ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Cardio-respiratoire

Réhabiliter les patients atteints de BPCO dans la vraie vie

Rédigé par le Mardi 6 Février 2018

Faisabilité et efficacité de la réhabilitation à domicile des patients atteints de BPCO équipé de matériel médical (OLD, CPAP, VNI)



DR JCVDAK
DR JCVDAK

Contexte: Si les preuves concernant les bénéfices attendus de la réhabilitation respiratoire (RR) dans le traitement des patients atteints de BPCO sont aujourd'hui bien connues, les critères permettant de personnaliser l'intervention et d'en améliorer l'efficacité restaient encore à déterminer.

C'est chose faite depuis que nos amis lillois ont mené cette étude rétrospective.

Objectif: Ce travail avait pour objectif de comparer les effets d'un programme de réhabilitation à domicile (entrainement à l'exercice + éducation thérapeutique) sur la tolérance à l'exercice, l'anxiété, la dépression et la qualité de vie liée à la santé de  patients atteints de BPCO, en fonction du matériel médical dont ils étaient équipés.

Méthode: 109 patients étaient équipés d' Oxygène Longue Durée (OLD), 84 de VNI, 25 de CPAP et 80 patients possédaient aucun équipement médical.
L'évaluation a été réalisé avant, immédiatement après, à 6 mois et à 12 mois après la fin du programme de RR.

Résultats: il a été observé que les patients présentaient un IMC> dans les groupes CPAP et VNI et un VEMS < dans les groupes VNI et OLD. Autrement dit, les patients en surcharges pondérales sont porteurs de Syndrome d'apnée du sommeil, et les patients présentant les plus importantes obstructions bronchiques sont porteurs de troubles d'échanges gazeux en O2 et en CO2, ce qui n'est pas une surprise.
Tous les paramètres ont été amélioré dans les quatre groupes.
La tolérance à l'exercice était évaluée par un test de 10 levers de chaise, un test Time Up and Go et un test de stepper de 6 minutes (seul le test de stepper de 6 minutes a montré un maintien à 6 et 12 mois , mais l'objectif annoncé n'était pas de comparer les tests d'évaluation de la tolérance à l'exercice sur le maintien à long terme).
La tolérance à l'exercice était diminuée pour les groupe OLD et VNI.

Conclusion: Les patients atteints de BPCO bénéficiant de RE à domicile ont montré des bénéfices  similaires quelque soit leur type d'équipement médical. La sécurité , la faisabilité et l'efficacité de RE à domicile pour les patients BPCO a été montré. L'équipement médical des patients ne devrait donc pas être une barrière à la réhabilitation à domicile.

REAL life feasibility and effectiveness of home based pulmonary rehabilitation in chronic obstructive pulmonary disease requiring medical equipment
Authors: Coquart JB, Le Rouzic O, Racil G, Wallaert B, Grosbois JM

Full text


 

 




 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2011 fois


1.Posté par Bender le 06/02/2018 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI Estelle !

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires