ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Retour sur le congrès de la SFRE

Rédigé par Nolwenn POQUET le Mardi 11 Octobre 2011

Masseurs-kinésithérapeutes, chirurgiens, rhumatologues... de France et d'ailleurs... tous réunis à Lyon pour traiter de l'épaule ! Vaste sujet encore à explorer !



Retour sur le congrès de la SFRE
Les 16 et 17 septembre derniers, le congrès de la SFRE (Société Française de Rééducation de l’Epaule) s’est tenu à Lyon.

Le vendredi était consacré à des ateliers pratiques tandis que le samedi, lors du symposium, les débats ont été menés concernant la rééducation après rupture de la coiffe des rotateurs. Trois études françaises ont en particulier été présentées.
Tandis que l’équipe de Rennes présente une élévation passive complète à récupérer dans les 6 semaines post-opératoires, l’équipe niçoise propose 1 mois de cicatrisation sans aucune rééducation.
Pour Lyon, JP. Liotard nous a présenté sa méthode de rééducation post-opératoire, à savoir uniquement la réalisation d’auto-étirements par le patient.
Les résultats présentés permettent de tirer en conclusion générale qu’on n’opère pas une épaule raide.
La souplesse pré-opératoire est primordiale à récupérer. Ensuite, la souplesse à 45 jours post-opératoires est significative quant à la récupération future du sujet. Il est donc nécessaire d’assouplir rapidement.

La rééducation doit se baser sur la mobilisation des articulations scapulo-thoracique et acromio-claviculaire (glissements, recentrage…) et les auto-étirements mais aucune indication de mobilisation passive de la gléno-humérale pure.

Pour plus d’informations, le site de la SFRE possède une rubrique pour les professionnels de santé très détaillée.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1197 fois


1.Posté par DUPLAN le 12/10/2011 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce congres était un congres conjointement organisé avec la SECEC, la SFRE et l'European Society for Shoulder and Elbow Rehabilitation ( www.EUSSER.org)
il est important de communiquer exactement les résultats et ne pas les survoler.
Les 3 études présentaient 3 prises en charge différentes.
Rennes : une prise en charge immédiate.(64 patients)
Nice :un temps de cicatrisation et une rééducation débutant à 1 mois(203 patients)
Lyon: 1 mois de balnéothérapie avec des exercices spécifiques puis auto étirements(365 patients)
Les conclusions de ce symposium ont été:
- A 10° prés il est préjudiciable d'opérer une épaule raide
- une épaule souple à 1 mois (EAPsup. à 120°) quelquesoit le mode de prise en charge aura un bon résultat
-contrôler l'acromio-claviculaire si raideur persistante
-Infiltration selon les modalités mise en place par Dr JP LIOTARD peut apporter une solution à nos algoneurodystrophie (à confirmer par une nouvelle étude plus centrée sur cette patho.)
Dans les communications de ces mêmes équipes , la ceinture scapulaire a été abordé dans sa globalité. Scapulo-thoracique, acromio-claviculaire et glèno-humérale.
Vous trouverez des informations sur des formations sur le site de l'EUSSER qui oeuvre pour la recherche sur cette très belle articulation.
Des cours de dissection de l'épaule (PARIS), des formations sur la rééducation des lésions de la coiffe, sur l'instabilité...etc



Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base