ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Enseignement

Un arbitrage à quatre années de formation en IFMK

Rédigé par le Vendredi 14 Novembre 2014



La FNEK communique sur un nouvel arbitrage pour la formation des kinésithérapeutes.  Elle participait, avec toutes les organisations représentant la profession, le jeudi 13 novembre à une réunion qui a défini un nouvel arbitrage qui consacre la sélection d’entrée par PACES, STAPS ou Sciences avec suppression des concours privés et surtout annonce quatre années de formation spécifique en IFMK dès la rentrée 2015.
La formation des kinésithérapeutes permettrait l’acquisition de 240 ECTS, auxquels s’ajouterait les 60 ECTS de l’année de sélection universitaire.

Ces 300 ECTS pourraient correspondre au niveau master bien que celui-ci ne semble pas clairement acquis. La réingenierie des études de kinésithérapie qui peinait jusqu’à lors à se loger dans les 3 années de formation spécifique pourrait bénéficier de cette année supplémentaire à compter de septembre 2015.

Lire le communiqué de la FNEK

17/11/2014 : La FFMKR est globalement satisfaite

17/11/2014 : Et le SNMKR aussi
 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3879 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

48.Posté par Thomas le 09/04/2015 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
source de ces 2 informations ?

47.Posté par Bégonia le 08/04/2015 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Confirmation les concours kiné pcb via prepas sont bien maintenus pour 2016 et très probablement pour 2017 .

46.Posté par Bégonia le 07/03/2015 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toujours pas de master, toujours pas de suppression des concours pcb, 3 ou 4 années on sait pas, alors que la date fatidique pour les inscription post bac va bientôt fermer

45.Posté par Bégonias le 06/12/2014 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arbitrage etude kine versus concours PCB
Actuellement les inscriptions dans les prepa privées pour la rentrée de septembre 2015 en vu des concours du printemps 2016 battent leur plein, via les nombreux salons étudiants et d orientation. En même temps le site d admission post bac est ouvert depuis début décembre pour les futurs bacheliers et étudiants en quête de nouvelle orientation, pour qu ils puissent chercher les infos sur les formations existantes et préparer leurs vœux : problème aucune trace de la fameuse paces modifiée pour les kine proposée dans l arbitrage de novembre 2014 ( normal vu le calendrier !). Comment voulez accueillir en si peu de temps des milliers d étudiants kine passant habituellement par les prepas privée dans cette nouvelle année commune "santé" en plus de ceux passant par la paces actuelle ? Impossible à organiser en si peu de temps : problème
De locaux à gérer, accord et mise en place des nouveaux programmes, etc.'... De plus aucun communiqué officiel du gouvernement depuis l arbitrage, nous arrivons doucement sur janvier 2015 !! A mon sens avec ce calendrier les concours PCB 2016 ne peuvent que exister '

44.Posté par Michel GOURGUES le 20/11/2014 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que penser du tableau d'équivalences pour les différentes professions susceptibles d'obtenir le titre d'ostéopathe ?
Les MK semblent défavorisés . Les infirmiers ,les podologues, voire les sages-femmes ont ils la même vocation , et surtout le même pré-requis que les MK,pour apprendre et exercer une profession de" thérapeute manuel "sophistiquée , notamment avec l'apport de le future réforme ?
Sources : Site d' Alizé.

43.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 20/11/2014 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bientôt 20 ans sans formation spécifique à l'enseignement de la masso-kinésithérapie et une quatrième année requérant forcément plus d'enseignants, ça va déjà occuper les responsables pédagogiques actuels pendant quelques années pour trouver des candidats.
Exiger que les Directeurs d'IFMK soient TOUS universitaires est une excellente idée ! On en reparle dans 10 ans ?

42.Posté par Patrice Duplan le 20/11/2014 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La formation universitaire dépend d'un responsable pédagogique qui lui doit être universitaire. A lui de former une équipe répondant à chaque spécificité.il n'est pas interdit d'avoir un responsable universitaire (médecin ou Staps:ex le Pr Thevenon pour le DU de Lille) avec au sein de son équipe des MK responsables de la partie kinésithérapique non diplômé universitaire. En même temps, ces MK formateurs peuvent être inscrit à ce master afin de suivre la formation et la valider. L'université libre de Bruxelles versant flamande (JETTE) a débuté comme cela et aujourd'hui l'université a un professeur en thérapie manuelle. Ces périodes de transition sont toujours délicates mais la réussite de ce type de projet dépend du degré de notre maturité .Et compte tenu de l'acceptation de cette arbitrage, est ce que la maturité est bien là?
La question est posée....

