ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
Technologie de base

Le massage sous échographie préférable à l’électrothérapie excito-motrice - Rédigé par le 01/04/2018

Les kinésithérapeutes ont des avis partagés et souvent bien tranchés sur les avantages thérapeutiques de l’électrothérapie et sur ceux du massage, pratique non standardisée où la main du praticien joue un rôle essentiel. Venant compléter cet abord manuel, l’échographie, dénommée échoscopie par le Conseil National de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes, prend de plus en plus de place dans les pratiques quotidiennes.   Cette étude vient confirmer la place irremplaçable de la main dans...

Mesure de la longueur des membres inférieurs au mètre-ruban € - Rédigé par le 20/08/2013

Sur des adultes de 38 ± 13 ans, deux examinateurs ont comparé leurs mesures entre eux ainsi qu’avec un examen radiographique. On doit pouvoir continuer à se servir de cette mesure basique pour quantifier la lomgueur des membres inférieurs, puisqu’elle semble être fiable et valide. Validité : Comparativement à une mesure scannographique, la validité est excellente (ICC à 0.984 pour un premier examinateur, à 0.978 pour le second). Fiabilité : En intra-examinateur, elle est presque...

Du diagnostic au traitement de l'appareil musculo-squelettique - Rédigé par le 20/06/2012

Technologie de base à l'usage des étudiants en masso-kinésithérapie. Opus II Du diagnostic au traitement en masso-kinésithérapie est un site de technologie de base disponible gracieusement sur le web, depuis des années. Il avait pour but de présenter tests & techniques dédiées à l’appareil musculo-squelettique de façon orientée sur la problématique à laquelle est confronté le praticien. Il s’agissait à l’origine de se dégager d’une approche un peu trop académique de la pratique, classée...

Recherche d’un genu-recurvatum en décubitus € - Rédigé par le 25/04/2015

Mettre en évidence cliniquement l'un des facteurs de risque de l'entorse du croisé antérieur ? Ce test est destiné à rechercher une hyper-extension du genou. Procédure : Patient en décubitus, l’extrémité inférieure du fémur maintenue, on doit pouvoir décoller le talon de la table chez un sujet sain. Troisier recommandait même de tracter le pied par l'orteil, histoire de majorer la composante de rotation latérale. La comparaison avec le côté opposé indique le genou apparaissant le plus...

5- Examen général du sujet en procubitus € - Rédigé par le 05/09/2012

Une position usuelle pour traiter les patients, mais avec beaucoup moins d'informations à glaner qu'en décubitus ou lors des positions érigées. Les dernières études sur les lombalgiques viennent cependant éclairer d'un jour nouveau les quelques tests pratiqués. Le PDF est à télécharger en infra.

4- Examen du sujet en décubitus 2012 € - Rédigé par le 16/07/2012

Appareil locomoteur Suite de l'examen général, consacré à la position de décubitus, peut être la plus simple et le plus usuelle dans laquelle nous plaçons les patients. La première partie est consacrée à l'appareil locomoteur, soit le rachis lombal et les membres inférieurs. Fichier PDF à télécharger en infra.

3- Examen du sujet assis (épaule) 2012 € - Rédigé par le 01/07/2012

Suite de l'examen consacré à l'appareil d'orientation et de préhension. Même si la position assise, favorisant l'enroulement du rachis, risque de limiter l'élévation active des membres supérieurs par la mise en tension du grand dorsal, elle permet au praticien d'avoir une vue plongeante sur les épaules. Plongeons donc ; nous verrons plus tard que le décubitus est aussi une position favorable au diagnostic des douleurs scapulaires. Texte en PDF disponible ici :

2- Examen du sujet assis (rachis) 2012 € - Rédigé par le 29/06/2012

Suite de l'examen général. Comment mettre en évidence des défauts de mobilité rachidiens lorsque le sujet est assis ? A l'aide de quels outils les objectiver ? Quelles valeurs accorder à ces tests ? Quelles fiabilité et validité pour ces outils ?   Un fichier PDF à télécharger en infra.

1- Examen du sujet debout 2012 € - Rédigé par le 23/06/2012

Traditionnellement, l’été est, dans l’édition, réservé aux feuilletons. C’est donc le début de la série «technologie de base à l’usage des étudiants en masso-kinésithérapie». Comme première position analysée, avec les signes cliniques, tests, observations, mesures en rapport, la station debout. Il faut bien commencer par le commencement. Télécharger en infra le fichier PDF

Le fascia de Petrus Camper : une mise au point - Rédigé par le 21/03/2018

StatsPearls, ce sont quelques fiches cuisine et des quizz selon votre spécialité. Aujourd'hui, une mise au point sur l'aponévrose découverte par Petrus Camper avec un quizz de 5 questions sur le sujet pour savoir si vous êtes au top, une fois avoir lu l'article. Alors ? Où qu'il est le fascia à M'sieur Camper ?  Accès à StatsPearls  

Tendinopathie glutéale € - Rédigé par le 29/09/2015

Une mise au point sur le sujet vient de paraître [1]. Décrite aussi comme syndrome du grand trochanter, trochantérite, bursite trochantérienne, par analogie aux scapulalgies, la bursite comme les altérations des petit et moyen fessiers ont été invoquées comme facteurs prédisposants, bien que radiologues peinent à retrouver la bursite dans 4 cas sur 5. Facteurs de risques : Elle touche plutôt les femmes, ménopausées notamment. La présence concomitante d’une lombalgie est aussi un facteur...

Le syndrome de glissement antérieur de la tête fémorale I - Rédigé par le 09/12/2014

Shirley Sahrmann, dans son livre "Diagnosis and Treatment of Movement Impairment Syndromes"  décrit les signes cliniques accompagnant cette souffrance coxale. La forme la plus commune se fait avec rotation médiale, le syndrome survenant à cause d’un insuffisant glissement postérieur lors de la flexion, la flexion s’accompagnant de rotation médiale. Sahrmann considère que l’absence de cohésion antérieure par l’ilio-psoas lors de l’extension induit un glissement antérieur sans rotation...

Hanche & Lombalgie € - Rédigé par le 15/11/2014

Une étude japonaise a recherché les rapports éventuels entre la lombalgie, la différence de longueur des membres inférieurs, les amplitudes articulaires coxo-fémorales, la lordose lombaire chez ces patients arthrosiques. L’âge et l’IMC ont été notés comme pouvant être des biais de confusion. Une analyse multivariée portant sur 35 patients (!) était destinée à se prononcer sur les variables les plus prédictives. L’IMC et la réduction de flexion de hanche du côté de la lombalgie sont en...

Guide clinique de prise en charge de la douleur de hanche, arthrites coxales exceptées € - Rédigé par le 08/08/2014

Un guide de pratique clinique en lien avec la CIH (Classification internationale de la fonction, des déficits et de la santé - International Classification of Functioning, Disability and Health) vient d’être publié sur le JOSPT (Journal of Orthopedic and Sport Physical Therapy). Il émane de la section orthopédique de l’APTA (association américaine des physiothérapeutes - American Physical Therapy Association). Il est en accès libre, au moins pour les adhérents de l’OMT-France. Que...

Sémiologie & activité du petit fessier € - Rédigé par le 08/03/2014

Une présentation clinique du Dr Berthelot parue dans le JIM et bien illustrée à propos des signes cliniques traduisant une souffrance du petit fessier. Elle paraît au même moment qu’une analyse EMG un peu finaude des deux faisceaux de ce muscle (je ne savais pas qu'il y avait deux faisceaux fonctionnels à ce muscle ?) Manifestement, les deux articles ne ramènent pas les mêmes conclusions. Toujours la différence entre clinique et recherche ? ou divergences d'appréciations entre les auteurs ?...

Kinésithérapie de la coxarthrose € - Rédigé par le 21/02/2014

Cette revue narrative s’attache à définir la prévalence et le coût de la coxarthrose, son histoire naturelle et ses facteurs de risque. Le diagnostic et l’évaluation, un tour d’horizon des principes de prise en charge de cette pathologie en kinésithérapie sont indiquée ; une méta-analyse se prononce sur l’efficacité des techniques.
Il existe souvent une analyse commune des traitements en cas de gonarthrose et coxarthrose ; ce texte s’attache à différentier les techniques propres à chaque région et donne des pistes concernant le traitement futur.

Des documents pour informer vos patients: quels exercices pour renforcer les stabilisateurs latéraux de hanche? € - Rédigé par le 30/01/2014

Ces dernières années, des preuves s'accumulent et tendent à montrer qu'il est bénéfique de renforcer les stabilisateurs latéraux de hanche pour traiter les problèmes de genou. Actukiné s'est fait l'écho de quelques études allant dans ce sens. Il y a eu : Syndrome fémoro patellaire : renforcement des extenseurs du genou ou des abducteurs et rotateurs de hanche ? Le genou est un valet au moins soumis... Syndrome fémoro-patello-glutéal Influence des anomalies biomécaniques de la hanche sur...

Éviter la PTH grâce au kiné € - Rédigé par le 27/11/2013

Cette étude sur le long-terme (entreprise en 2005 avec des patients suivis jusqu’en 2011...) a permis de comparer les effets d’une rééducation bien conduite (comme disent les docteurs) avec l’absence de rééducation dans la survenue d’une chirurgie prothétique de la hanche chez des patients modérément touchés et plutôt motivés à ne pas se faire opérer. Franchement, 11 ans pour faire chirurgien alors que quelques petits exercices appris avec un bon bac + 2 suffisent, j'ai de la peine pour eux......

Facteurs prédictifs des suites sur le court-terme d’un traitement à base d’exercices et de thérapie manuelle sur les coxarthroses irlandaises € - Rédigé par le 20/11/2013

Une école de physiothérapie irlandaise a recherché, en seconde analyse d’une étude portant sur les vertus comparées de la thérapie manuelle combinée ou non aux exercices dans le traitement de la coxarthrose, s’il y avait des facteurs prédictifs quant à la réussite du traitement. Sur les 131 patients, 46 ont été considérés comme ayant bénéficié du traitement physiothérapique à 9 semaines, et 36 à 18 semaines. Quatre variables ont été retenues (sexe masculin, douleur à l’activité, indice WOMAC...

Auto-tractions coxo-fémorales à la sangle € - Rédigé par le 20/10/2013

Il peut ëtre difficile de mettre des patients âgés au sol et pas trop judicieux de faire de la traction de hanche en extension, mais c'est une idée. Depuis, nos lecteurs ont répliqué... Le concours est ouvert ! A vous lire ou à vous voir...

Traitement conservateur de la douleur à l'aine liée à l'exercice € - Rédigé par le 24/09/2013

La douleur à l'aine liée à l'exercice est fréquente chez ceux qui pratiquent une activité sportive, en particulier dans les sports impliquant de courir, de frapper et de changer de direction, comme c'est le cas du football et du hockey. Les athlètes doivent parfois attendre plusieurs mois avant de reprendre le sport et sont parfois incapables de retrouver leur niveau d'activité habituel. Le médecin traitant doit souvent gérer plusieurs troubles coexistants, tels qu'un claquage musculaire, une...

Test de Thomas € - Rédigé par le 24/09/2013

Appréciation de l'extensibilité des fléchisseurs de hanche

Pour mieux faire travailler le grand fessier, placer la hanche en abduction € - Rédigé par le 21/08/2013

Pour mieux recruter un muscle, il est préférable de respecter l’alignement de ses fibres. Celles du grand fessier sont orientées vers le bas et le dehors. Sur un sujet en procubitus genou fléchi, pour le recruter au mieux, il serait donc préférable de placer la hanche à 30° d’abduction. C’est ce qu’a voulu vérifier cette étude coréenne, obtenue à l’aide d’EMG de surface sur des sujets sains. Il s’avère que la position neutre de la hanche, une abduction moindre (15°), ne permettent pas...

Un plaidoyer pour une rééducation intensive des PTH € - Rédigé par le 30/04/2013

Des preuves existent concernant des déficits fonctionnels prolongés après la pose d’une PTH.
Les études montrent l’avantage d’une rééducation basée sur l’entrainement en résistance progressive pour les améliorer comparativement à un traitement standard.

Le ligament rond, un suspect de plus € - Rédigé par le 16/01/2013

Les micro-instabilités induites par les lésions du ligament rond sont l’une des préoccupations du Dr Cerezal. Il les juge comme une cause de plus en plus reconnue de la douleur persistante de la hanche qui devrait être considérée comme telle dans le diagnostic différentiel du patient coxalgique. L’imagerie conventionnelle non-arthrographique a un rôle limité dans l'évaluation de ces entités pathologiques. Pour lui, avec l'imagerie appropriée et un indice de suspicion élevé, la détection...

Exercices et thérapie manuelle pour la prise en charge de la coxarthrose - Rédigé par le 23/11/2012

Une étude multicentrique contrôlée randomisée irlandaise ne permet pas de mettre en évidence un avantage thérapeutique en faveur de la thérapie manuelle dans les coxarthroses, mais elle reste très vague quant aux traitements pratiqués : elle indiquement seulement que les pratiques manuelles sont réalisées d’après les écrits de Mulligan et Maitland. Il est vraisemblable, au regard des études précédentes et revues systématiques validant les tractions manuelles, invalidant d’autres techniques...

Pour aller plus loin que les hémi-sphères de Magdebourg - Rédigé par le 11/11/2012

Faire un trou dans la capsule coxo-fémorale ou séparer les différents faisceaux ligamentaires. Est-ce que les contraintes apparaissent différentes sur des hanches cadavériques soumises à une mobilité passive provoquée ? Les hémisphères de Magdebourg Références bibliographiques : Smith MV, Costic RS, Allaire R, Schilling PL, Sekiya JK. A biomechanical analysis of the soft tissue and osseous constraints of the hip joint. Knee Surg Sports Traumatol Arthrosc. 2012 Oct 30. Article sous...

Les effets de la pilule contraceptive sur la cinématique de la hanche et du genou lors de la descente des escaliers - Rédigé par le 05/11/2012

Un bel exemple de la confusion entre liaison et causalité. Les femmes sont deux à huit fois plus sujettes que les hommes à souffrir d’une entorse du croisé antérieur que les hommes, les oestrogènes semblent stimuler la sensibilité ligamentaire à l’effet de la relaxine, les fluctuations hormonales liées au cycle féminin pourraient affecter le métabolisme du collagène du croisé antérieur, la laxité féminine s’observe notamment lors de la descente des escaliers dans le plan frontal ... DONC :...
1 2 3

Test du levier € - Rédigé par le 19/04/2018

Diagnostiquer une rupture du ligament croisé antérieur grâce à l’examen physique reste un défi pour les chirurgiens et les physiothérapeutes. Le test du levier a été développé pour surmonter les limites pratiques des autres tests et pour optimiser le diagnostic. Une évaluation des propriétés de mesure du test du levier est nécessaire pour faire des interprétations adéquates dans la pratique. Objectif de l’étude Évaluer la fiabilité et la valeur diagnostique du test du levier. Matériel...

Test de Thessaly à genoux - Rédigé par le 13/02/2018

Encore un test qui tombe... Après les premières évaluations réalisées par le type qui a inventé le test, forcément (?) encourageantes, le juge de paix de la multiplication des études fait un peu retomber le soufflé au fromage. Nicolas vous a déjà entretenu du problème Quel est le problème ? Un signe clinique ne permet pas de préciser qu'une structure anatomique apparaît lésée à l'IRM ou à l'arthroscopie. Quelles hypothèses ? - Ce n'est pas un bon test clinique - Quand on fait une IRM...

Test de Mc Murray - Rédigé par le 12/02/2018

 

Deep squat test - Rédigé par le 11/02/2018

Pas de quoi s'en taper le cul par terre Un mien ami kinésithérapeute affirmait qu'il ferait des formations continues après le DE le jour où on aurait trouvé un degré de liberté supplémentaire au genou. Ce nouveau test ne va pas lui faire changer d'avis.

La prévalence de la gonarthrose a doublé depuis les années 50. Moins d’activité physique, plus d'arthrose ? € - Rédigé par le 23/08/2017

L'arthrose du genou est très répandue aujourd'hui en raison de l'augmentation récente de l'espérance de vie et de l'indice de masse corporelle (IMC), mais cette hypothèse n'a pas été testée à l'aide de données historiques ou évolutives à long terme. Les auteurs ont analysé les tendances à long terme de la prévalence de l'arthrose du genou aux États-Unis à l'aide de squelettes dérivés de cadavres de personnes âgées de plus de 50 ans dont l'IMC au décès a été documenté et qui ont vécu pendant...

