ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Tumeur osseuse : quels signes doivent alerter ?

Rédigé par Actu Kiné le Lundi 11 Mars 2019



La détection des pathologies graves dans l'examen clinique du lombalgique est hautement recommandée dans la littérature, c'est la phase d'interrogatoire à la recherche de drapeau rouge. Elle l'est beaucoup moins dans les affections du genou.
La présence d'un cancer ancien dans les antécédents est une information cruciale mais il existe aussi des tumeurs osseuses primitives même si, localisées au genou, elles sont beaucoup plus rares.
Cette étude s'intéresse à la symptomatologie douloureuse de ces tumeurs qui souvent oriente vers une prise en charge classique d'une gonalgie de rythme mécanique. Elle n'est pas nouvelle mais cela vaut la peine de le rappeler.

Méthode
Quatorze participants adultes ont été sélectionnés dans un centre spécialisé dans les tumeurs osseuses au Royaume-Uni.
L'échantillonnage a été utilisé pour saisir un large éventail d'opinions et de points de vue sur l'expérience des participants, en fonction de l'âge, du sexe et du type de tumeur chez les patients et de l'expérience en oncologie orthopédique pour les professionnels de la santé.
Les patients étaient éligibles s'ils étaient âgés de plus de 18 ans et avaient eu un diagnostic confirmé au cours des 4 derniers mois. Les enfants n'ont pas été inclus car le questionnaire n'a été mis à l'essai que sur une population adulte.
Les professionnels de santé ayant au moins 10 ans d'expérience dans la gestion de ce type de patients ont été sélectionnés afin de garantir un niveau élevé de connaissances et d'expertise dans ce domaine. Les participants qui ne comprenaient pas l'anglais ont été exclus en raison de la portée de l'étude.

Un guide d'entrevue a été élaboré afin d'explorer la présentation des symptômes dès l'apparition du diagnostic.

Au final :
Quatre thèmes clés ont été établis:

1 Les symptômes ont commencé avec une douleur intermittente qui est devenue plus grave et plus constante,
2 La douleur était de nature mécanique mais est devenue plus difficile à atténuer;
3 L'histoire de la douleur était inhabituelle avec une durée de symptôme prolongée et une incapacité à s'améliorer avec un traitement conservateur;
4 Les symptômes non douloureux incluaient un gonflement et les signes systémiques étaient peu fréquents.

Les diagnostics du consultant ont révélé plus de similitudes entre les perceptions des professionnels de la santé et des patients qu'au début.

Conclusion:
Bien que commençant de manière similaire aux présentations musculo-squelettiques de routine, un certain nombre de caractéristiques distinctives peuvent permettre un diagnostic plus précoce.
Cette étude s'est intéressée au genou mais il sans doute utile d'étendre ses conclusions à d'autres pathologies plus fréquentes dans les cabinet de kinésithérapie : les lombalgies.

Identification of adult knee primary bone tumour symptom presentation: A qualitative study
Lucinda C.C. Gosling , Alison B. Rushton, Manual Therapy
Volume 26, December 2016, Pages 54-61

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1364 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




S'inscrire à la lettre hebdomadaire