ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Vous êtes persuadé de détenir la Vérité ?

Rédigé par JL E le Samedi 24 Avril 2010

Vérifiez-là par l’expérience avant d’en parler à vos disciples, çà leur fera gagner du temps.



Vous êtes persuadé de détenir la Vérité ?
Un vieux professeur de thérapie manuelle énonce, dans le silence quasi-religieux de ses adeptes, que la tension du tractus ilio-tibial est fréquemment augmentée dans les lombalgies.
Pour preuve, le patient lombalgique qui est sur la table sursaute lorsque le vieux maître foule énergiquement de son pouce l'ancienne bandelette de Monsieur Maissiat, responsable voire quasi-coupable (ce qui, je vous le concède, ferait dans ce dernier cas une belle jambe au patient).

Pourquoi une telle idée ? parce que cette tension est une compensation de la faiblesse des abducteurs. Ils sont faibles et leur tendon terminal augmente sa raideur. Et pourquoi chez le lombalgique ? Eh ben, pasque.

So what ? Pourquoi pas ? C’est une idée facile à émettre. Pour la vérifier, c’est une autre paire de manches.
1°- Prendre 300 sujets lombalgiques ou non
2°- Mesurer leurs tensions ilio-tibiales à l’aide du test d’Ober (après avoir vérifié sa fiabilité)
3°- Classer les sujets en trois groupes (lombalgiques avec tension, sans tension, non lombalgiques)
4°- Mesurer la force isométrique des stabilisateurs latéraux de tous les sujets
5°- Analyser les données.

Amir M Arab and Mohammad R Nourbakhsh. The relationship between hip abductor muscle strength and iliotibial band tightness in individuals with low back pain. Chiropr Osteopat. 2010; 18: 1.

La Vérité est disponible en ligne.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2703 fois


1.Posté par Kamil F. le 24/04/2010 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je commence à mieux apprécier le sens de l'humour de JLE.

Cependant je ne comprends pas très bien le choix de termes et de références utilisées.
Tout d'abord:

1-Qui est ce soi-disant "vieux professeur de thérapie manuelle" ?

2-Deuxièmement, si on en est à démontrer l'adhérence aveugle à des préceptes invérifiés, pourquoi utiliser des sources Chiro ou Ostéo, pourtant bien riches elles-mêmes en trucs bizarres et dogmatiquent entretenues?
- les subluxations vetrebrales (chiros), etc... :
http://www.chirobase.org/
- le système cranio-sacral, et viscéral (ostéo) , etc.. :
http://www.quackwatch.com/04ConsumerEducation/QA/osteo.html

Reste que l'article de JLE est une parfaite illustration du besoin de vérifier ses sources et mieux encore, de savoir les analyser, et idéalement encore, d'encourager la mise en place d'études scientifiques de qualité.

2.Posté par thomas rulleau le 24/04/2010 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kamil encore une fois, tu sembles trop catégorique
certaines sources valent mieux que d'autres, par exemple:
http://www.chiroandosteo.com/content/14/1/10 et sa traduction:
http://www.osteopathie-france.net/essai/images/pdf/cranien/cranien_doute_SHartman.pdf

il ne faut pas rejeter toute l'ostéopathie ou la chiropractique sinon la thérapie manuelle orthopédique n'existerait d'ailleurs peut-être pas,
http://www.em-consulte.com/article/249348
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2565620/pdf/jmmt0015-0165.pdf

et quand un article est de qualité lisons-le, non?

3.Posté par Kamil F. le 24/04/2010 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne rejette pas toute l'ostéopathie ou la chiropractie dans la mesure ou certains praticiens ont pris distance avec tout ce qui y est louche. Un exemple:
http://www.chirobase.org/07Strategy/goodchiro.html
Mais alors, quelle différence avec la thérapie manuelle?

Il suffit d'un mauvais ingrédient pour louper un plat, comme il suffit d'un peu de pseudo-science dans un cursus pour le dévaloriser à mes yeux. C'est mon point de vue. De plus étant moi-même étudiant et praticien en thérapie manuelle, je me sens touché par ces diverses critiques (masquées ou dépassées) sur ce site au sujet de la thérapie manuelle, alors qu'à coté de ça il y semble normal de poster des vidéos ou des sources ostéo/chiro.

Je comprends la situation spécifique de la thérapie manuelle ostéopathique en France, mais il faut bien admettre que du coup le débat n'est pas équilibré, la majorité des thérapeutes manuelles sont passé par une formation ostéopathique, cela biaise un peu les points de vue, non?

4.Posté par Kamil F. le 24/04/2010 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut-être que l'idéal serait d'avoir des cursus qui n'ont d'osteopathiques que le nom. Cela serait un choix pragmatique, vu le nombre d'écoles osteo en France. est-ce cela votre démarche, mais alors pourquoi au passage casser du sucre sur le dos de la thérapie manuelle?

Merci d'éclairer ma lanterne une fois pour toutes. J'essaye de comprendre la situation en France et vous m'y aidez beaucoup.

