ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Domaines Spécifiques

Une bonne cuvée de mémoires en Ostéopathie pour les cadres de Master 2 de l'école des cadres de Montpellier

Rédigé par le Lundi 2 Avril 2012



Une bonne cuvée de mémoires en Ostéopathie pour les cadres de Master 2 de l'école des cadres de Montpellier
L'école des cadre de Montpellier (IFCEES) a mis en ligne les mémoires de Master 2 de la promotion 2011-2012.

Des sujets de mémoires sont presque des études de marché de la formation en ostéopathie :
Avec celui de Fouix, vous saurez combien le groupe étudié est prêt à payer par jour pour se former en Ostéopathie.
Pour celui de Ingrassia, vous saurez comment en tant qu'ostéopathe vous pouvez développer une activité en milieu hospitalier public.
Pour celui de Medalin, vous connaîtrez les attentes et perspectives de la formation en ostéopathie.

Pour la liste de tous les mémoires : http://www.ifcsmontpellier.fr/index.php/bibliotheque

Pour rappel, Eric Pastor directeur de l'Institut est aussi membre de la Comission Ostéoapathie du Conseil de l'Ordre qui revendique un niveau master 2 pour les Kiné-ostéopathes. Cf ActuKiné du 25 janvier 2012

L'objet louable est de dire que grâce à ce niveau de kiné ostéopathe, il sera possible de demander un accès direct.

Vue de l'extérieur on se demande, si l'Ordre défend l'honneur de la Kinésithérapie ou si elle fait un Tapis rouge pour les Ostéopathes qui vont déferler par promotion de 2 500/an à partir de 2013.

Pendant de temps-là, la spécificité de "Thérapie Manuelle" n'est pas citée par l'Ordre pour les kinésithérapeutes et tous ceux qui ont cette annotation sur leurs plaques sont dans l'illégalité.
Le congrès de l'IFOMPT qui aura lieu à Québec et qui rassemble le gratin des physiothérapeutes/kinésithérapeutes spécialistes de la Thérapie manuelle sera une occasion de proclamer que les dirigeants de la profession ont une vision moderne et évolutive de leur métier (lequel ?). La nouvelle sera proclamée par un petit groupe de résistants encore et toujours...

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 6889 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

50.Posté par raslesp le 14/05/2012 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Quand au fait d'avoir un "Master" pour les kinés, c'est assez foufou cette excitation sur les titres universitaires alors même que nous n'avons quasiment enseignant pour ce niveau en France pour le champ de la TMO. "
Il suffit de recruter des intervenants étrangers qui ont ce niveau comme vous pouvez le faire pour vos formations Kpten.

49.Posté par thomas le 14/05/2012 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis d'accord, ce que je soulignais c'était la logique d'accepter de développer une formation après s'être assuré de la reconnaissance de l'ordre... sans ça on peut par exemple se demander la pérennité de la formation, faute d'éventuelle inscription ?

pour ta question : le DIU de Bordeaux ;-)

48.Posté par jeanbat le 14/05/2012 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ thomas,
Entre reconnaissance par l'odre et reconnaissance universitaire, il me semble qu'il y à une différence...
Pour ce qui est du DU, je ne sais pas si tu te souviens, mais j'avais marqué il y a quelques temps que ma candidature en tant que mkde avait été rejeté, et tu avais parlé d'un DU accessible aux kinés, duquel s'agit il?

47.Posté par thomas le 14/05/2012 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@jeanbat :
l'ordre des médecins reconnait certaines formations dont la liste est publiée (tous les ans ? (dont par exemple le DIU de médecine manuelle-ostéo ce qui engendre un reconnaissance du titre pour ceux qui obtiennent ce diplôme)) avec la possibilité de marquer sur plaque ou presription...