41.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 20/11/2014 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"L’intérêt pour nous professionnels de santé est de pouvoir acquérir des connaissances universitaires par des enseignants universitaires des facultés de médecine "
Des cours de kinésithérapie dispensés par des médecins universitaires ? des docteurs en STAPS ?
Les enseignants universitaires kinésithérapeutes français se comptent sur les doigts d'une main et il faut amener 2500 étudiants au niveau master professionnel de kinésithérapie sur le territoire à partir de septembre 2015.

40.Posté par PATRICE DUPLAN le 20/11/2014 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La question principale : Pouvons nous être satisfait de cet arbitrage? un retour sur le passé semble nécessaire pour comprendre que le gouvernement ne veut pas de master pour les MK.
1/ En 2011: que nous proposait le gouvernement de l'époque juste par une lettre? 60 ECTS ( paces ou autre) + 180 ECTS en IFMK donc sorti licence et possibilité de poursuivre pour master spécialisation .
2/ En 2012, au cours d'une réunion avec les conseillers des 2 ministères, proposition de supprimer les concours PCB , 60 ECTS pour la 1ére année ( uniformisation de la sélection) et 180 ECTS sorti avec licence avec cependant la possibilité de poursuivre vers un master en ajoutant les 60 ECTS (1ere année) + 180 ECTS + 60 ECTS ( master universitaire de grade 300 ECTS) Une année PACES+ 3 années IFMK+ 1 année universitaire . En même temps, à la conférence des doyens, le gouvernement explique que le master pour les MK n'est pas à l'ordre du jour (juillet 2013) pour des raisons financières.
3/ Aujourd'hui, le gouvernement arbitre en proposant 240 ECTS 4 années en IFMK avec une 1ére année dont on ne connait pas le niveau de reconnaissance . On est en droit de penser qu'ils expliqueront au doyen de faculté de médecine de ne pas valider la 1ere année.
L’intérêt pour nous professionnels de santé est de pouvoir acquérir des connaissances universitaires par des enseignants universitaires des facultés de médecine seul garant de qualité et non de rajouter une année supplémentaire aux IFMK structure déjà éprouvée dans notre formation. La réelle avancée était d’accéder à l'université et non d'obtenir une année supplémentaire en IFMK.
Notre profession a besoin de recherche afin de valider nos traitements, notre formation tel qu'elle est aujourd'hui n'a rien produit, pourquoi cela changera demain en ajoutant une année?
Les syndicats représentatifs et l'ordre ont imposé comme leitmotiv de former les Mk en 5 années pleines et de ne pas créer des MK spécialisés. le groupe de reingenierie a donc fait des propositions dans ce sens. Dans le même temps ils défendent la massokinesithérapie ostéopathique ce qui est contraire à ce qu'ils ont imposé.
Nous n'avons aucune raison d'être satisfait de cet arbitrage ..sommes nous aller jusqu'au bout de la négociation? certains mettent en avant leur relation de réseau en disant que le gouvernement n'ira pas plus loin!!!!
Mais alors comment ont fait les orthophonistes et les IADE?

39.Posté par jozef le 19/11/2014 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1 + 4 ans pour travailler en hosto à 1360 euros net en début de carrière, c'est pas cher payé...
En fin de carrière 2400 euros pour ceux qui ont débuté carrière suffisamment tôt pour arriver en fin de grille indiciaire, c'est point le Pérou non plus.
C'est pas comme cela que les offres vacantes vont trouver preneur... Bizarre comme tactique, quand on veut raccourcir les durées de séjour d'hospi...

38.Posté par Thomas le 19/11/2014 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et peut-être du nouveau d'ici peu, merci Sébastien pour l'info ;-)

ps : sur le précédent message : cnomk pas cnom, vous aurez corrigé de vous même.

37.Posté par Thomas le 19/11/2014 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et l'avis du CNOM, proche de celui d'Alyzé et de celui, lui aussi mitigé à mon goût de la FFMKR

pour répondre à ta question Jean-Louis sur l'avis d'Alyzé, il y a de moins en moins de MK à l’hôpital, les estimations de postes vacants sont de plusieurs milliers (certains montent à 10000, je ne sais pas d'où sortent ces chiffres à confirmer).
Un des motifs avancés semble être le salaire. Une licence et un master ne sont pas sur les mêmes prétentions salariales.
Pour ceux qui pensent que les hosto n'ont plus de sous, cet argument n'a pas été évoqué pour les reconnaissances d'autres professions de santé hospitalières, il n'est donc pas plus valable pour les MK qui devront faire le même nombre d'années que les SF ou ortho.