5.Posté par thomas rulleau le 24/04/2010 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce que tu appelles science aujourd'hui sera peut-être nommée pseudoscience demain comme l'était les thérapies manuelles hier... et inversement

quand à ce site, je pense que tu te trompes de combat, comme de penser que tous les thérapeutes manuelles français sont ostéopathes d'ailleurs

pour finir sur ce débat, l'origine d'un article n'est pas un critère objectif de sélection de sa qualité scientifique.

6.Posté par thomas rulleau le 24/04/2010 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne pense pas avoir "casser du sucre" sur la thérapie manuelle en proposant l'article de fréderic wellens, la question est plutôt de pouvoir débattre ouvertement sur un sujet aussi important que les bases physiologiques de notre pratique, comme sur un autre

7.Posté par thomas rulleau le 24/04/2010 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je te laisse comparer:
une école privée:
http://www.cos-osteopathie.fr/les-formations-et-la-recherche/
l'université ostéo:
http://medecine.univ-lille2.fr/format/du/osteopathie.pdf
l'université MMOO:
http://medecine.univ-lille2.fr/format/diu/osteopat.pdf
l'université OMT:
http://w3med.univ-lille2.fr/format/du/therap-manuelle.pdf

le dernier est le seul à ne pas donner l'accès en première intention ni le droit au manipulation,
le troisième est accessible aux MK dans certaines facultés et sous certaines conditions de CV.

8.Posté par Kamil F. le 24/04/2010 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je reste sur ma faim niveau réponses. J'aimerais comprendre, corriger mes impressions rendues imparfaites de par mon éloignement géographique. J'espère cependant ne pas sembler agressif, helas j'ai l'impression que la communication via un forum n'est pas le medium ideal pour ce genre de discussions.

Bon OK, Bien sur que la qualité d'un article prime sur sa source, mais un peu de choix ne fait pas de mal. Tu dis que ce qui est science aujourd'hui sera pseudo-science demain, et Newton, c'est devenu de la pseudo-science? Tu dis aussi que je ne peux rejeter osteo et chiro sinon la thérapie manuelle n'existerait pas, ne puis-je donc non plus rejeter chamanisme et rebouteux? Ce genre d'arguments ressemble justement a ceux des partisans de pseudo-médecines comme l'homéopathie, l'osteopathie (en tant que médecine on s'entend) etc.

Et c'est cela que je ne comprends pas, l'article de Wellens avec ses arguments justes mais commençant franchement a dater, la référence a un vieux thérapeute manuel sans nom mais qui a tout faux, gentiment corriges par des chiro/osteos. L'osteo/chiro sont des médecines alternatives, comme l'acupuncture et l'homéopathie. Pas la thérapie manuelle, a que je sache?




9.Posté par Kamil F. le 24/04/2010 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour les liens!

Les 2 premiers ressemblent beaucoup a un cursus de médecine manuelle (post-doctoral). Et le reste a de la thérapie manuelle orthopédique. Je ne comprends donc pas l'utilisation du terme d'ostéopathie.

10.Posté par thomas rulleau le 24/04/2010 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je vais compléter ma réponse,
as-tu lu l'article de Pierre trudelle ou celui de Erland Pettman sur l'histoire de la thérapie manuelle?
si oui, tu as compris pourquoi je disais que historiquement sans l'ostéopathie, point de thérapie manuelle orthopédique. de cela j'en tire un enseignement: ne pas rejeter en bloc, mais faire preuve d'esprit critique sur les productions scientifiques de toutes thérapies manuelles (orthopédique-ostéopathique-chiropratique).

une précision sur l'auteur de l'article de JLE: "Amir M Arab1"
le petit "1" renvoie à "Department of Physical Therapy"... ;-)

pour finir sur un point de convergence la thérapie manuelle orthopédique n'est pas une médecine alternative et le différence entre l'OMT la chiro validée et l'ostéo validée est ténue.
la principale différence vient certainement de la capacité des OMT à la rééducation:
http://www.therapie-manuelle.ch/lewitt.htm



11.Posté par Kamil F. le 24/04/2010 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui merci je l'ai vu mais pas lu car je connais déjà ces infos, elles sont en introduction de la plupart des livres et des cours de thérapie man orth.

Je crois qu'il faut différencier encore un peu plus loin: il existe des thérapies manuelles se voulant aussi médecines, comme la chiro et l'osteo aux US. Puis il y a la physio-therapie manuelle (orthopédique), auxquelles peuvent ressembler la chiro validée et l'osteo validée. Mais pour être validées, elles doivent se débarrasser de leur cote médecine + des trucs bizarres. Tu comprends mon raisonnement?

Je trouve qu'il y a une confusion des genres.



12.Posté par thomas rulleau le 24/04/2010 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le dernier lien universitaire ne parle pas d'ostéopathie;
le post doc universitaire de médecine manuelle est le 3ème, comme dans 14 universités françaises
comme ici: http://www.sofmmoo.com/

les deux premiers sont des cursus essentiellement proposés aux MK comme ici:
http://www.dfmc.univ-rennes1.fr/spip.php?article110
ou ici:
http://www.unistra.fr/formation-continue/stage/fr-rne-0673021v-pr-acv-777-1104?format=pdf

13.Posté par thomas rulleau le 24/04/2010 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je comprends le raisonnement, et ce type d'article va dans ton sens (même si l'auteur semble plus PT-OMT que DO ou DC)

14.Posté par Kamil F. le 24/04/2010 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour toutes ces liens, cela va me donner une meilleure idée des formations en France.
Bon a + car il fait beau et faut en profiter aux pays-bas, c'est pas souvent que l'on puisse sortir sans combi polaire.

15.Posté par JL E le 24/04/2010 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est du vécu. Cette notion de tension du fascia lata dans les lombalgies m'a été enseignée dans un autre siècle. Il me semble qu'il était dit que la tension se situait du côté de la postériorité lombaire, voire que c'était la preuve (!) d'un blocage de L3 de ce côté. J'ai donc consciencieusement recherché ces tensions dans les lombalgies, répété auprès d'élèves ce dogme.
Mais nous devons tous nous méfier des dogmes, même écrits sur du papier glacé. Tu ne feras confiance à personne, même pas à ton père.

16.Posté par Kamil F. le 24/04/2010 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y aura toujours des trucs bizarres ici ou là. Par exemple dans mes études de kiné on a eu droit à un court module de "bindweefselmassage" une sorte de réflexothérapie viscérale au travers de massages de zones sur le dos, ça ressemble peut-être à une genre de fasciathérapie. Ils nous ont prévenus du caractère peu scientifique du traitement, de son absence de validation, et nous n'étions donc pas notés dessus. En revanche je me rappèle très bien de la façon autoritaire avec laquelle nous a été présenté le modèle convexe-concave en mobilisations articulaires, puis ma surprise lorsque j'ai découvert, à la fin de mes études, qu'il n'était pas si valide que ça. J'ai confronté une prof avec ça, elle m'a dit tranquillement qu'elle le savait!

17.Posté par JL E le 24/04/2010 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pourtant, il y a des RCT sur le bindegewebs(?)massage ! Qui semble ne pas être une lubie complète !
http://ecam.oxfordjournals.org/cgi/content/full/nep171v1

18.Posté par Kamil F. le 24/04/2010 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cette récente étude. Et bien je connais un certain patient (claudicatio intermittens) qui va me servir de cobaye, et cela très prochainement, héhé.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base







accès direct acide hyaluronique acromio-claviculaire acte individuel acupuncture AINS anti-inflammatoires antétorsion fémorale assurance maladie biostatistiques calcanéus camptocormie canal carpien canal lombaire étroit capsulite retractile Cervical. Abord préliminaire Cervical. Bilan actif Cervical. Bilan passif Cervical. Généralités Cervical. Neurodynamique Cervical. Traitement actif Cervical. Traitement passif chicago technique chiropractique chirurgie coiffe des rotateurs conflit sous-acromial contrôle moteur contrôle postural course à pied coxalgie coxarthrose coxo-fémorale Diagnostic différence de longueur des membres inférieurs disque inter-vertébral douleur chronique drainage lymphatique manuel drapeaux jaunes droit femoral Dry needling dégénérescence discale entorse de cheville entorse du genou essai controle randomise etirements EVA evidence based practice Examen du sujet exercices thérapeutiques fasciathérapie fasciite plantaire Fibromyalgie fléau cervical fuseau neuro-musculaire gainage Genou gonarthrose goniométrie GROC hallux valgus hernie discale IFMK inclinométrie incontinence urinaire IRM kappa kinesiotaping kinesitherapie ligamentoplastie Lombaire. Abord préliminaire Lombaire. Généralités Lombaire. Traitement passif Lombalgie lombo-sciatique Maitland manipulation vertébrale massage McKenzie MDT Membre inférieur. Abord préliminaire Membre inférieur. Généralités MRP Mulligan multifide nerf médian nerf radial nerf sciatique nerf tibial nerf ulnaire neuro-sciences neurodynamique nociception oedème Oldies but goldies ondes de choc ostéopathie ostéoporose palpation pelvis Physiotherapie pied piriforme Placebo plagiocéphalie podalgie podologie podomètre poignet points-gâchettes posture posturographie posturologie professions de santé proprioception psoas PSR PTG PTH quadriceps questionnaire rebouteux recommandations de pratique clinique red-flags regle de prediction clinique renforcement musculaire rythme crânio-sacré réflexothérapie rééducation posturale globale sacro-iliaques sacrum scapulalgie sciences de l'éducation scoliose semelles orthopédiques SFP SLR slump-test stabilométrie Start Back Screening Tool strain et counterstrain stretching symphyse pubienne syndrome des jambes sans repos syndrome douloureux regional complexe syndrome du canal carpien syndrome du canal tarsien talagie tapis roulant Temporo-mandibulaire. Bilan actif tendon achilléen tenségrité Test testing therapie manuelle therapie miroir Thoracique. Généralités Thoracique. Traitement passif thrust torticolis Traitement Épaule. Traitement passif épicondylalgie équilibre