ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Une bonne raison de sauver les Grecs? Ils font faire des économies à la sécu...

Rédigé par le Mercredi 30 Novembre 2011

Le test de Thessaly.



L'objectif de cette étude grecque était d'évaluer la précision diagnostic du test de Thessaly pour des lésions méniscales du genou.


Méthode

213 patients présentant un traumatisme du genou ont été examinés cliniquement puis ont bénéficié d'un IRM et d'une chirurgie arthroscopique. Le groupe contrôle de 197 personnes asymptomatologiques a bénéficié de l'examen clinique et de l'IRM.

Les critères d'exclusions étaient:
-traumatismes multiples du genou
-antécédent de chirurgie
-signes précoces d'arthrose (radiologique ou clinique)
-atteinte du cartilage articulaire
-désordres dégénératifs neurologiques et musculo-squelettiques
-désordres synoviaux
-des images radiographiques anormales
-genoux victimes de traumatismes récents (moins de 4 semaines après le traumatisme)

2 praticiens expérimentés et 2 inexpérimentés ont pratiqué (en aveugle) l'examen clinique qui était composé de plusieurs test:
-test de sensibilité de l'interligne articulaire médial et latéral.
-test de McMurray
-test de compression et de distraction d'Apley
-test de Thessaly à 5° de flexion de genou
-test de Thessaly à 20° de flexion de genou
Pour tous les tests, la sensibilité, la spécificité, le taux de faux-négatifs et faux-positifs et le taux de précision diagnostic ont été calculés et comparés avec les résultats d'IRM et d'arthroscopie et du groupe contrôle.



Résultats

Le test de Thessaly à 20° de flexion du genou a la meilleure précision pour diagnostiquer les lésions du ménisque médial et latéral (taux de 94% et 96% respectivement).


Description du test

Le patient se trouve en unipodal pied à plat et le thérapeute le soutient par les mains. Le patient effectue 3 rotations du genou et du corps médialement et latéralement en gardant le genou à 20° de flexion.
Le test est positif quand le patient a une sensation d'inconfort (en latéral ou médial) au niveau de l'interligne et/ou avec sensation de blocage ou "d'accroche". Le test est d'abord effectué du coté sain ce qui permet d'entrainer le patient a gardé le genou fléchi pendant le test.


Note:

Le test de McMurray est souvent le plus utilisé pour détecter des lésions méniscales. Cependant il présente l'inconvénient d'être techniquement plus difficile et demande probablement donc plus de pratique.


Theofilos Karachalios, Michael Hantes, Aristides H. Zibis, Vasilios Zachos, Apostolos H. Karantanas and
Konstantinos N. Malizos. J Bone Joint Surg Am. 2005;87:955-962. doi:10.2106/JBJS.D.02338


lien vers l'article

le test de McMurray

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1778 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base