Contention du genou à l'aide d'un Powers ™ strap - Rédigé par le 22/07/2017

Des recherches antérieures ont rapporté une prévalence de l'existence de lésions liées à la course dans 25,9% à 72% des cas. Une plus grande rotation médiale de la hanche et une adduction au cours de la phase d’appui ont été associées à de nombreuses blessures comme le syndrome fémoro-patellaire (ou l’entorse de cheville, NDR). Le Powers ™ strap est réputé faciliter la rotation latérale du fémur. Il permettrait ainsi de contrôler les mouvements parasites de la hanche et du genou pendant les...

Travail du quadriceps à l'écrase-coussin - Rédigé par le 25/05/2017

Une étude descriptive allemande s’est posé la question de l'intérêt après PTG, ostéotomie tibiale ou supra-condylaire d'un "écrase-coussin" à la pression quantifiable. Les mesures ont porté sur la faisabilité, les résultats de l’entrainement et la motivation des patients. Méthodes : 41 patients ont bénéficié de cette auto-thérapie avec un brassard gonflé à 20 mmHg placé juste en dessous du creux poplité. Ils devaient étendre le genou aux 2/3 de la force maximale du muscle, puis 1/3 de...

Validité diagnostique des principaux tests cliniques du genou traumatique ou rhumatismal € - Rédigé par le 20/01/2017

Une recherche documentaire structurée a été menée dans cinq bases de données jusqu'en janvier 2016. La qualité méthodologique a été évaluée à l'aide de l'AMSTAR. La validité clinique était essentiellement comparée aux gold standards de l’arthroscopie ou de l’IRM. Résultats : Dix-sept examens ont été inclus avec un score moyen AMSTAR de 5,5 ± 2,3. (voir comment le calculer) - Sur la base de six revues systématiques, seul le test de Lachman pour les lésions du LCA est diagnostiquement...

Fiabilité et validité des tests cliniques du genou ; une revue systématique € - Rédigé par le 23/12/2016

Les cliniciens s’appuient souvent sur des tests d'examen physique pour les guider dans le processus de diagnostic du genou. La fiabilité de ces tests est souvent négligée et peut influencer la cohérence des résultats et la validité diagnostique globale. L'objectif de cette revue systématique canadienne était d'examiner les données probantes sur la fiabilité de ces tests, parfois leur validité. Une recherche structurée de la littérature a été menée auprès de bases de données jusqu'en janvier...

La perte de la rotation médiale de jambe, l'un des trois signes majeurs de gonalgie € - Rédigé par le 11/09/2016

Selon les physiothérapeutes Le genu-valgum limite les déplacements latéraux du centre de gravité lors de la marche, assurant un quasi-parallélisme des tibias [5]. Il permet donc une marche plus économique qu’un membre inférieur aligné. Cependant, il entraine une plus grande laxité du genou. Celle-ci est plus féminine et susceptible de traumatismes lors de la fatigue engendrée par le sport. Le genu-valgum s’accompagne d’une rotation latérale de jambe. Cela majore les contraintes...

Test de cisaillement du genou € - Rédigé par le 22/08/2016

Pivot Shift Test Objectif : Mettre en évidence une rupture du LCA, un genou instable. Procédure : Le patient est en décubitus, la hanche fléchie à 30°, le kinésithérapeute est homolatéral au genou à tester, soutenant à deux mains la jambe du patient. Le membre inférieur est maintenu à 20° de rotation médiale, le genou en extension passive complète. Un valgus est induit par la main proximale lorsque la main distale fléchit passivement le genou. Valeurs : La brusque réduction de...

Mesure isocinétique de la flexion extension du genou après ligamentoplastie € - Rédigé par le 20/01/2016

Cette étude [1] a  assuré le suivi de 29 patients souffrant d'une entorse du croisé antérieur avant et après chirurgie. Les patients ont bénéficié du même protocole rééducatif. Population-cible : Sujets masculins (moyennes d’âge : 27.5 ± 5 ans; de taille 176.8 ± 5.1 cm; de poids 81.8 ± 10.6 kg). Prise en charge : Après la chirurgie, chaque patient est pris en charge à raison d’une séance par semaine par un kinésithérapeute qui planifie ses exercices, vérifie leur bonne exécution....

Test du levier (Lelli’s test) pour évaluer une rupture du ligament croisé antérieur € - Rédigé par le 13/01/2016

En salle d’opération, sur un patient anesthésié, c’est évident. Lorsqu’il est réveillé, cela semble l’être moins. Biomécaniquement, il s’explique aisément, mais est-il suffisant pour des lésions partielles ? L’inventeur du test n’en dit que du bien, apparemment dans le résumé de son article [1]. Son test est repris par un article [2] paru chez le même éditeur, Springer +, en accès libre. Procédure : Le patient est en décubitus. S’il s’agit de tester le croisé antérieur gauche, le...

Une PTG avant la kinésithérapie ? € - Rédigé par le 03/11/2015

Un commentaire du New England Journal Of Medecine s'intitule «Parachutes and Preferences-A Trial of Knee Replacement» [1], sous entendu «doit-on faire une étude contrôlée randomisée pour vérifier l’efficacité du parachute et tirer au sort à la porte de l’avion les sujets porteurs d’un parachute placebo et les autres ?» Il devrait en être autant pour une PTG, puisque ses bénéfices sont universellement reconnus. Pourquoi une étude sur le sujet ? Eh ben, pourquoi pas ? Un total de 95 patients...

Timed Up & Go test appliqué au patient gonarthrosique € - Rédigé par le 22/08/2015

Le test Timed Up and Go (TUG) est un test rapide et facile pour évaluer la mobilité fonctionnelle des patients. Les objectifs de cette étude étaient de déterminer la fiabilité  et le changement minimum détectable (MDC) du test TUG chez les personnes atteintes de gonarthrose. Population-cible : Patients gonarthrosiques de 45 à 70 ans, des deux sexes, classés entre 1 (présence d’ostéophytes de significativité clinique douteuse) et 3 (ostéophytes avec diminution modérée de l’interligne...

Sensibilité douloureuse du gonarthrosique ; une revue systématique et méta-analyse € - Rédigé par le 24/07/2015

De nouvelles preuves suggèrent que la sensibilisation de la douleur joue un rôle important dans la douleur associée à la gonarthrose. Cette revue systématique et méta-analyse réalisée par le département de Physiothérapie de l’école de Santé Publique de l’Université de Dublin (Irlande) a examiné ces éléments de preuve et la relation entre la sensibilisation à la douleur et la sévérité des symptômes. Méthodes : Tous les textes intégraux d’études observationnelles publiées entre 2000 et 2014...

Tape fémoral en rotation pour traiter le syndrome fémoro-patellaire € - Rédigé par le 19/07/2015

Population-cible : Sujets de 25 ± 5 ans souffrant de gonalgie dans au moins deux activités (assise prolongée, montée des escaliers, accroupissement, course, mise à genou, saut, flexion importante du genou) Procédure : Le patient est debout, genou en extension, le membre inférieur maintenu en rotation latérale maximale. Le kinésithérapeute appose une bande de la partie inféro-médiale de la cuisse à l’EIPS homolatérale. La bande (Kinesio Tex Tape; Kinesio Holding Corporation,...

Test de Lachman en procubitus - Rédigé par le 16/06/2015

Le test de Lachman peut être recherché patient en décubitus comme en procubitus. Il faut juste comparer les deux techniques sur le même genou. On espère que le praticien les démontrant sur la vidéo le sait. Population-cible : Patients des deux sexes de 35 ± 5 ans (entre 15 et 55 ans), 21 jours à 1 an après traumatisme. Procédure : Comme pour le test de Lachman traditionnel, le genou sain est évalué en premier, pour établir une base de référence par laquelle le genou controlatéral...

Fiabilité des examens cliniques destinés à diagnostiquer les entorses du croisé antérieur € - Rédigé par le 15/06/2015

Une revue systématique Un examen systématique de la fiabilité des tests évaluant l’intégrité du ligament croisé antérieur (LCA) est nécessaire, malgré leur application clinique fréquente. Méthodes : Une recherche exhaustive systématique de la littérature a été menée dans MEDLINE, EMBASE et AMED jusqu'au 30 mai 2013. Les études ont été incluses si elles évaluaient la fiabilité intra et / ou inter-opérateurs de ces examens. La qualité méthodologique a été évaluée à l'évaluation de la qualité...

Survenue d’une entorse du croisé antérieur chez le sportif € - Rédigé par le 04/05/2015

Les facteurs de risque de survenue d’une entorse du ligament croisé antérieur ne sont pas complètement élucidés. Il y a des différences liées au genre. Ainsi, les sujets féminins utilisent moins de flexion de hanche et genou, présentent une activité quadricipitale plus importante et une mobilité en valgus plus importante lors de l’activité physique : en présence d’une sollicitation importante dans le plan sagittal, les sujets féminins peuvent compenser dans le plan frontal. Une plus grande...
1 2 3 4 5

Combien de chevilles faut-il rééduquer pour espérer éviter l’entorse de l’une d’entre-elles ? - Rédigé par le 19/12/2017

Est-ce que l'utilisation de l'entraînement proprioceptif en tant qu'intervention isolée diminue l'incidence des entorses de la cheville initiales ou récurrentes dans une population sportive ? Le Journal of Athletic Training fait une analyse [1] d’une revue systématique parue il y a 2 ans [2], que vous trouverez en accès libre dans les liens sous-jacents. Cette revue comparait l’entraînement proprioceptif isolé a un groupe contrôle, le taux de récidives d’entorses de la cheville étant...

Star Excursion Balance Test & Y Balance Test € - Rédigé par le 31/08/2017

Mise à jour du 29.8.17 : ne pas se contenter d'un essai ! C’est un test qui évalue la force, la souplesse, la proprioception de la cheville. Matériel : Quatre bandes de 2 mètres chacune, croisées en leur centre, faisant un angle de 45° avec la précédente. Procédure : Il consiste, le sujet restant en appui unipodal au centre de la cible, mains sur les hanches, à atteindre une marque graduée au sol dans huit directions, le plus rapidement possible avec le pied controlatéral. Valeur :...

Heel-raise test € - Rédigé par le 28/08/2017

Test d'endurance du ou des triceps Une dernière étude [1] se prononce sur des normes en fonction de l’âge et du sexe pour connaître le nombre «normal» de répétitions du heel-rise test bilatéral, mais même les flamands roses peuvent faire le test, en uniatéral. Ci-dessous les deux versions. Procédure : Le patient debout est invité à réaliser des élévations sur la pointe d’un pied et de redescendre, à la fréquence d’une élévation du talon toutes les deux secondes. Il est autorisé à toucher...

Rééducation de l'instabilité de la cheville à l'aide d'orthèses déstabilisantes € - Rédigé par le 15/08/2017

Une étude [1] proposait l'utilisation de sandales rééducatives après les traumatismes de la cheville et en prévention des entorses. Ces sandales (MLUS, je suppose pour medio-latéral unstables shoes) à semelles hémisphériques, ont été modifiées pour stimuler un plus grand mouvement dans le plan frontal (inversion et éversion). Cette étude coréenne [2] a examiné les effets de 4 semaines d’exercices d'équilibre avec ces chaussures instables modifiées dans le plan médio-latéral sur l'activation...

Règles d’Ottawa pour la cheville et le pied - Rédigé par le 03/05/2017

Mise à jour du 3 Mai 2016 Les entorses de cheville sont un des problèmes les plus fréquemment observés dans les services d'urgence. Avant l'élaboration des règles d’Ottawa, la plupart des patients subissaient une radiographie systématiquement malgré un taux de fracture relativement faible (moins de 15%). Bien que la radiographie de la cheville soit de relativement faible coût unitaire, sa fréquence induit plus de 500 millions de dollars de dépenses annuelles aux États Unis et au Canada. Les...

Contention rigide de la cheville pour entorse latérale € - Rédigé par le 24/01/2017

Cette étude avait pour objet d’étudier l'effet d’un strapping de cheville rigide sur la performance fonctionnelle, la sensation d’efficacité et de stabilité perçue, l’assurance du sujet pendant les tâches fonctionnelles chez des participants présentant une instabilité fonctionnelle de la cheville. Méthodes : Les participants (n = 25), présentant une instabilité inférieure à 25 au score d'instabilité de la cheville Cumberland, ont été recrutés auprès d'étudiants universitaires et de clubs...

Fibrolyse diacutanée de la flexion dorsale de cheville - Rédigé par le 23/01/2017

Le but de cette étude est d’analyser les effets de la fibrolyse diacutanée (crochetage), sur l’amplitude articulaire de la cheville. Méthode : Les auteurs ont réalisé un essai croisé contrôlé et randomisé en simple aveugle afin de comparer l’effet du crochetage à celui d’un placebo sur 34 sujets sains. L’amplitude a été mesurée à l’aide d’un dispositif expérimental permettant d’appliquer une force définie, en flexion dorsale. Résultats : Ils ont relevé un gain d’amplitude très...

Entorse de cheville récente : les prises en charge actives «hands-off» sans intérêt € - Rédigé par le 28/12/2016

Cette étude canadienne a  recherché l’intérêt d’un programme de physiothérapie supervisée sur la récupération des entorses simples de la cheville de niveau 1 et 2. Cet essai randomisé contrôlé a suivi 503 patients pendant six mois. Il s’agissait de patients âgés de 16 ans et plus. Interventions : Les patients ont reçu soit des soins habituels consistant en des instructions écrites les invitant au repos, glaçage, compression, mise en déclive, reprise progressive de l’appui, soit les...

Traitement neurodynamique du nerf fibulaire superficiel dans les récidives d'entorse de cheville € - Rédigé par le 28/12/2016

Les récidives d’entorse de la cheville présentent souvent des symptômes résiduels pour lesquels des exercices proprioceptifs et / ou de renforcement sont classiquement proposés. L’efficacité de la mobilisation pour influencer les structures neurales susceptibles de péréniser les symptômes de par leur distribution anatomique (nerfs tibial, fibulaire) reste à prouver. Cette étude espagnole était une étude contrôlée randomisée en simple aveugle. Méthode : Cinquante-six patients avec des...

Épines calcanéennes avec ultra-sons ou ondes de choc ? € - Rédigé par le 24/09/2016

Faut il faire 10 séances de 4 minutes d’ultra-sons pendant 15 jours ou 4 séances d’ondes de choc pendant la même période ? Apparemment si votre temps n’est pas compté mais que votre argent l’est, la pratique basée sur les preuves vous permet de rester avec votre vieux Berrardo, voire de racheter celui de JLN , même s’il parasite France Inter (pas JLN, mais son Berrardo). Les patients ont été sélectionnés sur la présence de douleurs et d’épines calcanéennes observées sous radiographie. Ils...

La sub-talaire € - Rédigé par le 16/08/2016

La sub-talaire (anciennement sous-astragalienne) est responsable des oscillations du pendule inversé qu’est l’être humain dans le plan médio-latéral. De l’entorse de cheville aggravée à la fracture du calcanéus, son traitement manuel doit accompagner celui de la talo-crurale. Quels mouvements ? La sub-talaire passe d’une position d’éversion (stable), correspondant à un valgus, avec fermeture du sinus du tarse, à une position d’inversion (instable), correspondant à un varus, avec ouverture...

Contrôle neuro-musculaire et rééducation de la cheville instable € - Rédigé par le 12/07/2015

Mise au point L’entorse latérale de la cheville est un traumatisme orthopédique commun avec un taux de récidive très élevé chez les athlètes. Après des décennies de recherche, on ignore encore ce qui contribue au taux élevé de récidive de cette entorse et quelle est l'intervention la plus efficace pour réduire l’importance des blessures initiales et de leurs récurrences. Les cliniciens mettent souvent l’accent sur la rééducation de l’équilibre dans l'espoir d'améliorer le contrôle...

Contention souple adhésive de la cheville € - Rédigé par le 07/07/2015

Dans cette revue systématique, la plupart des études (n = 7) ont une bonne à très bonne rigueur méthodologique. Une méta-analyse n'a pas été possible en raison de l'hétérogénéité des participants, les interventions et leurs évaluations. Aucun effet indésirable n'y a été signalé. Les auteurs emploient le terme de Kinesiotape comme un terme générique pouvant recouvrir différentes marques de contentions souples adhésives extensibles, dont les effets sont globalement similaires a de subtiles...

Étirement quantifié des gastrocnémiens € - Rédigé par le 09/05/2015

L'ajout d'un étirement auto-passif à la mobilisation passive en glissement postérieur dans les pertes de flexion dorsale de cheville améliore les résultats. Population-cible : Hommes avec moins de 10° de flexion de cheville genou tendu ou avec une différence de plus de 5° entre la flexion en position genou tendu ou genou fléchi, sans passé chirurgical au membre inférieur. Indicateurs de réussite du traitement : Mesures de la flexion dorsale de cheville passive genou tendu et mesure du...

Technique Mulligan appliquée à la flexion talo-crurale € - Rédigé par le 06/05/2015

Mulligan a développé un ensemble de techniques de gains d’amplitudes appelé Mobilisations avec Mouvements (MWM) qui combinent un mouvement accessoire passif avec une mobilisation active. Population-cible : Patients de 20 ans ayant eu au moins deux entorses de cheville récente avec une asymétrie d’au moins 2 cm à la mesure centimétrique de flexion de cheville en charge. Indicateurs : Le Posterior Talal Glide Test et la mesure centimétrique de la flexion de cheville en charge. Technique...

Mesure du glissement postérieur du talus (Posterior talar glide test) € - Rédigé par le 05/05/2015

Une façon de quantifier un mouvement accessoire du talus. Population-cible : Patients de 20 ans ayant eu au moins deux entorses de cheville récente avec une asymétrie d’au moins 2 cm à la mesure centimétrique de flexion de cheville en charge. Procédure : Patient assis en bord de table, pied dans le vide. Kinésithérapeute agenouillé face à lui, empaumant les faces latérale et médiale du pied, les pulpes des pouces en contact avec le col du talus. Le pied est placé parallèlement au sol....

Drainage lymphatique du nerf tibial € - Rédigé par Actu Kiné le 28/04/2015

Une minute d’alternances entre une flexion plantaire et une flexion dorsale en fin d’amplitude à la vitesse de 30 répétitions par minute permet de diminuer, sur cadavre frais non embaumé, un oedème intra-neural artificiellement induit par l’injection d’un liquide coloré. Comparativement à un membre contrôle, la mobilisation passive favorise la dispersion du produit injecté. Référence bibliographique : Cynthia L Brown, Kerry K Gilbert, Jean-Michel Brismee, Phillip S Sizer, C Roger James,...

La fasciite plantaire 2.0 € - Rédigé par le 23/02/2015

La fasciite plantaire fait partie des prescriptions habituelles des kinésithérapeutes mais elle est connue en France préférentiellement sous le vocable d’épine calcanéenne, ce qui ne manque pas d'induire une réponse thérapeutique particulière.

Si vous demandez à un kinésithérapeute quel est son traitement de choix, vous tomberez sur les ionisations pour les «non-interventionnistes», le bon gros massage au pouce de la plante du pied (là où çà fait du mal, mais çà fait du bien quand même) après avoir passé des ultra-sons au maximum du supportable, les ondes de chocs pour les technophiles, et il y aura bien quelques bio-kinergi-acu-podo-pathes pour dérouler le grand fascia crânio-plantaire de Dufour.

Actuellement, les faits concernant cette affection bien agaçante pour le patient ont été regroupés dans le Guideline du JOSPT que nous avons un peu exhumé.
Personnellement, ce qui m’interpelle, c’est la proximité des branches terminales du nerf tibial... à tester sur le prochain boiteux.

Pour les zabonnés, télécharger le PDF sur le sujet en complément du guideline et des derniers articles tournant autour du sujet dans ActuKiné.

Contention rigide de la cheville € - Rédigé par le 20/12/2014

Une contention simple destinée à sécuriser les sujets souffrant d’instabilité chronique de cheville, mais améliorant aussi immédiatement les performances des sujets sains. Population-cible : Homme ou femme de 25 ans, sans surpoids, souffrant ou non d’une instabilité chronique unilatérale de la cheville (définie comme au moins deux entorses de cheville dans les 6 mois précédents, avec oedème et douleurs en rapport), pratiquant au moins trois fois par semaine du volleyball, football ou...

Fluoroquinolones et tendinopathies € - Rédigé par le 24/08/2014

Les antibiotiques de la classe des fluoroquinolones s’avèrent pouvoir provoquer des lésions tendineuses dans les heures suivant le début du traitement médicamenteux et se poursuivant des mois après l’interruption de ce traitement. Un guide émanant de départements de physiothérapie universitaires anglais et australien conclu que les traitements habituels des tendinopathies basés sur les renforcements musculaires en mode excentrique peuvent ne pas être bénéfiques pour les patients ayant...
1 2 3

Altérations musculaires après céphalée cervicogène chez la patiente âgée € - Rédigé par le 24/06/2017

Les données suggèrent que la céphalée cervicogène soit liée à l’âge. Il est aussi suggéré que la structure des muscles du cou, leur taille, leur infiltration graisseuse, puisse être liée aussi à cette céphalée. Est-ce que l’âge est un biais de confusion ou est-ce qu’il existe une liaison entre céphalée et structure musculaire ? C’est le but de cette étude thaï. Méthodes : Quatorze femmes souffrant de céphalées cervicales et 14 sujets témoins aux caractéristiques simulaires ont participé à...

Retour sur les extenseurs profonds du cou IV € - Rédigé par le 20/05/2017

Le Kabat du cou, le traitement ultime des cervicalgies ! Si on m'avait dit... Un article ancien de Shaun O’Leary revient sur l’évaluation et le traitement des muscles du cou du cervicalgique. En gros il évoque : - La présence d’une infiltration graisseuse des muscles profonds plus marquée dans une cervicalgie chronique attribuée à un fléau cervical, avec le biais que ces cervicalgies sont souvent plus douloureusement ressenties par le patient, ce qui peut expliquer la différence par rapport à...

Retour sur les extenseurs profonds du cou III € - Rédigé par le 19/05/2017

Jochen Schomacher et le semi-épineux du cou Julie Hides consacre sa vie au multifide lombaire, Melanie Bussey ne jure que par la sacro-iliaque, ... le dada de Jochen Schomacher, c’est le semi-épineux du cou. Dans l’une de ses études, il a fait participer dix patientes souffrant de douleurs cervicales chroniques et dix sujets contrôles sains à une étude EMG sur le semi-épineux du cou. Son activité a été mesurée par EMG filaire lors de contractions isométriques à une force de 15 et 30 N sur des...

Retour sur les extenseurs profonds du cou II € - Rédigé par le 16/05/2017

A la recherche du semi-épineux du cou Selon Schomacher et Falla, dans une étude qui fait date, les extenseurs du cou sont organisés en quatre plans : 1- Élévateur de la scapula (extension, inclinaison latérale et rotation homolatérale) et trapèze supérieur (extension, inclinaison latérale et rotation controlatérale) 2- Splénius de la tête (extension, inclinaison latérale et rotation homolatérale) 3- Semi-épineux de la tête (extension, inclinaison latérale) 4- Semi-épineux du cou, multifide...

Médecine Manuelle Orthopédique Cervicale - Rédigé par le 23/04/2017

Démonstrations techniques par Steven De Coninck, du European Teaching Group of Orthopaedic Medecine L'anglais parlé est aisément compréhensible. Les gestes sont bien décrits mais la manoeuvre est impressionnante. Est-elle exagérée pour le besoin de la vidéo ou s'agit-il de l'amplitude et de la vitesse nécessaire ? Le praticien est kinésithérapeute, auteur de nombreux ouvrages et DVD. Le gardien du Temple ? Voir le curriculum vitae de Mr De Coninck.

Mettre en évidence une instabilité crânio-cervicale IV - Rédigé par le 02/04/2017

Note originellement publiée en Février 2015 Plusieurs variantes pour un même principe de test : analyser l'excursion de C0 par rapport à l'épineuse de C2. Examen du sujet en décubitus Principe : Lors d’une inclinaison latérale G, ou une rotation G il doit y avoir une translation latérale D du processus épineux de C2. Une absence de mouvement controlatéral de C2 peut indiquer une atteinte du ligament alaire controlatéral au mouvement. Le maintien ferme de l’épineuse de C2 lors du mouvement...

Mettre en évidence une instabilité crânio-cervicale III - Rédigé par le 31/03/2017

Note originellement publiée en Février 2015 Deux types de tests destinés à tester une diminution ou une apparition des symptômes. Le sharp-purser test Le test de cisaillement cervical supérieur sert à évaluer l’intégrité du ligament transverse, le patient en position assise, la tête en légère flexion cervicale supérieure. Utilisation Que ce soit après un traumatisme ou dans le cadre d'une polyarthrite rhumatoïde, ce test est à réaliser en premier, puisqu’il tend à réduire les douleurs...

Mettre en évidence une instabilité crânio-cervicale II - Rédigé par le 30/03/2017

Note originellement publiée en Février 2015 Vous vous rappelez ce cet enchevêtrement de ligaments ? entre le cruciforme, l'odontoïdien latéral, le transverse, ....Une petite révision préalable peut ne pas nuire. Cleland identifie quatre structures à tester différentes dans son ouvrage. Elles seront reprises et évaluées par Kaale. Le ligament alaire (occipito-odontoïdien latéral) Pair, il stabilise l’odontoïde aux condyles occipitaux, allant de la partie latérale de la dent à la partie...

Mettre en évidence une instabilité crânio-cervicale I - Rédigé par le 26/03/2017

Les physiothérapeutes anglo-saxons utilisent des tests cliniques pour mettre en évidence des solutions de continuité ligamentaires crânio-cervicales. Celà s’adresse notamment aux patients se plaignant de cervicalgie attribuée à un fléau cervical puisque certains auteurs ont pu mettre en évidence...

Comment fermer les foramens cervicaux ? - Rédigé par le 20/03/2017

Une étude expérimentale [1] a été menée sur 17 colonnes cervicales (C3-C7) provenant de cadavres frais non-embaumés équipés de capteurs indiquant les occlusions foraminales et les diminutions de calibre du canal rachidien. Des flexions en charge simulaient les mouvements physiologiques du rachis cervical inférieur. Les amplitudes retrouvées sont similaires à celles retrouvées dans la littérature. Il n’a pas été retrouvé d’altération des dimensions du canal rachidien lors des mouvements...

Manipulation C1 / T1 et cervicalgie - Rédigé par le 19/03/2017

Jusqu'à cet article, la manipulation vertébrale cervicale était considérée comme sans intérêt dans les cervicalgies, sans parler des dangers inhérents à la technique.

Et voici que le JOSPT publie un article à destination des patients pour les encourager à se faire manipuler C1 et T1.

Avec un NNT de 2 pour une seule séance 48 heures après traitement, cette étude éclaire les effets reconnus comme spectaculaires par les patients et disons les... "thérapeutes manuels français" dans le traitement manipulatif des cervicalgies.

La fiche technique en PDF joint en infra vous en présente le décryptage.

Manipulation cervicale et cervicalgie € - Rédigé par le 18/03/2017

Manipuler les cervicales avec une prise mentonnière ? Comme toutes les techniques passives, et contrairement à une opinion répandue, la manipulation vertébrale cervicale n'est pas efficace dans les cervicalgies, et potentiellement dangereuse. Validité : Une étude réalisée au sein du département d’ostéopathie de l’Université libre de Bruxelles s’est intéressée aux positions pré-manipulatives cervicales. Il est habituellement considéré qu’une manipulation vertébrale du rachis cervical...

Le massage dans les cervicalgies - Rédigé par le 17/03/2017

Nous allons rester dans la rubrique "technologie de base", mais il est bien difficile de choisir une vidéo qui pourrait résumer à elle seule cette pratique. Il reste qu'il n'est pas possible, comme pour d'autres (toutes ?) techniques passives appliquées à la région cervicale, de dégager un effet thérapeutique notable... Désolé pour les adeptes. Validité : Ce qu'en dit le juge de paix : Quinze études ont été retenues parmi 1128, après élimination des doublons, dans cette revue Cochrane....

Mobilisation active et passive de l'occipito-atloïdienne - Rédigé par le 09/03/2017

Mobiliser l’occiput sur C1 peut se faire activement ou passivement. Activement, il suffit, patient en décubitus, de lui demander de réaliser une flexion supérieure en enroulement du cou, comme s’il voulait regarder son nombril. Passivement, selon Kaltenborn, c’est plus technique ; le kinésithérapeute est à la tête du patient, sa main droite stabilise l’arc latéral de C1, la main gauche soutient la tête par l’occiput et l’épaule du praticien réalise sur le patient un appui frontal gauche en...

Test de mobilité segmentaire cervicale en convergence en position assise - Rédigé par le 08/03/2017

La convergence est un mouvement combinant extension, inclinaison latérale et rotation homolatérale. Elle induit de plus grandes contraintes que les mouvements pris isolément. Elle est usuellement utilisée pour estimer les limitations de mobilité cervicale. Population-cible : Patient cervicalgique de 44 ± 16 ans souffrant modérément de la région cervicale (EVA de l’ordre de 3 ± 2). Procédure : Patient assis, kinésithérapeute en arrière de lui. Le doigt de l’examinateur est posé sur...

Examen neurologique cervical - Rédigé par Actu Kiné le 13/02/2017

La vidéo déroule un abord routinier médical dont on peut s’inspirer en présence d’une cervicalgie pouvant être spécifique, des amyotrophies sans passé médical connu. La recherche des réflexes ostéo-tendineux est bien illustrée, celles des métamères aussi (n’oubliez pas de commander votre roulette moulinet Wartenberg, elle  se vend aussi chez Physiosupplies avec le marteau à réflexes, vous n’êtes pas obligé d’entrer dans un sex-shop). La fiabilité de ces examens est globalement bonne. A...

Mesures de la mobilité cervicale active à l’aide de capteurs inertiels - Rédigé par Actu Kiné le 12/02/2017

Ces capteurs sont les outils de mesure de demain, disponibles aujourd’hui, mais je n’ai pas trouvé de vidéo en rapport avec la mesure, juste de quoi «faire de la rééducation», soit payer très cher un outil professionnel ou voler le dernier jouet informatique de votre geek de petit frère en le faisant chanter (vous devez bien avoir quelques dossiers sur lui depuis tout ce temps). La précision commence à être au rendez-vous en descendant en dessous des sempiternels 5° goniométriques. Vivement...

Effets sur les court et long-termes de la rééducation active cervicale € - Rédigé par le 07/11/2016

Pour comparer les modifications des muscles cervicaux sur les court et long-termes sur l’endurance, l’EMG la fatigue et la douleur chez des patients souffrant de radiculopathie cervicale, une étude contrôlée randomisée portant sur 75 patients a été réalisée. Ils bénéficiaient d’une rééducation spécifique couplée à une approche comportementale ou se voyaient prescrire de l’activité physique sur 14 semaines. Immédiatement après traitement et un an plus tard, les EMG des fléchisseurs et...

Oculo-motricité et cervicalgie attribuée à un fléau cervical € - Rédigé par le 06/11/2016

Les patients souffrant de cervicalgie attribuée à un fléau cervical évoquent des problèmes de vision, dont la conjugaison des yeux. Cette revue systématique s’est mise à la recherche de preuves en faveur ou non de ce symptôme réputé pouvant accompagner ce type de cervicalgie. Quatorze études ont été incluses à partir de 833 articles recensés sur le sujet. Dix d’entre elles considèrent qu’il existe une altération de l’oculo-motricité, les quatre autres considèrent qu’aucune différence ne...

Détecter à l’échographie les défauts de recrutement musculaire après fléau cervical € - Rédigé par le 14/09/2016

Les auteurs ont examiné la déformation des muscles du cou auprès de neuf femmes souffrant de cervicalgie chronique attribuée à un fléau cervical, par rapport à des sujets similaires en bonne santé, lors d’un exercice d'extension dynamique contre faible charge, dont l’échographie a été filmée et enregistrée en temps réel. Le groupe des patients souffrant de cervicalgie attribuée à un fléau cervical présentaient des altérations de ces déformations comparativement au groupe contrôle, dans le...
1 2 3 4

Mobilisations neuro-méningées € - Rédigé par le 22/03/2018

Plusieurs propositions de David Butler dans son ouvrage incontournable. Il n'y a pas de niveaux de preuves directement en rapport avec ces manoeuvres, mais le principe reste le même que pour les tests et d'autres prises en charges neuro-dynamiques. Sensibilisation au jeu neuro-méningé en décubitus Une technique douce à réaliser comme un premier abord chez un patient dont les souffrances thoraciques apparaissent importantes, pour lui permettre de comprendre le jeu neuro-méningé. Procédure...