@pierre, je pense que l'intérêt du M2, c'est aussi la reconnaissance d'un diplôme universitaire et de la qualité qui va avec, le problème des formations ad hoc étant jutement cette absence de reconnaissance (si ce n'est l'IFOMT)
Peut-être aussi la recherche d'un éventuel coût plus modique à l'univ?

Quand aux retombées déletères, elles sont malheureusement déjà visibles

46.Posté par jeanbat le 14/05/2012 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ordre des médecins ne met jamais le nez dans les orientations universitaires puisque ce n'est pas son travail, (respect de la profession et déontologie..) pourquoi l'ordre des kiné le fait? est ce légal? voici les suites d'un discours avec mon chef de service qui trouve que l'ordre MK met le nez un peu trop dans ce qui ne le regarderait pas... non?

45.Posté par Pierre Trudelle le 14/05/2012 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous lisez la news, vous comprendrez que les Universités françaises ne lanceront pas de formation non reconnue par notre instance ordinale. L'Ordre considère la Thérapie Manuelle Orthopédique comme "dépassée". L'Ordre affiche sur son site "devenez Kiné-ostéopathe". Si nos représentants ne reconnaissent pas la TMO, vous aurez peu de place universitaire (malgré le fait que 3 régions travaillent sur ce projet). Nous sommes le seul pays au monde où les représentants de la kinésithérapie font la promotion d'une autre profession. Vous verrez dans quelques années, les retombées délétères de cette anomalie.
Quand au fait d'avoir un "Master" pour les kinés, c'est assez foufou cette excitation sur les titres universitaires alors même que nous n'avons quasiment enseignant pour ce niveau en France pour le champ de la TMO.

44.Posté par vilnus le 13/05/2012 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci Mr trudelle,
cependant je connais bien le site Kpten pour m'etre pas mal renseigné sur les formations. Je n'ai rien trouvé dessus qui parle vraiment du master 2, mais j imagine que si c'est en projet on ne peut guere donner d'infos. Moi j'aurais déja aimé savoir quand ils allaient se lancer et dans quelles universités mais je me doute que meme vous ne le savez peut etre pas encore!!
En tout cas merci de faire avancer les choses
Cordialement

43.Posté par Alexis le 04/05/2012 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au temps pour moi. Je pensais avoir lu sur le site que c'était déjà mis en place.

42.Posté par raslesp le 04/05/2012 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
où là?Vilnus parle de master....

41.Posté par Alexis le 04/05/2012 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vilnus >> tout est là ]url:http://www.kpten.fr/[

40.Posté par vilnus le 04/05/2012 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr trudelle; est ce que Les master en TMO seront créés pour la prochaine rentrée?
Comment peut on se renseigner? est ce possible via un site?

Cordialemnt

39.Posté par renaud Hage le 10/04/2012 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci JLE pour ton intervention qui montre bien qu'importe les descriptions verbales de ce que nous faisons c'est toujours pour finir la même chose.

Nous devrions plutôt envisager d'enlever les étiquettes "thérapie manuelle" et "ostéopathie" pour ne plus avoir que "spécialiste en neuro musculo squelettique".

38.Posté par JL E le 10/04/2012 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avoir le Q entre 2 chaises permet d'apercevoir plus de similitudes que de différences.
Je n'ai pas foncièrement trouvé de différences dans la démarche diagnostique démontrée pratiquement par Elaine Maheu lors du dernier forum de thérapie manuelle et ce qui m'était enseigné à Maidstone, terminologie mis à part. Elle parle judicieusement d'articulations ou régions "coupables" et "victimes", ce qui est plus illustrant que les termes de lésions primaires et secondaires, mais encore ?

Reste le concept du MRP. Il n'est cependant pas revendiqué par tous les ostéopathes (à l'ULB notamment) et ne l'a pas toujours été (beaucoup de mes enseignants plutôt branchés structurels fustigeaient les "hair dressers")

Cf John Werham dans ses oeuvres

37.Posté par renaud Hage le 10/04/2012 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vais peut être vous étonner mais pour moi un Ostéopathe qui fait du musculo squelettique fait de la thérapie manuelle ou plus largement de la kiné spécialisée.
Par contre c'est dans le vocabulaire que l'on s'affronte.
Si un thérapeute manuelle fait une manip vertébrale il dira qu'il a mobilisé une vertèbre rapidement pour travailler mécaniquement ou neurologiquement (effet réflexe ?) sur un segment douloureux (discours ouvert ...scientifique ?). Si un ostéo fait une manip vertébrale il dira qu'il réduit une lésion ostéopathique ou remis une vertèbre en place (discours fermé ...non scientifique, peut être un peu rebouteux et très commercial ?) je me pose la question ??
Donc, pour terminer, les techniques seront peut être les mêmes mais c'est le concept et le discours qui modifie tout.
Le jour ou nous aurons le même discours nous aurons terminer ces batailles verbales d'enfants puériles.
bien à vous

36.Posté par JL E le 09/04/2012 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les revues Cochrane sont internationales et dans certains pays, le yoga est pris comme tel, d'où vraisemblablement cette erreur pour les tenant d'une pratique non thérapeutique...
http://www.yogatherapy.org/

35.Posté par Roland le 09/04/2012 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Puis je rajouter que si le yoga peut être thérapeutique , il n'est pas une thérapie?

34.Posté par thomas le 08/04/2012 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"le CNOMK, criticable par ailleurs, est dans son rôle quand il défend cette thérapie pour les MK."
"La Cochrane Collaboration l'a défini ainsi de manière neutre et indiscutable :
"The list of Complementary Medicine Field topics comprises the entire spectrum of heath delivery mechanisms, including treatments that a person largely administers to him or herself (e.g. botanicals, nutritional supplements, health food, meditation, magnetic therapy); treatments that providers administer (e.g. acupuncture, massage therapy, reflexology, laser therapy, balneotherapy, chiropractic and osteopathic manipulations, certain types of psychological counselling, naprapathy); and treatments that a person administers to him or herself under the periodic supervision of a provider (e.g. yoga, biofeedback, Tai Chi, homeopathy, hydrotherapy, Alexander therapy, nutritional therapy, Ayurveda)."



ben non JL,
il ne peut pas avoir raison de défendre le massage et pas l'ostéopathie, puisque tous deux sont des médecines complémentaires, respectivement pratiquées par au moins 100% et 15% des kinésithérapeutes à peine :-)

33.Posté par raslesp le 08/04/2012 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Heu :c'était de l'humour!

32.Posté par JL E le 08/04/2012 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fréquenter les cartomanciens ou les magnétiseurs n’en fait pas une validation de ces pratiques ; chaque village a son église et l’existence d’un dieu reste pourtant hypothétique.

Il n’en reste pas moins que l’on peut s’interroger sur le «bon sens» du patient qui vient en première intention intuitivement chercher, auprès d’une thérapie manuelle, quelle qu’elle soit, une solution à ses problèmes.

Il faut éviter d’émettre de doctes propos sur ces imbéciles de patients ou de praticiens s’adonnant à des pratiques désuètes mais répandues ; en 1998, un médecin-crétin à la conférence de consensus sur la lombalgie prônait l’auto-massage des patients.
Ce médecin avait tort et a fait du tort : le massage est en 2012 une thérapie à part entière de la lombalgie (source Cochrane) et le CNOMK, criticable par ailleurs, est dans son rôle quand il défend cette thérapie pour les MK.

La fonction sociale du kinésithérapeute est de soigner des patients. Évitons de nous tirer une balle dans le pied en considérant ceci comme idiot.

31.Posté par raslesp le 08/04/2012 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas d'accord avec vous :regarder les clients des magnétiseurs ou des cartomanciennes :ils paient de leur poche....la preuve que l'ostéo n'est pas une patamédecine charlatanesque!Bien d 'accord avec vous Mme Dumont.

1 2 3
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter