ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Travail sur PC et TMS

Rédigé par JL E le Mardi 9 Février 2010

L’OR dit a tort



Travail sur PC et TMS
Les recommandations ergonomiques concernant le travail sur ordinateur visent à diminuer les risque de survenue de cervicalgies ou d’algies du membre supérieur. L’impact des aménagements du poste de travail n’est pas pour autant clairement établi.
Cette étude maastrichienne prospective (suivi de 264 utilisateurs d’ordinateurs sur 2 ans) a pour but d’identifier les liens entre facteurs physiques, psycho-sociaux et la survenue de ces pathologies.
Il est retrouvé une prévalence des cervicalgies de 0.31 IC95%(0.28-0.37), des scapulagies de 0.33 IC95%(0.27-0.39), des douleurs d’avant-bras et de la main de 0.21 IC95%(0.14-0.28). Quatre facteurs principaux ont été quantifiés par leurs odds-ratio (OR) : une posture asymétrique de la tête et/ou du corps [OR: 1.1 (1.0-1.2) P = 0.04], une difficulté dans les tâches à accomplir [OR: 1.2 (1.0-1.5) P = 0.01] ; le nombre d’heures passées sur écran par jour [OR: 1.20 (1.0-1.4) P = 0.03]; et….le fait d’avoir déjà été sujet à ces troubles [OR: 7.2 (3.8-13.2) P = 0.01].

Selon Bogduk, un rapport des cotes (odds-ratio) en deçà de 2 n’est pas prépondérant. Avec un odd-ratio de 7,2, il n’y a par contre pas photo : algique tu es, algique tu sera. Pas sûr que faire une étude de poste, les mettre à la photocopieuse ou à la machine à café change la donne.

Eltayeb S, Staal JB, Hassan A, de Bie RA. Work related risk factors for neck, shoulder and arms complaints: a cohort study among Dutch computer office workers. J Occup Rehabil. 2009 Dec;19(4):315-22.
Article disponible en ligne.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2099 fois


1.Posté par Fred.S le 10/02/2010 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Pas sûr que faire une étude de poste, les mettre à la photocopieuse ou à la machine à café change la donne."

En tous les cas lorsque l'opérateur a l'impression que son travail ou son poste de travail est à l'origine de ses maux cela aggrave l'image qu'il en a et augmente le risque d'arrêt de travail.
Tenir compte des plaintes de ces personnes et mettre en oeuvre une politique de prévention du risque ne permet peut être pas aux cervicalgiques de ne plus l'être mais au moins ils ne le sont qu'à la maison!

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base