Inclinométries et goniométries thoraciques € - Rédigé par le 20/03/2018

Sur un sujet debout ou assis, repérer C7. Au mètre-ruban, mesurer + 30 cm globalement ou par segment de 10 cm, vers le bas à partir de C7. Un allongement de la distance de l’ordre de 2 à 4 cm en flexion, un raccourcissement de l’ordre de 1 cm en extension sont des valeurs normales. Fiabilité La mesure en inter-examinateurs n’est pas considérée comme fiable [1]. Il n’y a pas de corrélation significative de cette mesure avec un repérage tridimensionnel instrumental (Zebris Medical ®) ; ce...

Mesures de la cyphose thoracique € - Rédigé par le 19/03/2018

Placer deux inclinomètres aux sommets de la courbure thoracique permet de quantifier cette dernière. Valeurs : Elles sont de l’ordre de 35° ± 5°. Il peut y avoir des variations liées au sexe, notamment chez les sujets jeunes, les garçons étant plus cyphosés, les filles plus lordosées [4]. Fiabilité : Elle est forte en intra-examinateur [2]. L’erreur de mesure est de l’ordre du degré.  

Repérages et palpations de la région thoracique € - Rédigé par le 15/03/2018

Le sujet étant assis, bras pendants le long du corps ou avant-bras détendus posés sur les cuisses, l'examinateur se place derrière lui ou postéro-latéralement du côté gauche s'il est droitier. Si la palpation est gênée par une tension musculaire excessive, il est possible de basculer très légèrement le tronc du sujet vers l'arrière, en bloc, afin de diminuer la suspension à ses muscles postérieurs et de pouvoir ainsi les détendre. Le repérage peut se faire à partir de la scapula comme à partir...

Exemples d'exercices utilisés dans la méthode Schroth € - Rédigé par le 18/11/2017

Plusieurs exercices utilisés à l'aide de cette méthode utilisant entre autre l'énergie musculaire pour tracter le rachis et réduire les déformations dans le plan frontal. Avec un peu d'imagination, leur emploi est possible dans d'autres désordres rachidiens. Classification des déformations scoliotiques selon Schroth Le système de classification Schroth donne la direction de la déviation latérale et de la rotation vertébrale des courbes majeures et une orientation claire pour le plan...

Cyphose thoracique du sujet âgé et fonction respiratoire : quel rapport ? € - Rédigé par le 16/04/2017

En prenant de l’âge, notre cyphose thoracique augmente, notre lordose lombaire diminue. L’augmentation de ces courbures se traduit par une chute antérieure, compensée provisoirement par une attitude en flexion des hanches et des genoux, puis plus tardivement par le port d’une canne, afin d’assurer la stabilité médio-latérale dans un premier temps, sagittal dans un deuxième temps. Le point de départ est thoracique ou pulmonaire ? L'objectif de cette étude malaisienne était d'examiner la...

Mesure des courbures rachidiennes à l’aide d’une règle flexible - Rédigé par le 15/04/2017

Publication originelle en 2015 Population-cible : Sujets jeunes et sains, des deux sexes. Matériel : Une règle souple et déformable de type Flexicurve. Procédure : Le sujet est invité à se tenir en position debout relâchée. L1 et S2 sont repérées, à partir des crêtes iliaques pour L1 (comptage des épineuses à partir de L4) et des EIPS pour S2. La règle souple est appliquée sur la peau puis sa forme est reproduite sur une feuille de papier. Pour la cyphose thoracique, C7 et T12/L1...

Thérapie manuelle respiratoire costale - Rédigé par le 14/04/2017

Publication originelle le 12.10.2015 Depuis toujours, les cours de kinésithérapie respiratoire recommandent de s’intéresser à la fois au contenu, mais aussi au contenant. Je ne sais pas si ce dernier sujet a fait l’objet de beaucoup de validation, mais cela reste bien admis. Le but de cette étude était de déterminer l'effet conjoint de la mobilisation thoracique et de l'exercice d'auto grandissement sur les fonctions pulmonaires des personnes souffrant de cervicalgie chronique. L'étude a été...

Manipulation costale et thoracique supérieur en traitement des scapulalgies - Rédigé par le 13/04/2017

Publié originellement le 27/9/15 Une étude, réalisée par des kinésithérapeutes italiens & espagnols, s’est intéressée à une région peu abordée dans les évaluations en thérapie manuelle. Population-cible : Patients souffrant de scapulalgie avec un signe de Neer négatif, avec ou sans douleurs brachiales Posologie : 2 séances de manipulation de la 2° et 3° côte du côté douloureux et de T2-T3 en bilatéral, à deux jours d’intervalle. Procédure : L’articulation costo-transversaire de...

L'effet du thrust thoracique supérieur sur l’hypertension artérielle € - Rédigé par le 20/12/2016

Il est traditionnellement avancé que l’action manuelle sur les premières vertèbres thoraciques peut avoir un effet de normalisation de la tension artérielle. Le niveau de preuve doit être de même importance que celui avançant l’influence de la lune sur la poussée des légumes du jardin. Objectif : Les objectifs de cette étude étaient de déterminer s'il existait des effets immédiats statistiquement significatifs de la manipulation vertébrale thoracique supérieure sur la physiologie...

Le thrust thoracique : patient assis ou en décubitus ? € - Rédigé par le 19/12/2016

Cette étude s’est attachée à comparer l'efficacité de la manipulation thoracique sujet assis par rapport à la manipulation thoracique en décubitus sur la douleur cervicale et l'amplitude de mouvement en flexion. Il existe des preuves que la manipulation thoracique soit un traitement efficace pour les patients souffrant de douleur cervicale. Ces preuves sont basées sur une variété de techniques. Bien que chacune d'entre elles puisse être efficace, peu de recherches ont comparé les techniques...

Incidence de la posture lombaire sur les amplitudes thoraciques € - Rédigé par le 12/09/2014

Treize sujets masculins ont été placés dans six postures différentes impliquant la région lombaire en position neutre et en flexion, la région thoracique en torsion et flexion. La colonne vertébrale thoracique a été divisée en trois segments et l'amplitude de mouvement lors de chaque posture a été calculé. Les activités électromyographiques de 8 muscles ont été recueillies bilatéralement. Les résultats ont montré que, lorsque la colonne vertébrale lombaire est placée en flexion, la région...

Le Wedge - Rédigé par le 06/07/2013

Vers les preuves neuro-physiologiques de la manipulation vertébrale ? € - Rédigé par le 08/05/2013

La dog-technic à l’épreuve de l’IRMf Une étude de cas a observé s’il existait une modulation de l'activation supra-médullaire en réponse à un stimulus nociceptif lors de l'application d'un stimulus mécanique au rachis thoracique. Des études récentes ont démontré une efficacité de la manipulation vertébrale thoracique dans le traitement de la douleur cervicale et scapulaire, sans que les mécanismes puissent être clairement identifiés. L’utilisation de l’IRM fonctionnelle sur un modèle animal...

Thérapie manuelle de la cage thoracique € - Rédigé par le 20/01/2013

Suite et fin des cours de technologie de base s’intéressant au traitement manuel de la cage thoracique. Vous verrez que la technologie y est précise, avec des placements différents selon les limitations en bras de pompe et anse de seau (une terminologie qu’il va falloir revoir avec les étudiants du XXI° siècle, qui n’ont la plupart du temps plus l’obligation d’aller chercher l’eau nécessaire à la toilette à la pompe collective dans la cour...). Comme précédemment, Fred Mitchell reste...

Thérapie manuelle du rachis thoracique inférieur € - Rédigé par le 09/01/2013

Le lumbago «du facteur», la coxalgie d’origine thoracique sont des atteintes usuelles trouvant leur résolution dans le traitement passif de la région thoraco-lombale. Le premier est réputé lié à un mouvement en torsion du rachis entrainant un défaut de mobilité en T12, comme lorsque le facteur devait aller chercher de façon répétitive son sac postal sur le siège passager. Le patient présente une attitude en baïonnette, avec changement de courbure dans la zone thoraco-lombale. La coxalgie...

Thérapie manuelle et rachis thoracique supérieur € - Rédigé par le 31/12/2012

Suite du cours, consacré cette fois-ci au rachis thoracique supérieur. Beaucoup de techniques myotensives ou de contracté-relâché. Les premières sont directement puisées à la source, soit dans les écrits de Fred Mitchell Jr, ostéopathe. Elles ont l’avantage de ne pas imposer de manoeuvres forcées sur cet étage fragilisé par la nécessité d’utiliser la plupart du temps le cou comme bras de levier pour les différentes techniques. Elles peuvent ainsi être mises entre toutes les mains. Bien sûr,...

Généralités sur la prise en charge de la région thoracique en kinésithérapie manuelle € - Rédigé par le 26/11/2012

La prise en charge d’un patient dont les souffrances peuvent être rapportées à la région thoracique consiste à se poser successivement les questions : 1°- Quelle est la plainte du patient ? 2°- Est-ce une dorsalgie bénigne ? 3°- Quel est le facteur déclenchant ? 4°- Quel est le morphotype du patient ? 5°- Quel est le mouvement segmentaire perturbé ? A partir des réponses, un diagnostic kinésithérapique peut être ébauché et confirmé par la réussite du traitement ou une explication de...

Manipulation vertébrale thoracique et libération d’adrénaline - Rédigé par le 22/03/2012

La manipulation vertébrale thoracique provoque des modifications végétatives évidentes : beaucoup de patients transpirent immédiatement après, peut être simplement par peur. Est-ce que ceci se traduit par des modifications plasmatiques ? C’est ce qu’à recherché cette étude, en analysant les concentrations d’adrénaline et de noradrénaline chez des sujets sains immédiatement après manipulation, comparativement à des sujets témoins. A priori, immédiatement et 15 minutes après, il n’y a pas de...
1 2

Manipulation vertébrale lombaire et calcul rénal € - Rédigé par le 10/06/2017

Une étude destinée à avancer sur le domaine de l'utilisation de la manipulation vertébrale pour d'autres indications que les troubles musculo-squelettiques... Objectif de l’étude : Déterminer l'efficacité d'une manipulation vertébrale de la jonction thoraco-lombaire à travers différents paramètres urologiques et musculo-squelettiques chez des sujets atteints de lithiase rénale. Conception : Étude clinique en aveugle contrôlée & randomisée. Lieux : Les départements de néphrologie...

Médecine Manuelle Orthopédique lombaire - Rédigé par le 26/04/2017

Démonstrations techniques par Steven De Coninck, du European Teaching Group of Orthopaedic Medecine D'une manière générale, je trouve que les techniques sont très bien présentées, détail après détail. L'abord change de l'abord habituel en rouleau lombaire face au patient, mais elles étaient présentées de la sorte par Cyriax. Je suis juste un peu circonspect quant aux forces employées : un profane observant ces pratiques ne doit pas considérer que ces manoeuvres sont sans danger. Peut être...

Évaluation d'une raideur vertébrale segmentaire en extension II € - Rédigé par le 15/01/2017

Intérêt clinique de la mobilisation passive postéro-antérieure à visée diagnostique pour la région lombaire Un mouvement ou une raideur segmentaire «anormale» de la colonne vertébrale sont censés être des causes ou effets de la lombalgie. L'évaluation de la raideur rachidienne segmentaire postéro-antérieure est une pratique courante en clinique comme en recherche. Cliniquement, les praticiens évaluent systématiquement et manuellement la raideur rachidienne pour guider leur décision clinique....

Comment penchent les lombalgiques ? Ca dépend du côté € - Rédigé par le 04/11/2016

Plusieurs études bruissent d'une même problématique ces temps-ci... La précision des instruments de mesure permet de mettre en évidence de petites mais réelles différences. Mesure avec des capteurs inertiels : En comparant la mobilité de patients lombalgiques chroniques à des sujets sains, à l’aide de capteurs inertiels posés sur la région lombaire, les auteurs de cette étude [1] observent : - Une lordose semblable entre lombalgiques et non-lombalgiques, - Une flexion plus importante...

Mesure échographique de la tension du multifide € - Rédigé par le 31/08/2016

Des équipes de l’Institut de Biomécanique Humaine Georges Charpak des Arts et Métiers de Paris et du Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique du CH de Bayeux se sont intéressées à la faisabilité des mesures échographiques du module de cisaillement du multifide lombaire sur 10 sujets jeunes & sains, hommes & femmes. Les multifides droits en regard de L2-L3 & L4-L5 ont été mesurés en position assise et en procubitus au repos. Ce module de cisaillement se mesure en...

MSI vs MDT - Rédigé par le 11/06/2016

Les deux font du bien, mais vous préférez Goya ou Picasso ? Le but de cette étude a été de comparer la méthode de Shirley Sahrman (MSI) avec celle de Robin McKenzie (MDT) dans la prise en charge de lombalgies chroniques présentant une préférence directionnelle. Assez étonnamment, les auteurs ont considéré comme premier but d’analyser s’il existait une différence dans le recrutement musculaire des abdominaux (augmentation de section) entre les deux méthodes et comme buts secondaires si une...

Mobilisation passive postéro-antérieure : le patient transpire plus quand il est secoué plus rapidement € - Rédigé par le 04/06/2016

Les mobilisations passives de type Maitland sont utilisées communément pour le traitement des lombalgies. Les recherches montrent que le rythme de 2 Hz entraine une activité plus importante du système nerveux autonome par rapport à des pressions glissées maintenues ou une mobilisation passive à 0,5 Hz. Une étude contrôlée, en double aveugle, a comparé sur 60 hommes en bonne santé les effets de : 1°- l’absence de contact physique, 2°- la pression statique sur L4, 3°- une mobilisation...

Massage lombaire € - Rédigé par le 01/05/2016

Une remise à jour de l’étude Cochrane sur le sujet. 25 études portant sur 3096 patients ont été retenues. Une seule portait sur la lombalgie aiguë les autres sur la lombalgie sub-aigue et chronique. Trois études portaient sur un massage à l’aide d’un instrument, les autres se faisaient à la main. La qualité des preuves était faible voire très faible, essentiellement du fait des risques de biais et d’imprécisions. Le biais le plus fréquent était la difficulté de rendre en aveugle les massés,...

Contrôle moteur et MDT, une concordance limitée € - Rédigé par le 26/04/2016

La présence d'une instabilité chez le lombalgique, imputable à une perturbation du contrôle moteur, est l'un des postulats de la méthode MSI (Movement System Impairment). La préférence directionnelle avec ou sans phénomène de centralisation sont des constatations habituelles de la méthode MDT (Mechanical Diagnosis and Therapy). Il apparaît normal que des concordances se retrouvent entre les différentes méthodes d'examen pour une même pathologie. C'est ce qui est recherché depuis peu [1,2],...

La Rééducation Posturale Globale à l’épreuve des preuves - Rédigé par le 13/04/2016

Des physiothérapeutes italiens se sont penchés sur les avantages de cette méthode dans les cervicalgies. Jusqu’à lors, aucune étude contrôlée randomisée n’avait recherché si son emploi isolé présentait des effets thérapeutiques remarquables dans les cervicalgies chroniques non-spécifiques. Les auteurs ont comparé [1] la RPG à la thérapie manuelle sur 94 patients (72 femmes) de 47.5 ± 11.3 ans de moyenne d’âge. L’EVA, le Neck Disability Index, les amplitude au CROM (Cervical Range of...

Les deux rachis lombaires € - Rédigé par le 23/11/2015

Modéliser le rachis lombaire comme une pièce unique en limite la compréhension fonctionnelle. En décrire deux parties, supérieure (T12-L3) et inférieure (L3-S1), c’est à dire placer un capteur sur L3 en plus des capteurs sur T12, S1 et le fémur, permet de quantifier de façon plus précise le jeu respectif des deux rachis lombaires : le rachis lombaire inférieur contribue de façon régulière à en moyenne 63% des amplitudes totale du rachis lombaire lors de tâches usuelles (s’asseoir et se...

Le Prone Instability Test - Rédigé par le 28/05/2015

Il est destiné à vérifier la capacité de stabilisation des muscles lombaires en présence d’une douleur. Procédure : Patient en procubitus en bout de table, hanches fléchies à 90°, pointes des pieds au sol, praticien latéral à lui. Ce dernier réalise une pression dorso-ventrale sur chaque épineuse lombale, à la recherche d’une douleur segmentaire qui est attribuée au glissement antérieur de la vertébre. En présence d’une douleur, le patient est invité à se tenir à la table et à décoller les...

Test d’extension lombale passive (Passive Lumbar Extension Test) - Rédigé par le 27/05/2015

Mise à jour L’instabilité lombale peut se comprendre comme l’incapacité du rachis de maintenir une mobilité normale sous des contraintes physiologiques sans qu’il y ait de déficit neurologique inné ou acquis, de déformations orthopédiques majeures, ni douleur dont l’importance est susceptible de perturber le mouvement. Jusqu’à lors, elle ne pouvait se mettre en évidence que lors de radiographies dynamiques en flexion et extension, la position respective de plateaux vertébraux adjacents...

Le paracétamol inefficace pour la lombalgie et peu efficace pour l'arthrose € - Rédigé par le 07/04/2015

C'est la conclusion d'une revue de la littérature avec méta-analyse d'une équipe de l'Université de Sydney. Il s'agit de preuves solides (selon l'approche GRADE) montrant que le paracetamol est aussi efficace qu'un placebo pour la lombalgie, et à peine plus efficace qu'un placebo pour les conséquences douloureuse de l'arthrose. Cette étude parue dans le BMJ est en accès libre. Pour rappel, Actukiné avait récemment relayé un essai clinique ayant aussi montré l'inefficacité du paracetamol pour la...

Lombalgiques : EVA ou GROC ? € - Rédigé par le 25/03/2015

Une estimation globale de l’évolution réalisée par le patient ( Global Subject Outcome Score ou GSOS, similaire au Global Rating Of Change ou GROC) est généralement présenté sous la forme d'une échelle de Likert plutôt que d'une échelle visuelle analogique (EVA). L’un des intérêt d'une échelle de Likert, est de présenter généralement de cinq à sept points de réponse allant de «tout à fait mieux» à «pire», ceci étant plus facile à comprendre qu’une EVA. Cependant, les cinq à sept points des...

Fonctions principales du carré fémoral et de l’obturateur externe déterminées par la longueur et le bras de levier - Rédigé par le 24/03/2015

Étude cadavérique Les petits muscles du bassin et de la hanche sont souvent mis en cause lors de douleurs coxales. Bien que les carré fémoral et obturateur externe soient généralement décrits comme rotateurs latéraux de la hanche, on en sait peu sur la façon dont ils changent leurs longueurs et et bras de levier lors des mouvements humains. Par conséquent, des mesures plus précises définissant les positions et les orientations pour leur force et étirement maximaux sont nécessaires pour mieux...

Quid des exercices de stabilisation pour lombalgie ? € - Rédigé par le 06/02/2015

Revue systématique et méta-analyse Des exercices de stabilisation ont été proposés pour réduire les symptômes douloureux et les incapacités de la lombalgie. Malgré qu'ils soient la forme la plus couramment utilisée de traitement de physiothérapie au Royaume-Uni il ya un manque de preuve positives pour soutenir leur utilisation. Les objectifs de cette mise à jour furent d'étudier l'efficacité de cette pratique pour le traitement des lombalgies non spécifiques, et de comparer son efficacité à...

Impact du thrust lombaire sur la proprioception des adultes sains € - Rédigé par le 05/02/2015

Encore mieux que les jouets de réalité virtuelle Le but de cette étude était de déterminer les effets de la mobilisation passive lombaire sur les capacités proprioceptives lombaires d’adultes sains. 30 adultes sains ont été répartis en un groupe expérimental (n = 15) et un groupe témoin (n = 15). Le groupe expérimental a reçu un traitement conjoint de mobilisation passive lombaire couplée à un massage, et le groupe de contrôle n’a reçu qu’un traitement de massage seulement. Des différences...

Le caractère espiègle des hernies discales € - Rédigé par le 15/12/2014

Encore un article indiquant la non pertinence de l'IRM dans les rachialgies Une analyse de Minerva à propos d'une article paru dans le New England Journal Of Medecine, qui montre qu’un an après une intervention chirurgicale ou après un traitement conservateur pour sciatique, l’IRM de contrôle ne permet pas de distinguer les patients chez qui l’évolution clinique est favorable de ceux chez qui elle ne l’est pas. Des hernies discales asymptomatiques dans 30% des cas, sans rapport avec la...
1 2 3 4 5 » ... 9

Pelvis III : Les avantages d'un bassin large - Rédigé par Actu Kiné le 01/05/2017

Un numéro spécial consacré au bassin, en accès libre. Un large bassin est caractéristique de la plupart, sinon de tous les hominidés pré-modernes. Chez au moins quelques australopithèques précoces, notamment le spécimen féminin Australopithecus afarensis connu sous le nom de "Lucy", il est très large et associé à des membres inférieurs très courts. En 1991, Rak a suggéré que l'anatomie pelvienne de Lucy améliorait l'efficacité des locomoteurs en augmentant la longueur de la foulée par la...

Pelvis II : les asymétries naturelles et liées au sexe - Rédigé par Actu Kiné le 30/04/2017

Un numéro spécial consacré au bassin, en accès libre. L'asymétrie du squelette axial humain a reçu beaucoup moins d'attention que celle du squelette des membres. La morphologie pelvienne est soumise à de multiples facteurs sélectifs, la locomotion bipède, l'obstétrique, ainsi que des contraintes biomécaniques. La façon dont ces différents facteurs influencent ou restreignent l'asymétrie du bassin est inconnue et peu d'études ont étudié l’importance de cette asymétrie. Cette étude examine le...

Pelvis I : son modelage lors de l'ontogénèse et grâce à la station bipède € - Rédigé par le 29/04/2017

Un numéro spécial consacré au bassin, en accès libre. Le bassin humain a évolué au fil du temps dans une structure remarquable, optimisée dans une architecture complexe qui transfère toute la charge du haut du corps dans les membres inférieurs, tout en facilitant le mouvement bipède. La ceinture pelvienne est composée des deux os coxaux, chacun formé à partir de la fusion progressive de l'ischion, de l'ilion et du pubis. Contrairement au développement des os longs, un chronométrage complexe des...

Fiabilité des tests positionnels sacro-iliaques - Rédigé par le 17/04/2017

Le but de cette étude est de rechercher la fiabilité inter-opérateurs de 4 tests positionels sacro-iliaques utilisés communément dans le concept Mitchell.
Les analyses de 23 étudiants en ostéopathie avec le même niveau d’expertise dans la pratique des techniques myotensives ont recueillies. Les fiabilité sont pauvres, en deçà de 0.4 au test de Kappa. Ceci vient confirmer les résultats d’autres études sur le sujet.

Référence bibliographique

Dévan Rajendran, Damian Gallagher. The assessment of pelvic landmarks using palpation: A reliability study of undergraduate students. International Journal of Osteopathic Medicine. Volume 14, Issue 2, June 2011, Pages 57-60

Résumé de l’article disponible en ligne

Commentaires ActuKiné

Déformations différentielles du pelvis lors d’appuis manuels € - Rédigé par le 21/12/2016

La pauvre fiabilité des tests sacro-iliaques et de la symphyse pubienne pourrait être liée aussi aux déformations osseuses de l’os coxal et/ou du sacrum lors de mouvements imposés au bassin en thérapie manuelle. Une étude de 2012 [1] menée par Annelies Pool-Goudzwaard avait conclut que, sur des bassins de spécimens âgés en moyenne de 72 ans (étendue de 65 à 80 ans), l’amplitude des mouvements obtenue en rotation bilatérale de l’os coxal dans le plan sagittal était autant liée à la déformation...

Déformations osseuses du bassin et mouvements sacro-iliaques  € - Rédigé par le 13/07/2016

A part les biomécaniciens et les ostéopathes (mais à l’évidence pas pour les mêmes raisons...), il peut être rationnel de considérer l’os comme une structure quasiment non déformable. Aussi, faire une étude [1] pour vérifier cela ? En fait, une étude précédente [2] avait montré de surprenantes déformations lors de mouvements de vrillage en rotation des os coxaux dans le plan sagittal, sur des pièces cadavériques prélevées sur des sujets âgés, pour des contraintes pouvant être...

Imagerie en présence d’une douleur sacro-iliaque € - Rédigé par le 10/02/2016

Selon le résumé : «La douleur sacro-iliaque est un tableau clinique courant, souvent attribuable à une pathologie de l'articulation sacro-iliaque d'origine inflammatoire, infectieuse, néoplastique ou post-traumatique. La disposition anatomique et la composition de l'articulation sacro-iliaque sont uniques, et diverses techniques d'imagerie peuvent être utilisées pour examiner cette région, notamment la radiographie classique, la tomodensitométrie, la scintigraphie osseuse et la résonance...

Melanie Bussey et le HABER test € - Rédigé par le 05/09/2015

L'objectif primaire de l'étude est de déterminer si le test HABER (Hip ABduction & External Rotation) est capable de reproduire la douleur familière chez les personnes souffrant de lombalgie liée à l'articulation sacro-iliaque (LSI) comparativement à des personnes souffrant de lombalgie sans atteinte sacro-iliaque (LNSI). L'objectif secondaire est de déterminer la précision diagnostique du test HABER comparativement à un cumul de tests sacro-iliaques de référence et de déterminer à quelle...

Stabilité sacro-iliaque et transverse de l’abdomen € - Rédigé par le 10/07/2015

L’idée que les instabilités sacro-iliaques existeraient et seraient douloureuses se retrouve chez différents auteurs. Du coup, des contentions externes (sacroiliac belt, voir en infra), des théories rééducatives basées sur le travail du transverse voient le jour, basées sur ce concept. Une étude néerlandaise sur des pièces cadavériques de sujets âgés (70 ± 5 ans) était destinée à mettre en évidence la rotation relative d’un os coxal avec ou sans stabilisation des deux EIAS à l'aide d'un...

Étirement du piriforme € - Rédigé par le 22/03/2014

A la lecture d’une étude, on se dit parfois qu’avec les moyens utilisés, on aurait cherché autre chose. C’est le cas de cette étude, sensée optimiser l’étirement du piriforme à l’aide de mesures prises sous scanner.  La plupart des auteurs s’accordent à l’étirer en flexion. Mais après ? adduction ou abduction ? rotation latérale ou rotation médiale ? Et quel mouvement combiner ? Abduction et rotation latérale ? Adduction et rotation latérale ? La bonne réponse n’est pas facile à trouver...

Test de Gaenslen - Rédigé par le 23/09/2013

Test de provocation de la douleur sacro-iliaque

Anatomie sacro-iliaque exhaustive - Rédigé par le 10/12/2012

Cet article s’intéresse à l’anatomie et à la biomécanique de l’anneau pelvien et particulièrement aux sacro-iliaques. Il évoque l’historique des études précédentes, le développement et la maturation des articulations, les particularités en fonction du genre, le rôle des ligaments, l’innervation, les pathologies, les mouvements sacro-iliaques et la stabilité du bassin. Vous avez ci-contre un exemple des illustrations remarquables de cet article. Références bibliographiques : Vleeming A,...

Céphalées cervicogéniques et articulation temporomandibulaire - Rédigé par Francis G le 08/12/2012

Utilisation de techniques dirigées sur la région temporomandibulaire dans le traitement de céphalées cervicogéniques. Cette RCT propose d'évaluer, dans le traitement de céphalées cervicogéniques, l'efficacité d'un traitement temporomandibulaire de 30 min (techniques articulaires, musculaires + auto-exercices) (n=22) versus traitement classique physiotérapie (n=21). Le seul élément d'évaluation de la céphalée était une EVA qui n'est pas améliorée à l'arrêt du traitement (3 mois) mais elle l'est...

Validité de la palpation des repères lombo-pelviens - Rédigé par le 06/08/2012

Le repérage de 3 structures osseuses lombales (le processus épineux de L4 et les deux EIPS) a été réalisé à  l’aide d’un échographe sur 3 sujets en procubitus. Les repères cutanés ont été marqués à l’aide d’un crayon dont la trace ne se révélait que sous UV. 9 kinésithérapeutes ont été invités à marquer ces repères. Les distances moyennes entre le repère effectif et les repères marqués étaient de l’ordre de 15mm pour L4 et 20 mm pour l’EIPS, ce qui traduit une validité limitée. Il...

L'os est mou, le saviez-vous ? € - Rédigé par le 05/01/2012

Strain intra-osseux expérimental du pelvis Pour les adeptes de mobilisation passive de la symphyse pubienne, cet article éclaire d'un jour nouveau les "lésions ostéopathiques de subluxations symphysaires". Rassurez-vous, il n'y est pas dit que la symphyse pubienne ne bouge pas, mais par contre, que son mouvement, sur des pièces anatomiques, est d'amplitude comparable à la torsion des os coxaux lorsque l'on impose des forces comparables à celles employées en clinique. Sur 15...

La théorie du bretzel validée par une étude cadavérique € - Rédigé par le 18/11/2011

Les articulations du bassin sont très peu mobiles, avec très peu de muscles réalisant des mouvements actifs sur l’articulation, mais essentiellement des déplacements passifs. Dans son ouvrage, Bogduk fait une analogie entre le jeu du bassin et celui que l’on pourrait imposer à un bretzel : mobiliser un bretzel à deux mains selon des rotations inverses a pour effet de le briser en plusieurs points. Il n’y a pas d’autre solution pour l’anneau pelvien que de présenter des joints pour...

Intérêt du thrust sacro-iliaque dans la répartition des appuis podaux - Rédigé par le 09/07/2011

Il est souvent considéré que les perturbations biomécaniques sacro-iliaques sont responsables d’une modification de la répartition des appuis podaux ; nous vous avions fait part récemment d’une première étude sur le sujet. En voici une seconde qui utilise la baropodométrie pour tenter d’objectiver l’impact des techniques sacro-iliaques sur le membre inférieur. Objectif Analyser les réponses barométriques à la suite de thrusts sacro-iliaques chez des sujets asymptomatiques....

Est-ce que remettre «le bassin en place» modifie la longueur des membres et l’empreinte plantaire ? € - Rédigé par JL E le 07/05/2011

Des sujets sains mais présentant au moins une différence de longueur des membres inférieurs de 10 mm ont été randomisés en deux groupes. Le groupe expérimental a bénéficié de trois normalisations pelviennes par semaine pendant 4 semaines ; pas l’autre.
La mesure (centimétrique) de la longueur des membres inférieurs ainsi que la podobarographie ont été réalisées 2 puis 4 semaines après l’intervention, dans les deux groupes.

Et devinez quoi ?

Wontae Gong, Hyolyun Ro, Giduck Park and Taeho Kim. The Influence of Pelvic Adjustment on Functional Leg Length Inequality and Foot Pressure. Journal of Physical Therapy Science. 23. 17-19. 2011

Article disponible en ligne

Comment les ostéopathes traitent le syndrome du piriforme ? € - Rédigé par JLE le 04/12/2008

Signes cliniques et symptômes attribués à une atteinte primaire ou secondaire du piriforme ( ?), traitements en rapport, sont donnés dans une masterclass du Journal of American Osteopathic Association de Novembre 2008. J’ai quand même toujours du mal avec ce signe de la rotation latérale du membre inférieur en décubitus chez le sujet relâché qui serait le témoignage du "spasme pyramidal", comme indiqué sur la vue ci-contre issue de l’article…C’est vraiment à droite que se situe le...
1 2

Examen comparatif et mesures de la rotation latérale d'épaule € - Rédigé par le 19/06/2018

De façon à s’affranchir de l’estimation de la verticale, les mesures utilisent préférentiellement l’inclinomètre ou la boussole, qu’ils soient dédiés à cet usage ou présent sur un smartphone. Les mesures nécessitent de différentier l’abduction du complexe de l’épaule de l’abduction isolée de la scapulo-humérale comme de la sonnette latérale isolée de la scapula. Les variations dans les amplitudes sont liées : - À la rotation médiale du bras qui rend plus précoce la butée entre...

Recherche d’un décentrage en rétroversion de la tête humérale (spin en rotation médiale) € - Rédigé par le 18/06/2018

Il a été proposé que la tête humérale puisse se décentrer de façon régulière ou répétée, ce décentrage pouvant limiter les amplitudes de l’épaule. Une rotation médiale de la tête humérale non proportionnelle au mouvement réalisé constituerait la rétroversion de la tête humérale ou spin. Dans cette position l’abduction stricte dans le plan frontal est limitée [2]. Procédure Patient assis relâché, kinésithérapeute latéral à lui, soutenant l’avant-bras. La contre-prise est réalisée par le...

Travail actif de l'ébauche d'élévation active contre forte résistance à l'aide des adducteurs d'épaule - Rédigé par le 17/06/2018

Mise à jour de la note du 21/12/2010 La dégénérescence graisseuse du supra-épineux a un effet négatif remarquable sur le devenir de l’épaule, avec des odds-ratio (OR) à 9.3, comparativement à d’autres facteurs, comme les ruptures étendues ou la faiblesse musculaire pré-opératoire (OR = 4.0), le nombre de muscles touchés (OR = 6.0), le diabète, la possibilité d’une compensation financière au travail (OR = 8.7), l’avancée en âge (OR = 2.8). La notion de traumatisme antérieur, la durée des...

Rééduquer une capsulite avec un smartphone : c’est faisable € - Rédigé par le 02/09/2017

L'épaule gelée dure souvent des mois voire des années et affecte principalement les personnes de 40 à 70 ans. Objectif : L'objectif de cette étude était d'évaluer la faisabilité d'une apps sur mobile (mHealth) qui permet de suivre et stimuler les patients atteints de capsulite. Ils ont été pris en charge grâce à des exercices fournis par l'application et des outils pour surveiller leur évolution, en complément de séances en présence du physiothérapeute et du médecin, pour ajuster la...

Rééducation informatisée des abaisseurs de l’épaule - Rédigé par le 12/08/2017

Les capteurs portables pour la surveillance et la correction de la posture apparaissent comme un moyen de soutenir et d'améliorer le traitement de physiothérapie, par exemple pour renforcer l’apprentissage moteur dans les troubles neurologiques ou pour le traitement des troubles musculo-squelettiques, tels que l'épaule, le cou ou les lombaires. Ils offrent des avantages potentiels en matière de mobilité, d'utilisation dans différents contextes et de suivi soutenu dans la vie quotidienne....

Scapulalgies : exercices standardisés ou spécifiques ? € - Rédigé par le 01/06/2017

Une étude danoise. Contexte : L'exercice est fréquemment suggéré comme une option de traitement pour les patients présentant des scapulalgies. Certains avancent que la mise en œuvre d'une stratégie d'exercice spécifique avec un accent particulier sur la correction des déficits cinématiques serait supérieure à une stratégie d'exercices standardisés. Il existe cependant un manque de preuves comparant ces stratégies pour déterminer lequel est le plus efficace dans le traitement du syndrome...

Diagnostic clinique des SLAP lesions de l’épaule € - Rédigé par le 28/05/2017

Article originel publié le 14/05/2012 Les lésions du labrum (bourrelet) antérieur de l’épaule seraient cliniquement objectivables ? Deux revues systématiques font le point sur le sujet, dont une désormais disponible sur le JOSPT. Télécharger le PDF en infra Références bibliographiques Powell J, Huijbregts P, Jensen R. Diagnostic Utility of Clinical Tests for SLAP Lesions: A Systematic Literature Review. JMMT vol 16. N°3. 2008. Article disponible en ligne Wayne A. Dessaur, Mary E....

Applications rééducatives actuelles de l’échographie de l’épaule - Rédigé par le 22/05/2017

Note originellement publiée le 03/03/2015 L’ensemble des connaissances disponibles sur l'échographie de l’épaule a considérablement augmenté au sein de la dernière décennie et les kinésithérapeutes sont, parmi les nombreux métiers de la santé, ceux qui explorent actuellement l'intégration clinique potentielle de cette technologie d'imagerie, et la connaissance qui en découle. Cet article examine les preuves récentes et les utilisations émergentes de l'imagerie par ultrasons pour l'évaluation...

Les mouvements de l’acromio-claviculaire lors de l’élévation du bras - Rédigé par le 20/05/2017

Note originellement publiée le 27/05/2012 La mobilité acromio-claviculaire de trente sujets sains (16 masculins) a été analysée à l’aide de capteurs électromagnétiques. Ils ont réalisé 3 répétitions d’abduction scapulo-humérale active dans le plan de la scapula entre 0 et 90°. La mobilité passive de huit cadavres du même mouvement a aussi été recueillie. La reproductibilité des mesures était excellente (ICC>0.94; SEM, < 2.3°). Les sujets vivants étaient debout. Quatre capteurs...

Dry needling ; une revue systématique et méta-analyse du traitement des points-gâchettes dans les cervicalgies et scapulalgies - Rédigé par le 19/05/2017

Note originellement publiée le 28/02/2015 Les points-gâchettes seraient l’invention de Travell et Simons, la kinésithérapeute de John Fitzerald Kennedy, qui serait mort, selon la rumeur, d’autre chose. Le Dry-Needling est la dernière invention pour inhiber, relâcher, traiter ces points-gâchettes. Cette revue systématique se prononce sur l’efficacité comparée de cette thérapeutique avec les autres prises en charge manuelles dans la cervicalgie et les douleurs d’épaule. Vingt études...

Thérapie manuelle de l’articulation acromio-claviculaire - Rédigé par le 19/05/2017

Note originellement publiée le 29/11/2011 Quelles pourraient être l’impact de la mobilisation passive acromio-claviculaire sur les scapulalgies et les déficits liées à la souffrance chronique de cette articulation ? Sélection des patients Afin de s’assurer de la localisation précise de la souffrance, le critère d’inclusion principal était une réduction de plus de 50% de la douleur acromio-claviculaire à l’aide d’une injection d’antalgiques en intra-articulaire. Traitement Il s’agissait...

Mise en tension du ligament coraco-huméral - Rédigé par le 17/05/2017

Note publiée originellement le 19/02/2011 La tension du ligament coraco-huméral est réputée pouvoir limiter la rotation latérale du bras coude au corps et la descente de la tête humérale. Elle a été mesurée sur 9 cadavres frais. Il apparait être effectivement limité en rotation latérale coude au corps, ainsi qu’en extension et extension /adduction. Izumi T, Aoki M, Tanaka Y, Uchiyama E, Suzuki D, Miyamoto S, Fujimiya M. Stretching positions for the coracohumeral ligament: Strain measurement...

Douleur myofasciale : penser à coupler étirements et renforcement musculaire € - Rédigé par le 04/01/2017

La douleur myofasciale se caractérise par la présence d’une douleur au niveau des points-gâchettes, associée à une bande musculaire palpable, douloureuse lors de la compression ou de l’étirement, et responsable de douleurs référées. Cette revue systématique a chercher à déterminer si l'exercice diminue l'intensité des symptômes, comparativement à une intervention minimale ou nulle ou par rapport à une autre intervention thérapeutique. L’intensité de la douleur et l’incapacité ont servi...

Effet du renforcement de la coiffe des rotateurs surajouté aux mobilisations dans la capsulite rétractile : essai randomisé contrôlé. - Rédigé par le 28/12/2016

L'ajout d'un programme de renforcement les muscles de la coiffe des rotateurs à la stimulation électrique transcutanée (TENS) et aux mobilisations manuelles a permis une diminution de la douleur, un gain d’amplitudes et une amélioration de la fonction chez des patients présentant une capsulite rétractile. Comment les auteurs de cette étude l’ont-ils montré ? _ Quarante deux patients présentant douleur et raideur de l’épaule depuis 1 à 3 mois avec restrictions d’amplitudes d’au moins 50% par...

Ranger les goniomètres au vestiaire, bientôt € - Rédigé par le 17/05/2016

L’idée que des vêtements munis de capteurs puissent en temps réel et pour des mouvements complexes quantifier avec précision la mobilité articulaire fait son chemin. Les auteurs de cette étude proposent un modèle bi-articulaire de l’épaule estimant la position de la main par rapport au sternum. Ce modèle prend en compte à la fois les mouvements scapulo-huméral et scapulo-thoracique en couplant des capteurs inertiels à d’autres capteurs basés sur la mise en tension d’un vêtement étroit. Aux...

Mesure in vivo de la force et du mouvement de l’humérus lors de mobilisation passive gléno-humérale en direction inférieure € - Rédigé par le 25/02/2016

Vingt-trois sujets sains ont été évalués, en décubitus, le bras à 55° d’abduction et 30° d’adduction horizontale, soit la position de moindre contrainte. Une sonde échographique mesure l’espace acromio-tubérositaire, au repos et lors de trois grades de traction, selon le concept de Kaltenborn : - Grade I supprimant les forces de compression avec un léger mouvement articulaire - Grade II avec mise en tension des tissus environnants l’articulation jusqu’à ce que le kinésithérapeute ressente...

Efficacité de différents types de mobilisations dans le traitement d’une capsulite de l’épaule ; une revue systématique € - Rédigé par le 04/10/2015

Une revue systématique belge de la littérature anglo-saxonne a cherché à établir l'efficacité des techniques de mobilisation articulaire isolées chez des patients souffrant de capsulite de l’épaule. Douze études contrôlées randomisées portant sur 810 patients ont été incluses. Deux auteurs ont indépendamment sélectionnés les articles. L'examen a été réalisé et décrit conformément au modèle PRISMA  (Preferred reporting items for systematic reviews and meta-analyses) Synthèse des...

Manipulation vertébrale thoracique & impingement scapulaire € - Rédigé par le 01/07/2015

Elle ne modifie pas dans l’immédiat la mobilité thoracique, ses déplacements, comme les dyskinésies scapulaires  Cette étude randomisée et contrôlée a cherché à déterminer si la manipulation vertébrale thoracique modifie la cinématique et les mouvements thoraciques ainsi que la cinématique de l'omoplate par rapport à une manipulation vertébrale thoracique simulée, chez des patients souffrant de syndrome subacromial, ainsi que pour comparer les résultats rapportés par les patients entre les...

La thérapie manuelle améliore les douleurs des scapulalgies - Rédigé par le 22/05/2015

Une revue systématique et méta-analyse a cherché à évaluer l'efficacité de la thérapie manuelle (TM) pour les patients atteints de tendinopathie de la coiffe des rotateurs (TCR). Contexte : La tendinopathie  de la coiffe des rotateurs est un trouble musculo-squelettique très répandu, pour laquelle la TM est une intervention couramment utilisée par les kinésithérapeutes. Toutefois, les preuves quant à l'efficacité de cette TM ne sont pas concluantes. Méthodes : Une recherche de la...

Bilan de l’épaule : Impact des postures rachidiennes anormales sur la présence de rupture de coiffe - Rédigé par le 26/03/2015

Les auteurs ont émis l'hypothèse que la prévalence de la coiffe des rotateurs serait plus élevée chez les personnes ayant une mauvaise posture, indépendamment de la présence ou non de symptômes douloureux. Méthodes : L'étude comprenait initialement 525 habitants d'un village de montagne ayant participé à un bilan de santé annuel. Les participants ont rempli un questionnaire concernant leur état général et des examens physiques ont été réalisés pour évaluer la fonction de l'épaule, ainsi...
1 2 3

Fracture de la tête radiale : une mise au point - Rédigé par Pierre Trudelle le 26/01/2018

StatsPearls, ce sont quelques fiches cuisine et des quizz selon votre spécialité. Aujourd'hui, une mise au point sur la fracture de la tête radiale  avec un quizz de 5 questions sur le sujet pour savoir si vous êtes au top, une fois avoir lu l'article. Accès à StatsPearls  

Mobilisation passive lors d’un mouvement actif de serrage contre résistance manuelle € - Rédigé par le 17/08/2016

Thérapie manuelle de l'épicondylalgie A côté des ancestrales manipulations de Mills, mobilisation passive ou manipulation vertébrale de C5-C6, massage transversal profond des épicondyliens, et plus récemment des techniques de glissement et mise en tension du nerf radial, une technique décrite par Mulligan et évaluée il y a quelques temps par Vicenzino [1]. Procédure : Le kinésithérapeute identifie en premier le mouvement provoquant la douleur de l’épicondylalgie, le plus souvent lors du...

Joindre la parole au geste dans le traitement de l'épicondylalgie € - Rédigé par le 10/09/2015

Une méta-analyse montre un avantage cliniquement significatif à cette prise en charge et analyse pourquoi La kinésithérapie pour le traitement de l'épicondylalgie latérale de coude comprend souvent des thérapies par le mouvement, de la thérapie extracorporelle par ondes de choc, de la thérapie laser de basse intensité, de l’électrostimulation, des champs électromagnétiques pulsés, ... Le praticien a plutôt l'impression que ce type de traitement est bénéfique pour le patient et peut être...

Massage transversal profond € - Rédigé par le 14/12/2014

Le massage transversal profond (MTP) a été proposé dans les années 1930 par le Dr James Cyriax, dans le but de prévenir et traiter les adhérences fibreuses et cicatricielles. Cette revue Cochrane est une mise à jour d’une première revue parue en 2001. Elle a cherché à connaître les avantages de ce MTP dans les épicondylalgies et les tendinopathies latérales du genou. Deux études contrôlées randomisées regroupant 57 patients ont passé la barre des critères d’inclusion. Elles présentent...

TENS et épicondylalgie ; oubliez € - Rédigé par le 28/11/2013

Il n’y a pas lieu d’utiliser le TENS dans le traitement de l’épicondylalgie. Cette étude britannique pragmatique multicentrique randomisée et contrôlée portant sur 241 patients consultant pour un "tennis elbow" a montré que 45 minutes quotidiennes de TENS pendant 6 semaines ou jusqu’à ce que les symptômes disparaissent était sans utilité comparativement à un traitement ne comportant pas cet adjuvant. Références bibliographiques : Chesterton LS, Lewis AM, Sim J, Mallen CD, Mason EE, Hay...

Epicondylalgie latérale: de la physiothérapie mais pas d'infiltrations! € - Rédigé par le 13/11/2013

Un essai randomisé contrôlé paru dans le JAMA. Les injections de corticostéroïdes (ou infiltrations) ne seraient pas efficaces sur le long terme et même délétères puisqu'elles entraînent des récidives de la pathologie [1]. De plus, les injections ne sont théoriquement pas justifiées car des études ont montré l'absence de marqueurs inflammatoires pour cette pathologie [2]. Leurs effet positif à court terme serait du à un fort effet placebo [3]. La physiothérapie offre des bénéfices rapides,...

Évolution des épicondylalgies latérales € - Rédigé par le 22/04/2013

Quel examen choisir ? Trente-six patients souffrant d’épicondylalgie uni ou bilatérale ont participé à une étude recherchant les corrélations entre IRM, échographie, force musculaire, douleur et fonction du coude (Patient-rated Tennis Elbow Evaluation). Des corrélations d’intensité moyenne à bonne ont été retrouvées entre les mesures de force et la fonction (r entre 0.44 et 0.68), mais ne l’ont pas été entre la fonction et l’imagerie IRM ou échographie (r entre -0.02 et 0.31). C’est donc...

Epicondylalgie latérale: un programme d'exercices optimal? € - Rédigé par le 23/07/2012

Revue systématique paru dans le Journal of Hand Therapy en janvier 2012 Actukiné a souvent parlé ces derniers temps de tennis elbow ou d'épicondylalgie latérale: Epicondylalgie et kinésithérapie Tennis elbow: pratique basée sur les preuves L'addition d'un exercice de renforcement excentrique des extenseurs du poignet permet d'améliorer les épicondylalgies latérales Pour continuer d'enfoncer le clou, ajoutons cette assez fraiche revue systématique. Son but était d'étudier et de synthétiser les...

Epicondylalgie et kinésithérapie € - Rédigé par le 03/07/2012

Plusieurs études avec des résultats contradictoires. Le feuilleton est loin d'être terminé... Pour compléter l'article de Nicolas Savouroux plusieurs études dont l'une venant de paraître, mais sans que nous puissions avoir un avis définitif et tranché sur le sujet. Les tenants de la thérapie manuelle clament haut et fort que les bonnes vieilles techniques de Sir James Cyriax sont au top, les partisans des exercices prouvent le contraire, les adeptes des étirements jugent ces derniers,...

L’épicondylite ? C5 ! - Rédigé par le 10/09/2011

What else ? Faut-il manipuler les cervicales ou les thoraciques en présence d’une épicondylite ? C’est bien une drôle d’idée de se poser la question.

Vous vous cognez le coude ? Faites vous manipuler C5 ! - Rédigé par le 07/06/2011

Il est dit que les souffrances du coude sont souvent résolues ou amoindries en manipulant les cervicales. Certains thérapeutes considèrent que ce dernier traitement fait partie de la prise en charge des épicondylites. Sur quoi reposent ces assertions à part les recettes de grand’père en cuisine thérapeutique ? Une piste. Objectifs 1°- Comparer les effets immédiats sur le seuil de douleur à la pression sur l’épicondyle latéral d’une intervention placebo, d’une absence de...

Epicondylites et épitrochléites - Rédigé par JL E le 31/01/2011

Compte-rendu pluri-disciplinaire de la table ronde du Groupe d’Etude de la Main Un compte-rendu exhaustif, avec une belle iconographie, et pour une fois dans la langue de Molière sur le site de La Maîtrise Orthopédique. Faut-il proposer un traitement chirurgical, attendre encore ou abandonner le patient ? Une équipe multi-disciplinaire a essayé de faire le point sur cette pathologie de façon pragmatique c’est à dire en essayant de coller le plus à réalité et à la pratique...

Mesure échographique du nerf médian au poignet - Rédigé par le 15/12/2017

Une étude méthodologique transversale s’est intéressée à sa fiabilité. Méthodes Les mesures concernaient les diamètres médiolatéraux et antéro-postérieurs, les variations en compression, le périmètre et la section transversale du canal carpien et du nerf médian. Matériel   Échographe LOGIQ-e GE-Healthcare avec une sonde linéaire de 10 MHz. Procédure Le sujet est assis sur une chaise, l'avant-bras en supination reposant sur la table d'examen, le coude approximativement à angle...

Canal carpien : le patient devrait avoir le choix entre la chirurgie et la thérapie manuelle (décryptage) € - Rédigé par le 20/02/2017

Quel protocole de thérapie manuelle basé sur les preuves imposer au médecin-conseil ? Alors que la chirurgie continue à être l’intervention principale du syndrome du canal carpien (SCC), son efficacité semble perfectible puisque plus du tiers des patients n’est pas retourné au travail deux mois après l’intervention. Thérapie manuelle comme chirurgie ont la même efficacité à moyen et long-terme sur ce syndrome, mais la thérapie manuelle semble présenter un avantage sur les résultats à...

Canal carpien : le patient devrait avoir le choix entre la chirurgie et la thérapie manuelle - Rédigé par le 17/02/2017

Cette étude espagnole a cherché à comparer l'efficacité de la thérapie manuelle par rapport à la chirurgie. Dans cet essai clinique randomisé, prospectivement enregistré le 3 septembre 2014 sur www.clinicaltrials.gov (NCT02233660), 100 femmes atteintes du syndrome du canal carpien (SCC) ont été réparties au hasard entre un groupe traité en thérapie manuelle (n = 50) ou un groupe opéré (n = 50). La variable principale portait sur la fonction, évaluée avec le Boston Carpal Tunnel...

Utilité des glissements neuraux dans le traitement du syndrome du canal carpien € - Rédigé par le 30/12/2016

Une revue systématique Treize essais cliniques ont répondu aux critères d'inclusion et d'exclusion, à savoir la réalisation de techniques de glissements chez des patients âgés de 18 ans ou plus, un diagnostic clinique ou électrophysiologique d’un syndrome du canal carpien, aucun traitement chirurgical préalable et l’absence de maladies systémiques, maladies articulaires dégénératives, affections musculo-squelettiques dans les membres supérieurs ou la colonne vertébrale, de grossesse. Toutes les...

Tests ligamentaires du poignet € - Rédigé par le 22/05/2016

Ils se proposent de tester l’intégrité ligamentaire du poignet à l’aide de sept tests. Un test est considéré comme positif uniquement s’il reproduit la douleur ayant motivé la consultation du patient, avec ou sans hyper-mobilité comparativement au côté opposé. Il est considéré comme de résultat probable en présence d’une hypermobilité ou s’il provoque une douleur ne correspondant pas à la douleur originelle.  

Canal carpien : Préférer les injections à la chirurgie € - Rédigé par le 09/10/2013

Les infiltrations de cortisone sont utilisées dans le syndrome du canal carpien, mais leur efficacité sur le long terme est discutée par rapport à la chirurgie. Dans cette étude suédoise, trois traitements ont été comparé, dans trois groupes (37 patients de 18 à 70 ans par groupe). Une dose de 80 mg de methylprednisolone ou une dose de 40 mg du même produit, ou un placebo. Patients et praticiens étaient en aveugle du traitement reçu. Les améliorations à 10 semaines étaient plus...

Syndrome du canal carpien : publication par la HAS du guide "Optimiser la pertinence du parcours patient" € - Rédigé par le 13/06/2013

La HAS a comme objectif : "La bonne intervention de santé, au bon moment, au bon endroit, pour le bon patient". La HAS a mis en ligne le 27 mai dernier toute une série de documents pour répondre à l'objectif ci dessus. Ce guide propose un parcours type de patient avec des signes évocateurs de syndrome du canal carpien et un parcours type de patient opéré d’un syndrome du canal carpien. En cliquant sur données complémentaires vous aurez 13 outils proposés à votre sagacité. La kinésithérapie est...

Canal carpien : la kinésithérapie en attendant la chirurgie ? - Rédigé par le 27/10/2012

Ma dernière prescription pour rééducation suite à chirurgie du canal carpien était liée à la conséquence de la chirurgie et du coup de scalpel malheureux sur le médian, mais je n’ai jamais reçu de prescription en pré-opératoire ou à la place de la chirurgie pour cette affection. Cela semble être pratiqué ailleurs : une revue Cochrane parue en juin 2012 fait le point sur ces thérapies non-chirurgicales. Cet article vérifie l’intérêt de six semaines d’auto-massage couplées à une attelle et à...

Le syndrome du canal carpien en question - Rédigé par le 03/07/2012

Cochrane Revue Les traitements non-chirurgicaux, comportant des exercices thérapeutiques et de la mobilisation passive, sont proposés dans la littérature comme alternative au traitement chirurgicale dans la prise en charge du syndrome du canal carpien. En France, la prise en charge de patients souffrant de ce type d’affection est en théorie soumise à demande d’accord préalable, dès la première séance, la Caisse Nationale d’Assurance-Maladie considérant que la kinésithérapie est peu ou pas...

Auto-traitement du syndrome du canal carpien € - Rédigé par JL E le 29/04/2011

Une étude contrôlée randomisée a comparé les auto-traitements du "contenu" et du "contenant" dans la prise en charge du syndrome du canal carpien. Les techniques y apparaissent simples.
Sûrement dans un pays où les référentiels concernant cette affection recommandent zéro séances.

Horng YS, Hsieh SF, Tu YK, Lin MC, Horng YS, Wang JD. The Comparative Effectiveness of Tendon and Nerve Gliding Exercises in Patients with Carpal Tunnel Syndrome: A Randomized Trial. Am J Phys Med Rehabil. 2011 Mar 22.

Résumé de l’article disponible en ligne

Technique neurodynamique versus technique fictive. Quelle différence sur un canal carpien ? - Rédigé par le 06/03/2018

Pour évaluer l'efficacité des techniques neurodynamiques utilisées comme seul composant thérapeutique comparé à une thérapie «fictive» dans le traitement des formes légères et modérées du syndrome du canal carpien, des praticiens de Katowice ont réalisé un essai randomisé contre placebo au sein de plusieurs cliniques médicales dans le sud de la Pologne. Les participants consistaient en un échantillon de 150 patients bénévoles diagnostiqués comme souffrant d’un syndrome du canal carpien. Les...

Le syndrome du canal carpien est lié à une altération centrale du traitement de la douleur € - Rédigé par le 15/09/2017

Un article en accès libre Les preuves préliminaires issues d'études utilisant des tests sensoriels quantitatifs suggèrent la présence de mécanismes centraux chez les patients atteints du syndrome du canal carpien (SCC), comme le prouve leur hyperalgésie étendue. Les signes des mécanismes centraux après lésions neurales incluent la facilitation nociceptive et inhibition endogène de la douleur. Les méthodes pour étudier la facilitation nociceptive du SCC se sont jusqu'à présent limitées aux...

Troisième pouce - Rédigé par le 10/07/2017

Bilan simplifié de la sensibilité de la main - Rédigé par Basset Nicole et Denis Gerlac le 15/06/2017

Ce film est pratique, basé sur la chronologie de réafférentation après lésion de nerf sensitif. Il se conclut par une proposition de méthode simplifiée reproductible rapidement en cabinet. Il est accessible directement sur Youtube, ainsi que sur le site du GEMMSOR.

Des ultra-sons sous l’eau pour traiter les poignets et mains PR ! € - Rédigé par le 04/05/2017

Cette étude hongroise en accès libre a étudié les effets du traitement par ultrasons (US) chez 48 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément active (score d'activité de la maladie dans 28 articulations [DAS28] entre 3,2 et 5,1). Méthodes : Les patients étaient répartis de manière aléatoire dans le groupe expérimental (US) et un groupe contrôle. Les patients du groupe US (n = 25) ont reçu un traitement continu sous l’eau aux poignets et aux mains pendant 7 minutes par séance...

Mesure centimétrique de l'oedème du poignet et de la main € - Rédigé par le 21/05/2016

Comme pour la cheville, il est proposé de réaliser une mesure centimétrique à partir de repères précis. Elle offre une alternative à la mesure volumétrique, plus longue à mettre en oeuvre, donc jamais réalisée. Procédure : Un repère cutané est marqué à la pointe du processus styloïde ulnaire. La mesure au mètre-ruban part de ce repère, passe ventralement immédiatement sous l’extrémité inférieure du radius, rejoint en dorsal l’extrémité inférieure du 5° métatarsien, passe ventralement en...

Thérapie miroir informatisée € - Rédigé par le 27/09/2014

La thérapie par miroir est de plus en plus utilisée dans le traitement de plusieurs situations cliniques, tels que la douleur du membre fantôme, l’hémiparésie, le syndrome régional douloureux complexe. Cet article allemand en présente une version informatique pour rééduquer la main. Un affichage tête haute coiffe le patient. Il est équipé de caméras qui capturent en vidéo une main tenue en avant du corps et la font apparaitre comme étant la main controlatérale dans l’affichage, après...

Traitement de la trapézo-métacarpienne basé sur les preuves € - Rédigé par le 10/04/2013

Même si les auteurs indiquent dans leur discussion que des thrusts cervicaux pourraient avoir le même effet qu'une action manuelle locale (!), pour une fois que l'on ne vous parle pas de vertèbres...Voici, le traitement EBP de la rhizarthrose. Population cible : Essentiellement féminine, âgée de 82 ± 6 ans, présentant une arthrose carpo-métacarpienne radiologique, des antécédents de surmenage professionnel de la main touchée, une EVA de l'ordre de 5/10. Ce ne sont pas des patients...

La méta-carpo-phalangienne fonctionnelle € - Rédigé par le 28/01/2013

Les auteurs ont utilisé un électrogoniomètre (photo ci-contre) pour mesurer les amplitudes des méta-carpo-phalangiennes des 4 doigts de la main dominante chez 20 adultes en bonne santé lors de la réalisation de 19 activités de la vie quotidienne (ouvrir un bocal, écrire, tourner une clé, éplucher une pomme de terre, pousser une porte lourde, placer un objet sur une étagère haute, néttoyer un mur, balayer, faire un lit, porter un sac de courses, se laver le dos, lancer un freesbee, couper une...

Knuckle-cracking - Rédigé par le 01/04/2012

Donald Unger n’a pas cru sur parole sa mère, ni sa tante, ni sa belle-mère. Elles lui avaient affirmé que de faire craquer ses doigts lui provoquerait de l’arthrite. Devenu médecin allergologue, il a réalisé une étude prospective contrôlée sur 60 ans, en faisant craquer chaque jour les 5 doigts de sa main gauche et en veillant de ne jamais faire de même du côté droit. Eh ben, cinquante ans après, il n’y avait pas plus d’arthrite à droite qu’à gauche. Bon, comme niveau de preuve, on fait mieux,...

Prévalence des arthroses digitales liée au climat - Rédigé par le 11/08/2011

Cela devient un running gag entre ce patient et moi. A chaque changement de temps il me dit : vous voyez bien que j’ai un baromètre dans le genou ; avant hier, j’avais mal et aujourd’hui il pleut. Vous avez beau me dire qu’il n’y a que les arthroses de doigts qui pourraient être sujettes aux changements de temps... Difficile de faire la part des choses quand on ne dispose pas de suffisamment de cas. Procédure C’est pourtant simple. Il suffit de prendre 2079 russes (900 masculins)...

Facteurs de risque associés à la maladie de De Quervain - Rédigé par JL E le 30/04/2011

La téno-synovite de De Quervain a fait l’objet d’une étude épidémiologique angevine, pays autrefois dépendant de la Couronne d’Angleterre et dont les sujets en ont gardé quelques us & coutûmes, comme le fait de rédiger leurs articles en anglois. Nous l’échappons belle, la publication dans un journal scandinave aurait pu nous faire découvrir d’autres langues nordiques. En gros, les femmes sont plus touchées que les hommes, et le problème se situe dans leur poignet, pas dans leur...

Épidémiologie de la maladie de De Quervain € - Rédigé par JLE le 04/03/2009

En 1895, le Dr De Quervain donne son nom à la ténosynovite qui porte désormais son nom. Il avait observé que les tendons du long abducteur et du court extenseur du pouce présentaient une restriction douloureuse de mobilité. Il notait a cette époque que les femmes étaient plus touchées que les hommes. Les auteurs de cet article d’épidémiologie du Journal of Hand Surgery ont retrouvé 11332 cas de ténosynovites dans une population de 12117749 sujets-années. Il y a bien une...

Le test de Bragard - Rédigé par le 18/01/2018

Neurodynamique du membre inférieur Le but de cette étude était d'évaluer la précision diagnostique du test de Bragard modifié par rapport au test d'élévation jambe tendue (SLR) chez des patients présentant des signes électrodiagnostiques de compression des racines nerveuses L5 et S1. Méthodes Il s'agissait d'une étude transversale portant sur 506 patients présentant des signes et des symptômes compatibles avec une radiculopathie lombosacrée confirmée par une étude électrodiagnostique. Les...

Longueur des membres inférieurs en procubitus et décubitus € - Rédigé par le 06/06/2017

- Maître, Maître ! J’y comprend rien, couché sur le dos, c’est la jambe gauche qui est la plus longue et couché sur le ventre c’est la jambe droite !   - C’est pourtant simple Petit Scarabée : sur le ventre, c’est le sacrum qui est responsable de la longueur des membres et sur le dos, ce sont les iliaques. - Ah ? Oké, oké, oké...Mais pourquoi ? - Mais parce que, Petit Scarabée, sur le ventre le sacrum est libre de bouger comme il le veut, alors qu’en décubitus, ce sont les iliaques...

Course et arthrose des membres inférieurs - Rédigé par le 15/05/2017

Ni trop ni trop peu, apparemment Une revue systématique et méta-analyse a évalué la liaison de l’arthrose de la hanche et du genou avec la pratique de la course à pied et analysé l'influence de l'intensité de cette pratique sportive sur cette association. Méthodes : Des études comparant cette occurrence entre les coureurs et les témoins (individus sédentaires, non pratiquants) ont été analysées. Les coureurs ont été considérés comme compétiteurs s'ils ont été signalés comme professionnels...

Drainage veino-lymphatique manuel du membre inférieur - Rédigé par le 02/03/2017

Ah ! Le massage du membre inférieur de Pereira-Santos et ses différentes déclinaisons dans les IFMK... Il était sensé, par tous les moyens physiques disponibles au kinésithérapeute (actif, passif, massage) de «faire chanter le doppler» à la racine de la cuisse sans interruption, comme lors de la marche, que ce massage mimait. A la suite d’une interprétation hasardeuse, des enseignants ont découpé en stations de 6 secondes de pression chaque progression, comme si chaque pas débutait pas un...

Assouplissement des membres inférieurs : penser aux techniques neurodynamiques € - Rédigé par le 31/01/2017

Une revue systématique et méta-analyse portant sur les effets des mobilisations neurales du quadrant inférieur chez des sujets sains et lombalgiques La mobilisation neurodynamique est désormais largement utilisée pour évaluer et traiter plusieurs troubles musculo-squelettiques. Pas toujours enseignée dans nos IFMK, elle fait déjà l’objet d’un intérêt au sein des facultés des sciences de la motricité, ici par des auteurs portugais et nantais. Ils ont cherché à déterminer les effets de ces...

Faut-il rééduquer l’équilibre des PTG et PTH ? € - Rédigé par le 26/12/2016

Cette étude, réalisée dans l'Ontario entre 2006 et 2009, s’est intéressée à l’avantage de l’ajout d’une rééducation de l’équilibre à la rééducation habituelle d’une PTG ou PTH. Population-cible : Hommes & femmes de 66 ± 10 ans de moyenne d’âge, immédiatement après pose d’une PTG ou PTH unilatérale avec autorisation de l’appui total par le chirurgien. Critères d’exclusion : Troubles neurologiques ou vestibulaires, reprise de prothèse. Indicateur principal : Surface du...

