-Activation retardée des fléchisseurs
-Déficit proprioceptif
-Fatigue musculaire
-Condition physique générale faible


Le facteur de risque le plus problématique reste le valgus dynamique, (valgus du genou qui se forme à la réception d'un saut). Il peut se mesurer par le “Drop Jump Screening Test” ou le “Single Leg Squat”.
A partir de ces facteurs de risque, il est plus aisé d'orienter les mesures préventives parfois par des mesures simples : ne pas jouer en état de fatigue, dans de mauvaises conditions ou dans un timing hormonal défavorable pour les femmes.
Il est ensuite nécessaire de conduire des bilans individuels (force des ischios, abducteur de hanche, mesure du valgus dynamique, proprioception, vo2max), et d'en déduire les programmes d'entrainement comme “Prevent Injury and Enhance Performance Program” PEP, dans lequel il sera nécessaire de veiller à l'exécution correcte des exercices demandés.
Ces programmes inclus dans les phases d'échauffement diminuent sensiblement les risques de lésions du genou (-26,9%) et de la rupture du LCA (-50%) : revue de littérature de 2015 :
Donnell-Fink LA, Klara K, Collins JE, Yang HY, Goczalk MG, Katz JN, Losina E (2015) effectiveness of knee injury and anterior cruciate ligament tear prevention programs: a meta-analysis. PLoSOne10(12):e0144063


Evidence‐based concepts for prevention of knee and ACL injuries. 2017 guidelines of the ligament committee of the German Knee Society (DKG)

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 4719 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires