ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Réduire le temps d'hospitalisation par la kinésithérapie : une méta-analyse

Rédigé par Actu Kiné le Mercredi 5 Décembre 2018



Réduire les temps d'hospitalisation, voila un objectif poursuivi depuis longtemps. Les services de kinésithérapie pourrait y aider ?
Une équipe de Melbourne s'est collée à la problématique et fait le point dans une revue systématique avec méta-analyse. C'est une mise en jour d'une première étude en 2011
Les recherches des études s'est faite dans les bases de données électronique (AMED, CINAHL, EMBASE, MEDLINE, Base de données probantes sur la physiothérapie [PEDro], PubMed) . Elles ont été mises à jour de 2010 à juin 2017.

Sélection d'étude
Ont été recherchés les essais contrôlés randomisés évaluant des services de kinésithérapie supplémentaires sur les résultats pour la santé du patient, la durée du séjour ou la rentabilité. Les patients étaient en hospitalisation pour problème aigu ou sub-aigu.
La recherche bibliographique a identifié 1524 articles potentiellement pertinents, parmi lesquels 11 nouveaux articles de 8 nouveaux essais contrôlés randomisés avec 1 563 participants. Au total, 24 essais contrôlés randomisés avec 3262 participants sont inclus dans cette revue.

Résultats :
Il existe :
Des preuves de qualité moyenne selon lesquelles des services de kinésithérapie supplémentaires permettent de réduire la durée de séjour de 3 jours dans les contextes subaigus (différence moyenne [MD] = - 2,8; IC à 95%, de -4,6 à -0,9; I2 = 0%).
Des preuves de qualité plus faible qu'elle réduit la durée de séjour de 0,6 jour en cas de problème aigu (DM = –0,6; IC à 95%, –1,1 à 0,0; I2 = 65%).
La kinésithérapie supplémentaire entraine de légères améliorations dans les soins auto-administrés (TMS = 0,11; IC à 95%, 0,03 à 0,19; I2 = 0%), les activités de la vie quotidienne (TMS = 0,13; IC à 95%, .02– 0,25; I2 = 15%) et la qualité de vie liée à la santé (SMD = 0,12; IC à 95%, 0,03 à 0,21; I2 = 0%), sans augmentation des événements indésirables.
Il n'y a pas de changement significatif dans la capacité de marcher.
Un essai montre qu'une kinésithérapie supplémentaire était probablement rentable en réadaptation subaiguë.

Conclusion :
Des services de kinésithérapie supplémentaires améliorent l'activité et la participation des patients tout en réduisant la durée de séjour à l'hôpital des adultes. Ces avantages sont probablement sûrs et il existe des preuves préliminaires suggérant qu'ils peuvent être rentables.

Ben voila ! depuis le temps qu'on cherchait à réduire les coûts ! Fallait pas chercher bien loin.

Additional Physical Therapy Services Reduce Length of Stay and Improve Health Outcomes in People With Acute and Subacute Conditions: An Updated Systematic Review and Meta-Analysis

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 605 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires