ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Neurologie & Neurosciences

Rob Herbert et son blog …

Rédigé par le Lundi 29 Septembre 2014

« Tout ce que le corps effectue nécessite des muscles, un cerveau et des nerfs. Nous étudions ce système et ses dysfonctions. »



Rob Herbert
Rob Herbert
La déficience motrice est une cause majeure de handicap physique et comporte des facettes multiples comme la faiblesse musculaire, la fatigue, des perturbations sensorielles, des troubles de l'équilibre, des contractures musculaires ou encore de la spasticité.

Le programme baptisé « Motor Impairment » financé par le NHMRC sur 5 ans (2014-2018) doit notamment permettre de mieux comprendre la physiopathologie des troubles moteurs et d’en améliorer la prise en charge clinique.

Trois thèmes sont donc dans la ligne de mire de Rob et son équipe :

- La notion de faiblesse musculaire et de fatigue
- Les perturbations des sensations et de l’équilibre
- La notion de contracture musculaire

Pour promouvoir le travail réalisé, un blog est né assez récemment. Voilà encore une bonne source d’informations qu’Actukiné ne manquera pas de vous faire partager !

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1186 fois


1.Posté par JL Safin le 30/09/2014 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n' y a rien sur le sujet au CNRS ?

2.Posté par Jean-Luc NEPHTALI le 30/09/2014 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De comparable ?... On sait pas, dites nous ?

3.Posté par Thomas le 01/10/2014 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
sur le fond du sujet, plusieurs équipes du CNRS ou INSERM travaillent en effet sur des domaines connexes.
Par contre, si c'est sur la forme (blog, mode de financement, présence de professeur au CNRS...), pas à ma connaissance.
Peut-être que parler de Herbert et Moseley est plus vendeur que Portero ou Mesure (ou d'autres...) :-)

4.Posté par Jean-Luc NEPHTALI le 01/10/2014 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faites pas le timide, Thomas... On vous écoute nous "vendre" l'actualité des équipes ou des personnes auxquelles vous pensez.

5.Posté par jl safin le 01/10/2014 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M2H, Remodelage musculaire ... à Euromov Montpellier ; LNIA à Marseille et bien d'autres labos cognition-mouvement, et aussi en STAPS, parce qu'il se pourrait bien que dans pas si longtemps, les STAPS nous disent comment il faut faire pour réhabiliter une grande partie de nos patients.

6.Posté par Jean-Luc NEPHTALI le 01/10/2014 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'avais dit "comparable", Safin... On cherche en vain les prises en charges cliniques dans vos équipes. Le groupe de Rob Herbert, dans ce programme, pilote des études épidémiologiques et des essais cliniques. Celui de Moseley lie intimement la recherche fondamentale à la clinique (douleur, SDRC, ...).
Par ailleurs, il est clair que si les kinés passent leur temps en lévitation au dessus de la foule, à décortiquer du Damasio dans le texte, il y a du soucis à se faire...

7.Posté par jl safin le 01/10/2014 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comprendre la physiologie et récupérer la physiologie pour récupérer la fonction : je croyais que c'était le crédo de la SFP !

ça commence par, comprendre la physiologie, c'est ce que font ces groupes de recherches, à nous de faire le reste. Je vous accorde que ce serait plus facile dans le cadre du LMD.

8.Posté par Thomas le 02/10/2014 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Jean-Luc,
pas timide, juste occupé... J'ai écrit domaine connexe, et tu sais aussi bien que moi que, malheureusement, si on parle de recherche clinique pure en rééducation en France, il faut aller voir ce que font les médecins... Par contre, pour l'amélioration de la prise en charge clinique, certains éclaircissements peuvent être donnés par ces équipes.

l'objet de la SFP va au delà de "comprendre la physiologie et récupérer la physiologie pour récupérer la fonction"

9.Posté par jl safin le 02/10/2014 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alors tant mieux !

10.Posté par Marc LECOINTE le 03/10/2014 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si les kinés passent leur temps en lévitation au dessus de la foule, à décortiquer du Damasio dans le texte, il y a du soucis à se faire...


...

medicine, like science, corrects itself in the long run, because it is based on empiricism, falsifiability, and peer review.

Western medicine is not relative


Just because science doesn't know everything doesn't mean you can fill in the gaps with whatever fairy tale most appeals to you
Dara Ó Briain

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base