36.Posté par Lucas le 18/11/2014 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En relisant de nouveau, je reviens sur mes propos, et cet arbitrage c'est bien du n'importe quoi! Je suis Alizé

35.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 18/11/2014 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui énonce que "Cet arbitrage signe la fin de la kinésithérapie en exercice salarié dans les établissements de santé."
Étonnant, non ?

34.Posté par Thomas le 18/11/2014 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

33.Posté par Greivmeuh le 18/11/2014 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Thomas :

Une association regroupe quasi l'intégralité des MK, mais elle n'est pas plus représentative que toi?
ne pas oublier que 20% des confrères ne sont pas en cabinets, et que les grades L3 et M2 ne représenteront pas la même chose pour eux


Quelle est cette association qui regroupe quasiment l'intégralité de la profession ? S'agit-il de l'Ordre ? Dans ce cas, demande toi combien de nos confrères seraient inscrits si l'adhésion n'était pas obligatoire. D'autant qu'avec moins de 12% de participation aux dernières élections, cette association regroupe-t-elle l'ensemble de la profession ?

Les grades L3 et M2 ne représenteront évidemment pas la même chose. J'imagine que tu penses à la rémunération des salariés. L’hôpital n'a pas l'argent pour les payer plus cher...

qu[tu ne parles pas au nom des étudiants, mais dans la même phrase, tu le fais quand même,]qt

On peut tortiller sur la sémantique si tu veux. Je partage ce qui me parait être le sentiment de ceux qui ont évoqué le sujet avec moi.

Le client est, selon toi, le ministère de la santé, tu oublis que ce sont les patients qui le finance. Ont-ils le droit à l'EBM ?


En quoi ne bénéficieraient-ils pas de l'EBM avec la réforme qui s'annonce ? La formation en 4 ans permettra à tous les étudiants de comprendre comment fonctionne l'EBM, et donc d'être un peu plus critiques par rapport à toutes les méthodes, techniques et outils qui leurs sont proposés. Et ceux qui le souhaiteront pourront devenir acteur de cet EBM par une année supplémentaire, l'occasion de créer un vrai M2 de recherche en kinésithérapie qui reste à inventer, aux côté de M2 plus professionnels avec de vraies spécialisations.

De plus, j'ai, certainement comme toi, été formé en 3 ans en IFMK, et je pratique l'EBM quotidiennement. Et toi ? Parce qu'on n'a que 3 ans de formation en IFMK on aurait le droit de ne pas appliquer l'EBM ? Remarque, ça expliquerait beaucoup de choses.

Les E-APA, de formation universitaire, publient, mais tu ne veux pas de l'université ni du M2 pour publier,
les ergos seraient "bien plus productrices de contenus que les MK" ?


Encore une fois tu prends ce que tu veux dans mes propos et tu interprètes. Donc, je vais certainement me répéter. Je veux un M2, mais pas pour tout le monde. L'équivalent M1 qui nous est proposé est suffisant pour exercer en cabinet et dans la plupart des services hospitaliers. Le M2 devra concerner ceux qui voudront diriger des recherches, ou se spécialiser dans des domaines pointus : rééducation cardiaque, neurologie, qui existent actuellement sous forme de DU.

Le contenu de la réforme est, selon toi, acté. J'aimerais en savoir plus


Non, il n'est pas acté. Sa forme semble l'être, le fond non. Ça reste une proposition du gouvernement. Soit on accepte ça, et on reprend tranquillement la refonte des études avec éventuellement une progression à long terme vers un M2, soit on refuse (ce qu'Alizé a déjà fait) et on bloque encore une fois toute évolution de la profession. Quand un athlète arrive à sauter 1m20, tu ne lui demandes pas immédiatement de sauter à 2M40...

Si tu n'es pas satisfait du travail des syndicats, je te conseilles de t'impliquer. Vu le faible nombre de syndiquer, tu devrais facilement devenir président, non ?


Je ne suis pas d'accord à leur principal engagement qui est de défendre tous leurs adhérents...

Question toujours sans réponse: as-tu lu le projet de réforme proposer par les 15 associations ?


Oui, et également le "livre vers" édité par l'Ordre. Et je ne suis pas d'accord avec tout ce qui y est dit.

32.Posté par Thomas le 18/11/2014 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un peu de rigueur serait bienvenue dans cet argumentaire... il y a tellement d'erreurs et de contres-vérités que ça devient risible,
ou alors j'aimerai des précisions sur les points suivants :

Une association regroupe quasi l'intégralité des MK, mais elle n'est pas plus représentative que toi?
ne pas oublier que 20% des confrères ne sont pas en cabinets, et que les grades L3 et M2 ne représenteront pas la même chose pour eux

tu ne parles pas au nom des étudiants, mais dans la même phrase, tu le fais quand même,

Le client est, selon toi, le ministère de la santé, tu oublis que ce sont les patients qui le finance. Ont-ils le droit à l'EBM ?

Les E-APA, de formation universitaire, publient, mais tu ne veux pas de l'université ni du M2 pour publier,
les ergos seraient "bien plus productrices de contenus que les MK" ?

Le contenu de la réforme est, selon toi, acté. J'aimerais en savoir plus

Si tu n'es pas satisfait du travail des syndicats, je te conseilles de t'impliquer. Vu le faible nombre de syndiquer, tu devrais facilement devenir président, non ?

Question toujours sans réponse: as-tu lu le projet de réforme proposer par les 15 associations ?

31.Posté par Jo le 18/11/2014 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Greivmeuh

"l faut arrêter d'être nombriliste. La maïeutique est une profession médicale, pas la kinésithérapie. Les patients sont rarement morts parce qu'ils ont eu un mauvais kiné. Par contre, des femmes et des nourrissons ont subit les conséquences parfois graves d'une mauvaise prise en charge par les sages femmes."

Si une profession de santé ne devait être considérée comme bac+5 que parce que leur patient risque le handicap ou la mort, il y en aurait bcp moins. Les médecins de médecine physique, les médecins du sport ont a faire aux mêmes patients que nous. Les dentistes ne risquent pas grand chose non plus. Cet argument est juste hors propos.

30.Posté par Greivmeuh le 17/11/2014 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Greivmeuh :
-penses-tu être plus représentatifs que les 15 associations cosignataires ?
-as-tu l'aval des étudiants pour parler en leur nom de e qui est bien pour eux ?
-as-tu lu les propositions des 15 associations sur la réforme qui explique plutôt bien l'intérêt d'un M2 (qui à l'univ peut être à orientation recherche / professionnel / indifférencié) ?


Je ne suis pas plus représentatif qu'elles ne le sont. Surtout qu'en y regardant de plus près on constate qu'elles entretiennent toutes des liens plus ou moins incestueux ;)
Je te rappelle qu'elles regroupent, Ordre mis à part, moins de 6% de nos confrères.

Je ne parle pas au nom des étudiants dont la principale préoccupation c'est de pouvoir exercer un métier quand ils seront diplômé. Je relate ce dont je suis le témoin régulièrement en IFMK et avec les étudiants que j'ai en stage dans mon cabinet. En K2, ils souhaitent avoir plus de temps car le programme est chargé. Et en K3 ils aimeraient une année de plus parce qu'ils ne se sentent pas près à intégrer un cabinet. Licence, Master, Doctorat, ils s'en cognent royalement avant de tomber dans les mains de la FNEK et des autres syndicats.

Et quel est le droit des organisations ? Finalement, c'est le "client" qui doit avoir son mot à dire : le ministère de la santé. C'est lui qui paye la formation, c'est lui qui paye les honoraires, en fonction des besoins qu'il a établit. S'il estime que les besoins sont satisfaits, il est en droit de faire ce qu'il veut ! Quand tu veux acheter un vélo, est-ce que tu vas acheter un scooter parce que le vendeur a dit que c'était mieux pour toi ?

Pour rappel, une année de plus, c'est 2500 étudiants de plus à financer. A 5000€ par tête, on est déjà à 12 millions d'euros, en ne prenant pas en compte l'encadrement supplémentaire nécessaire. En période de crise, c'est un solide effort que consent un gouvernement exsangue. A trop réclamer, on n'aura rien, et l'état se tournera progressivement vers d'autres professions moins revendicatrices et bien plus productrices de contenus scientifiques, j'ai nommé les APAs, les ergos, les sages femmes, ...

La réforme promise est une avancée majeure, car cette année supplémentaire permettra d'aborder le diagnostic différentiel, de faire des ARC et des APP qui prépareront nos futurs collègues à être réellement autonomes, et capables d'assurer une future et hypothétique prise en charge en première intention.

Le syndicalisme classique (pour ne pas dire de base) qui consiste à aller systématiquement à l'affrontement ne nous a mené jusqu'à présent nulle part , sinon à un status quo pendant près de 20 ans. Quand on souhaite quelque chose, on dit s'il te plait, on ne l'exige pas en braillant.

29.Posté par Thomas le 17/11/2014 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Greivmeuh :
-penses-tu être plus représentatifs que les 15 associations cosignataires ?
-as-tu l'aval des étudiants pour parler en leur nom de e qui est bien pour eux ?
-as-tu lu les propositions des 15 associations sur la réforme qui explique plutôt bien l'intérêt d'un M2 (qui à l'univ peut être à orientation recherche / professionnel / indifférencié) ?

1 2 3
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires