ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie

Réingéniérie de la formation initiale en Kinésithérapie

 PT
Mardi 4 Janvier 2011

Notez [Ignorer]
Toutes les questions que vous souhaitez poser à nos experts sur le sujet.
 thomas rulleau
Lundi 14 Mars 2011

Notez [Ignorer]
Suite à cette fameuse lettre de la FNEK, une demande de lettre de quelques personnes a émané, je propose donc de réunir d'abord les idées, avant une rédaction

ci après quelques matières à réflexions:

un modèle de courrier reprenant les idées de la fnek, et celle du cnomk comme celui-ci ( http://www.actukine.com/Avenir-de-la-kinesitherapie_a344.html)
et la lettre sur le développement de spécialité-orientation http://www.actukine.com/4-ans-d-etudes-pour-devenir-kine-en-France-Info-ou-intox_a1143.html ;
et en se basant de plus sur le rapport des propositions de praticiens-paramédicaux ( http://www.actukine.com/Publication-du-rapport-sur-les-professions-de-sante-intermediaires_a1213.html )

qu'en pensez-vous ?
 Thomas rulleau
Lundi 14 Mars 2011

Notez [Ignorer]
http://perso.numericable.fr/alize-secours/PropositionFormationInitiale.pdf
 thomas rulleau
Mardi 15 Mars 2011

Notez [Ignorer]
http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/monographie_mk-2.pdf

j'alimente encore la base de travail pour cette fameuse lettre, j'attend quelques bonnes âmes intéressées...
Jeudi 17 Mars 2011

Notez [Ignorer]
Bonjour Thomas,
Une lettre type pourquoi pas? Mais l'essentiel est de s'accorder sur un canevas :

- nécessité de réformer en profondeur toutes les composantes de notre formation initiale
( théorique et clinique).
-choisir l'expertise de l'université.(cela déplait souverainement a certains caciques du système actuel, obsolète depuis longtemps).
-augmentation obligatoire du nombre d'années d'études.( ça coince, mais c'est incontournable).
-Qualification légale a notre véritable niveau( bac+4 ou 5).
-Programmes intégrant les technologies innovantes modernes( et anciennes négligées par nous ! et investies par d'autres).
-Articulation cohérente avec une formation continue qualifiante en droit++.
-nécessité de reconnaître légalement des : 'orientations préférentielles ' ou pseudo spécialités.
-évaluation de la formation et de ces contenus, contrôlée et pilotée par un organisme *académique* indépendant.
-suivi permanent et bilan d'étape, par cet organisme( pour éviter de pleurer pour obtenir une réforme: tous les 20 ans!!!)
-pas d'usine à gaz paramédicale.
Voilà quelques pistes( non exhaustif). Mais une fois de plus , si les MK ne se mobilisent pas: nous n'auront droit,c'est sûr, qu' à un vrai bricolage.
Bien amicalement.