Pas d’effet positif de la prise en charge neurodynamique des sciatiques sous 15 jours... € - Rédigé par le 26/12/2016

...mais à un mois oui Une étude contrôlée randomisée en intention de traiter a recherché s’il y avait un avantage thérapeutique à ajouter à une prise en charge active un traitement neuro-dynamique. Parmi les 60 patients invités à rester actifs, ceux du groupe expérimental ont bénéficié en plus de 4 séances de traitement neuro-dynamique. Ils souffraient depuis au moins 12 semaines de leur sciatique. Elle devait être reproduite à l’aide d’un Slump-test et diminuée par différentiation...

Les techniques de mise en tension favorisent le drainage intra-neural € - Rédigé par le 18/12/2016

Bien que certaines études signalent l'efficacité des techniques de mobilisation neurale, leur biomécanique demeure spéculative. Le but de cette étude était d'évaluer les effets des cycles simulés in vitro de mobilisation neuronale en étirement / relâchement sur la dispersion des fluides dans des sections de tissus nerveux périphériques inanimés. Méthodes : Des sections bilatérales de nerfs sciatiques ont été prélevées sur six cadavres. Des paires appariées de sections de nerf ont été...

Le Stand up paddle, outil de renforcement musculaire et d’équilibre € - Rédigé par le 25/11/2016

Encore un banc d’essai réalisé sous la forme d’une étude publiée à propos d’un outil qui vous rappellera vos vacances et vos coups de soleil provoqués par cette longue dérive emporté par les courants, sous l’oeil goguenard des badauds qui ne comprennent pas quel plaisir on peut éprouver à se tenir debout en plein cagnard en équilibre instable avec une rame comme seule planche de salut, alors qu’on est si bien, attablé à la terrasse du Café des Flots Bleus en face d’une mousse bien fraîche....

Quantifier l’appui partiel € - Rédigé par le 12/11/2016

Les mêmes auteurs néerlandais publient dans deux revues différentes un banc d’essai de matériels de rééducation. Il porte sur les dispositifs d’analyse des pressions podales partielles lors de la mise en charge. Une étude [1] se prononce sur la validité de trois dispositifs (OpenGo Science, SmartStep, SensiStep), l’autre [2] enquête sur la facilité d’utilisation de deux d’entre eux (SmartStep et OpenGo-Science) du point de vue du patient et du praticien. Dans la première étude, des sujets...

Utiliser l’accéléromètre d’un iPod pour analyser la marche et prédire les variations liées à l’âge € - Rédigé par le 19/05/2016

Une étude franco-néerlandaise a recherché quelles variables observées lors de la marche et recueillies par un accéléromètre embarqué étaient liées à l’âge et si elles pouvaient précisément faire la différence entre la marche du sujet jeune (entre 18 et 45 ans) et du sujet âgé (entre 46 et 75 ans). 59 sujets en bonne santé ont marché durant trois minutes pour recueillir les données. Les accélérations du tronc, la vitesse de marche, la longueur du pas, l’amplitude, la fréquence et la...

Tension neurale et assouplissement des membres inférieurs € - Rédigé par le 17/04/2016

Le Journal des Nouvelles Physiothérapies est en accès libre. L’un de ses articles traite des tensions neurales, qui pourraient influencer les amplitudes des mouvements poly-articulaires du membre inférieur. Le but de cette étude est de comparer l'effet de la mobilisation neurale sur leur flexibilité comparativement à un traditionnel étirement statique. Cinquante-deux jeunes adultes (dont 32 femmes, de 18 à 25 ans) ont été recrutés et répartis au hasard pour recevoir une mobilisation neurale...

Analyse vidéo de la course sur tapis roulant € - Rédigé par le 05/02/2016

Ce superbe article propose un plan d'analyse biomécanique systématique du coureur en vidéo, en utilisant des outils facilement accessibles (vous pourrez même recycler vos bandes de K Tape !). Quatorze mesures sont proposées dans ces analyses sagittales et en vue postérieure de la course sur tapis roulant. Il est en accès libre et fait partie d’un numéro spécial de Physical Medicine & Rehabilitation Clinics of North America consacré aux blessures du coureur, à l’évaluation et la prise en...

Neurodynamique et étirement des ischio-jambiers € - Rédigé par le 24/01/2016

Tout comme le droit fémoral accompagne le nerf du même nom, les ischio-jambiers cheminent avec le nerf sciatique. Pourquoi ne pas imaginer agir sur la souplesse en flexion de hanche genou tendu aussi grâce à des techniques neuro-dynamiques ? C’est la question soulevée par cette étude indienne et néo-zélandaise. Population-cible : 60 sujets sains de 22 ± 2,4 ans présentant une hypo-extensibilité des ischio-jambiers ont été randomisés en trois groupes :   Étirement des...

Un centimètre d'excursion du nerf sciatique lors d'une extension de genou avec ou sans radiculalgie € - Rédigé par le 26/08/2015

Quelques données font part d’un mouvement du nerf sciatique observé in vivo au cours du Straight Leg Raising Test (SLR), en particulier chez des sujets symptomatiques. Une étude transversale et contrôlée a cherché à déterminer si les individus souffrant de sciatique présentait une perturbation des excursions neurales par rapport aux participants sains. Méthode : Les mouvements du nerf sciatique ont été mesurés par échographie à la face postérieure de cuisse chez des sujets asymptomatiques...

Validité du Slump-Test € - Rédigé par le 03/07/2015

Un échantillon de 21 personnes souffrant de lombalgie avec ou sans douleur irradiant la jambe a été recruté. Un examen neuro-sensoriel standardisé a été utilisé pour déterminer la présence d’une douleur neuropathique, préalablement à la réalisation du slump-test. L'examen neuro-sensoriel a établi que 11 des 21 participants souffraient de douleur neuropathique. Le slump-test montre une sensibilité élevée (0,91), une spécificité modérée (0,70), un rapport de vraisemblance positif de 3.03, et un...

Précision du Microsoft Kinect ™ pour mesurer les caractéristiques du pas sur un tapis roulant € - Rédigé par le 09/06/2015

La mesure des paramètres de la marche nécessite normalement des systèmes d’analyse quantifiée du mouvement (AQM) combinés avec des plateformes de force, ce qui limite la mesure aux études en laboratoire. Dans certaines études récentes, la possibilité d'utiliser le Microsoft Kinect ™ pour mesurer des paramètres de marche sur tapis de marche a été examinée. L'étude a examiné en outre la capacité du capteur Kinect pour évaluer divers paramètres lors de la marche sur tapis roulant sous...

Tests de marche : normes, fiabilité et réactivité du 2 minutes walk-test des adultes entre 18 et 85 ans € - Rédigé par le 18/03/2015

Le test de marche durant deux minutes (2MWT) a fait l'objet d'une étude destinée à acquérir des normes dans une population de 18 à 65 ans.  Dans l'ensemble, les participants parcouraient de 64,6 à 300.8 m ( de moyenne, 180.9 m). Les hommes marchaient plus loin que les femmes (189,4 vs 176.0 m ; p  < 0,001). Des corrélations significatives ont été observées entre le 2MWT et l'âge (r = -0. 41), la hauteur (r = 0,29), le poids (r = -0. 16), et l'indice de masse corporelle (r = -0....

Le test du pas le plus long  € - Rédigé par le 10/10/2013

Out & back test Ce test clinique simple pourrait être prédictif des patients à risque de chutes. Procédure : Après échauffement (marche sur place, étirement, montée de quelques marches), le sujet réalise 5 sessions de 5 pas, chaque session entrecoupée de plusieurs minutes de repos. Le sujet, debout bras croisés, placé les deux pieds sur une même ligne matérialisée au sol, est invité à faire le plus rapidement possible un pas en avant le plus loin possible et de retourner au point de...

Le tuck jump test € - Rédigé par le 23/08/2013

Ce test permet de mettre en évidence des troubles neuro-musculaires lors du saut et de sa réception. Il pourrait modifier les entrainements des athlètes à haut risque d’entorse du ligament croisé antérieur, évaluer les progrès obtenus. Procédure classique :
1 2

Efficacité de la thérapie manuelle dans le traitement du canal carpien € - Rédigé par le 26/05/2017

Mise à jour du 30 mai 2017 Une étude [1] provenant du Department of Kinesiotherapy and Special Physiotherapy Methods de Katowice en Pologne, avec le Master of Neurodynamics Solutions himself. Elle tente de répondre à la question «et si je ne faisais que de l’électro sur un canal carpien, ça ne suffirait pas ?» Méthodes : Elle a inclut 140 patients souffrant de canal carpien assignés aléatoirement à de la thérapie manuelle avec techniques neurodynamiques, massage fonctionnel (?) et...

Le test du nerf ulnaire doit-il se faire en rotation latérale ou en rotation médiale ? € - Rédigé par le 13/06/2016

Le test neurodynamique du nerf ulnaire (cubital) (ULNT3) augmente sélectivement la tension du nerf pour reproduire les symptômes décrits par le patient. Le but de cette étude cadavérique était de déterminer la position du membre supérieur qui se traduit par: (1) la plus grande tension du nerf ulnaire et (2) la plus grande différence de tension entre le nerf ulnaire et les 2 autres principaux nerfs du membre supérieur, radial & médian. La tension (en newtons) des nerfs ulnaire, médian...

Validité du test neuro-dynamique du nerf médian € - Rédigé par le 24/04/2016

L'utilité de la différentiation structurale pour objectiver un syndrome du canal carpien Une étude prospective précisant le rôle du Upper Limb Neural Tension Test 1 dans le diagnostic du canal carpien. La précision de ce diagnostic semble faible et cela pourrait être en rapport avec un manque de consensus dans les critères diagnostics. La différentiation structurale pourrait être un moyen de les préciser, « if central pain mechanisms are not the primary reason for a patient's pain experience»...

Faire glisser le nerf médian dans le canal carpien en écartant les doigts ? € - Rédigé par le 17/01/2016

Les auteurs de cette étude cadavérique ont analysé les amplitudes des glissements du nerf médian à l’avant-bras et dans le canal carpien lors de manoeuvres neurodynamiques conventionnelles ainsi que lors d’une manoeuvre se limitant à l’abduction / adduction des doigts.    18 cadavres frais provenant de donneurs âgés (de l’ordre de 81±10 ans) ont été utilisés. Il n’avait pas été retrouvé, dans les antécédents des donneurs, de pathologies susceptibles de modifier les résultats de...

Technique de mise en tension du nerf radial € - Rédigé par le 08/12/2014

L’utilisation prolongée d’un ordinateur peut entrainer des douleurs à la partie latérale du coude de part la contraction maintenue des extenseurs du poignet s’insérant sur cette partie du coude, lors de la frappe sur le clavier. Des auto-mobilisations du nerf radial sont sensées réduire immédiatement ces douleurs. Population cible : Utilisateur d’ordinateur de 45 ± 12 ans, souffrant d’épicondylalgie pouvant exister depuis un peu moins de 3 mois. Évaluation : Une EVA, le test de mise en...

Neuropathies du membre supérieur € - Rédigé par le 06/08/2014

Cours La prise en charge neurodynamique est d’irruption récente dans les pratiques du kinésithérapeute. Elle change la donne dans l’ensemble de ces tableaux cliniques autrefois attribués à des perturbations vasculaires (protocole de Peet) ou lors de signes cliniques très fugaces, labiles (manoeuvre d’Adson-Wright) avec des explications parfois très ésotériques (toucher le foie pour modifier le flux de l’artère radiale, vous n’avez jamais fait çà, en ostéo ?) où seul le Maître disposait de...

Test de mise en tension du nerf médian € - Rédigé par le 26/09/2013

La vidéo propose la chronologie habituellement retrouvée pour cette mise en tension, les tests permettant de faire une différentiation entre une souffrance neurale et une souffrance musculo-squelettique et une technique de glissement dans cette même position. Elle est discrète sur la dépression de la scapula. Tous les auteurs ne considèrent pas ce temps comme obligatoire et Michael Schacklock par exemple, recommande un maintien simple de la scapula, sans dépression en direction caudale....

Évaluation échographique des glissements du nerf médian lors de la translation et la flexion cervicales € - Rédigé par le 21/06/2013

Est-ce qu’il existe une différence neuro-dynamique chez les sujets sains ? Il y a des preuves cliniques en faveur d’une amélioration des douleurs et d’une action neuro-dynamique lors de l’utilisation d’une mobilisation passive en translation du cou. Faire une inclinaison latérale de la tête et du cou ouvre les foramens cervicaux controlatéraux à l’inclinaison latérale et provoque une tension neurale. Les auteurs ont cherché à quantifier les glissements longitudinaux du nerf médian à la partie...

Évaluation échographique des glissements du nerf médian dans les translations et l’inclinaison latérale cervicales € - Rédigé par le 13/02/2013

Il y a des preuves cliniques que les glissements cervicaux en translation améliorent les mouvements neuraux et diminuent les douleurs des patients souffrant de radiculopathies du membre supérieur.
La mobilisation passive en latéro-flexion cervicale est aussi un traitement comme un test proposé dans ce cadre pathologique. Cette étude a essayé de mesurer l’importance du glissement neural du nerf médian à l’avant-bras lors de chacune des deux manoeuvres chez 27 sujets sains.

Neurodynamique & «NCB» : les avantages thérapeutiques immédiats - Rédigé par le 16/02/2012

Une étude contrôlée randomisée à laquelle participent quelques pointures de la physiothérapie, trouvée dans le Journal Of Physiotherapy incidemment retrouvé dans Science Direct. L’ex-Australian Journal of Physiotherapy est aujourd’hui indexé chez Elsevier...Procédure :60 patients souffrant de NCB ont été répartis aléatoirement en un groupe expérimental (n=40) et un groupe contrôle (n=20). Les deux groupes ont été invités à poursuivre leurs activités habituelles, le groupe expérimental recevant...

Des solutions neuro-dynamiques - Rédigé par le 13/11/2011

Les cours de Michael Schacklock sont accessibles dans son livre, dispensés en France par Kpten, mais l’auteur veille jalousement à ce qu’ils ne soient pas divulgués sans son copyright, ce qui est son droit le plus strict. Si vous souhaitez en prendre connaissance sans tomber dans les propos de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours, il vous reste une solution : aller à la source, sur son site, remarquablement illustré et référencé. Et en "free access" Le site de Michael...

Efficacité de techniques neuro-dynamiques - Rédigé par le 09/09/2011

Deux études ce mois-ci dans le JMPT concernant les douleurs trapézo-métacarpiennes et le syndrome du tunnel tarsien et leur prise en charge à l’aide de techniques neuro-dynamiques. Concernant les douleurs de la trapézo-métacarpienne : 15 patients entre 70 et 90 ans ont bénéficié de techniques adressées au nerf médian lors de 4 séances sur 2 semaines. La mesure de la douleur à la pression, la force de serrage ont été utilisées pour juger de l’efficacité, avant traitement, 5...

Mesures articulaires du membre supérieur - Rédigé par JL E le 01/03/2011

Une revue systématique Vous vous posiez la question de savoir s'il est toujours raisonnable d'enseigner la goniométrie de l'épaule ? la centimétrie du coude ? Vous considérez aujourd'hui qu'il existe des mesures obsolètes ou irréalisables en pratique même quand on est un professionnel, a fortiori lorsqu'on est un élève de K1, ou vous vous dites que, puisque vous êtes passé par là il y a 30 ans, il n'y a pas de raison qu'ils n'y passent pas non plus ? Il y a une troisième...

Mobilité du nerf médian, du coude et du cou € - Rédigé par JLE le 30/03/2009

Les auteurs ont mesuré sous échographie les glissements induits par différentes manoeuvres de mise en tension du nerf médian, chez 15 sujets jeunes et sains (30 ± 8 ans). La technique de glissement (extension du coude + inclinaison homolatérale du cou, flexion de coude + inclinaison controlatérale du cou) permettait la plus grande excursion (10.2 ± 2.8 mm), la technique de mise en tension du nerf médian (extension du coude +inclinaison controlatérale du cou) présentait l'excursion la plus...

Défilés & sous-clavière € - Rédigé par JLE le 11/03/2009

Toujours dans le site La Maîtrise Orthopédique, un article sur le défilé des scalènes et le syndrome de la traversée thoraco-brachiale  (vous savez, avec le test de Sotto-Adson-Wright-...). Superbe vue d'une angiographie de sous-clavière coudée en hyper-abduction. Si le traitement du triangulaire du foie n'amène pas les résultats escomptés (je rigole, Karl, je rigole), vous pourrez adresser votre patiente chez un chirurgien pour la résection de sa 1° côte  (chouettes...



S'inscrire à la lettre hebdomadaire



À Faux-La-Montagne, ils n'avaient pas de kiné